Ces héroïnes de fiction qui me donnent envie de me battre (+ concours)

La fiction regorge d'héroïnes inspirantes qui défient l'autorité. Des rôles modèles desquels s'inspirer ? Pour Mathilde et Juliette, il est évident que oui ! Voici celles qui les ont plus marquées ces dernières années.

Ces héroïnes de fiction qui me donnent envie de me battre (+ concours)Léa Castor

En partenariat avec Casterman Jeunesse (notre Manifeste)

J’ai grandi entourée de fictions qui m’ont aidée à façonner ma vision du monde. Forcément, j’ai appris des héros et héroïnes des histoires qui m’ont inspirée.

Les héroïnes inspirantes qui défient l’autorité

Dans Par Le Feu, roman dont madmoiZelle est la fière partenaire, l’héroïne refuse de se plier à l’autorité et à des règles arbitraires, alors qu’elle est enfermée dans une communauté fermée, et cherche à s’extraire d’une secte.

Avec Juliette, cheffe de rubrique Témoignages, nous avons eu envie de faire un tour d’horizon des héroïnes qui refusent de se plier à l’autorité, et qui tracent leur route envers et contre tous, comme Moonbeam dans le roman Par Le Feu.

Des héroïnes desquelles tu pourrais t’inspirer, ou que tu pourrais présenter aux meufs autour de toi pour les encourager à suivre leurs propres voies et à faire entendre leurs voix !

Procure-toi Par Le Feu !

Par Le Feu raconte l’histoire de Moonbeam, qui a grandi dans une secte rétrograde où ses droits sont bafoués.

Obstinée et courageuse, elle refusera de se laisser faire et se rebellera contre l’autorité, devenant malgré elle une héroïne. Par le Feu est l’histoire d’un drame qui libère Moonbeam en même temps qu’il détruit tout ce qu’elle a toujours connu, ne lui laissant qu’une colère muette, jusqu’à ce que procède sa lente reconstruction.

Tu peux découvrir un extrait du livre en cliquant ici ou sur la couverture ci-dessous !

Procure-toi Par Le Feu pour 16,90€

À la Fnac · sur Amazon · En librairie !

Les héroïnes qui défient l’autorité dans des films ou des séries

Katniss Everdeen, mon role model absolu, dans la Résistance

L’héroïne de laquelle je suis admirative par excellence, sans aucune hésitation, c’est Katniss Everdeen, la protagoniste des Hunger Games.

Je la mets dans la catégorie des héroïnes de films parce que je l’ai découverte en premier sous les traits de Jennifer Lawrence (JE L’AIME), dans la tétralogie adaptée de la saga.

Mais elle est tout aussi incroyable dans les romans que j’ai dévorés, mi-rêveuse mi-terrifiée.

Katniss est courageuse. Katniss ne se laisse pas faire. Katniss chasse pour sa famille et n’a pas le temps pour se plaindre ou baisser les bras.

Katniss prend soin de sa sœur, au point de se sacrifier pour elle, lorsqu’elle est tirée au sort pour participer aux Hunger Games. Et Katniss ne recule devant rien, elle est intelligente, elle vainc.

Katniss est aidée, mais elle sait aussi demander, accepter, et refuser le soutien autour d’elle.

Enfin, elle s’oppose à l’autorité suprême : le Président Snow himself, symbole d’un système déviant.

Alors oui, elle doute, elle se trompe, elle tâtonne. C’est selon moi sa force la plus profonde : sa capacité à se remettre en question, à avancer malgré ses hésitations, à ne pas s’arrêter sur une erreur.

Je ne peux pas spoiler la saga ici — ça ne se fait pas — mais celles parmi vous qui seront allées jusqu’au bout sauront qu’elle assumera et corrigera ses erreurs, envers et contre tout, même lorsqu’il semblera être trop tard.

Sa vraie force, c’est certainement sa capacité à remettre en question le monde qui l’entoure, et à se remettre en question elle-même.

San de Princesse Mononoké, la guerrière libre

Une guerrière sauvage qui a grandi avec des loups, qui comprend la nature et lutte contre la violence humaine, voilà l’essentiel du CV de San dans le film Princesse Mononoké réalisé par Hayao Miyazaki.

Elle défie sans vergogne la sévère Dame Eboshi. Celle-ci est à la tête d’une forge qui ne cesse de s’agrandir en déracinant des hectares entier d’arbres et menaçant le bon équilibre de la vie dans la forêt.

San est prête à mourir pour protéger l’endroit où elle a grandi et sa famille de loups géants.

Pour cela, elle a appris à se battre seule et n’a pas peur de verser du sang lors des affrontements avec les soldats de Dame Eboshi.

La Princesse Mononoké ne courbe l’échine devant personne si ce n’est devant Dame Nature qui lui a tout donné depuis sa plus tendre enfance.

San qui crapahute à dos de loups, le modèle de Juliette quand elle était enfant.

Mulan, l’impertinence comme exemple pour les plus jeunes

Je n’ai pas grandi avec les Disney, et j’ai découvert Mulan bien plus tard que la plupart des gens qui m’entourent.

De fait, j’aurais pu la snober, en me disant qu’à la fac, les Disney, ce n’est plus tellement de mon âge.

Mais. La meuf. Défie les lois de l’Empire chinois.

Je rappelle quand même qu’elle refuse de se conformer à un système archaïque, puis qu’elle quitte son foyer malgré l’avis contraire de son père, et s’engage dans l’armée, déguisée en homme.

Difficile de nier qu’elle s’oppose franchement à l’autorité.

Je pense qu’il s’agit d’un personnage d’une importance majeure : le fait qu’elle soit la protagoniste d’un film Disney est pour moi primordial. Ainsi, elle a ainsi été l’héroïne de milliers d’enfants de tous genres.

Elle a montré qu’elle pouvait faire « comme un homme » et même mieux.

Elle a été un exemple comme quoi il est possible de s’opposer à l’autorité, même en étant une femme.

Selon moi, c’est une image forte et importante surtout pour les enfants !

Furiosa de Mad Max : Fury Road, la véritable héroïne

L’impératrice Furiosa a, selon moi, un rôle plus important que Mad Max, le héros du film réalisé par George Miller en 2015.

Capitaine de guerre sous le règne du barbare Immortan Joe, elle décide de se rebeller pour rendre à des femmes leur liberté. Il s’agit des cinq épouses d’Immortan Joe, choisies dans le but de donner naissance au successeur parfait du tyran.

Furiosa, douée d’un leadership à toute épreuve, va se mettre en danger de mort pour sauver ces femmes esclaves.

Dans ce film, ce n’est pas seulement contre l’autorité qu’elle se soulève mais contre une figure patriarcale et oppressive qu’elle dégomme d’une clé de bras robotique.

Ce regard, cette détermination… Ça calme tout de suite.

Les héroïnes de livres qui refusent de se plier aux règles

June Osborne, l’héroïne qui prend conscience de son pouvoir et agit

Certes, j’ai classé Katniss dans les films car je l’ai découverte en premier sur grand écran. Et dans de nombreux esprits, June Osborne est avant tout l’héroïne de la série The Handmaid’s Tale.

Mais June, je l’ai d’abord devinée entre les lignes de La Servante Écarlate, le roman de Margaret Atwood.

Piégée dans une société dystopique où elle n’est plus qu’une esclave reproductive, June a perdu du jour au lendemain sa vie somme toute normale, sa famille, ses amies, son travail, et surtout sa liberté.

À cause d’une crise de la fertilité, elle a été enlevée, torturée, et est devenue une servante, dont la seule utilité dans la République de Gilead est de donner des enfants aux puissants.

Elle est donc violée rituellement, chaque mois, et traitée comme une moins que rien le reste du temps.

Ambiance.

Avant de devenir cette esclave reproductive, elle n’était pas spécialement militante. D’ailleurs, sa motivation première pour résister est centrée sur elle-même : elle veut retrouver sa fille, son mari, et sa liberté.

Mais ce motif, qui évoluera au fil du roman comme de la série adaptée, lui donnera la hargne et la résilience nécessaires pour affronter l’autorité sous toutes ses formes, prendre des risques, et devenir une héroïne sans peurs ni limites.

Je l’admire énormément, et je m’identifie beaucoup à elle. Pour moi, elle a tout de la militante « malgré elle », qui se retrouve investie d’une mission plus grande qu’elle sans l’avoir cherché… et l’assume jusqu’au bout.

Elizabeth Bennet d’Orgueil et Préjugés, la force tranquille

Elle ne cache pas d’épées ensanglantées sous son jupon et raffole des après-midis à lire des romans à l’ombre d’un arbre. Elizabeth Bennet n’a pas besoin de montrer les poings et les crocs pour être une héroïne rebelle. Elle a la verve pour cela.

Personnage intelligente et authentique, Elizabeth a été inventée par Jane Austen, célèbre autrice du XIXe siècle, dans son roman Orgueil et Préjugés.

Comme sa créatrice, Lizzy de son surnom, croit en l’amour et aspire à vivre une vie auprès d’une personne qu’elle aura choisi.

Elle se contrefiche des conventions sociales, incarnées par ses parents, qui la poussent à se marier avec un bon parti.

Miss Bennet est passionnée, ne craint pas de s’adresser aux hommes et à leur tenir tête quand ils se montrent incorrects avec elle. Elle est une vraie dure à cuire et réussit à se trouver une place importante au milieu de ses quatre sœurs.

Et c’était pas gagné.

On déconne pas avec Miss Bennet.

Moonbeam, tracer sa route hors d’une secte

Moonbeam est l’héroïne de Par Le Feu, que tu pourras retrouver en librairie dès ce 6 mars 2019.

Elle aussi, se retrouve coincée dans un monde étriqué aux idées rétrogrades, comme June dans The Handmaid’s Tale.

Elle aussi n’a pas le droit de quitter la Base et est bloquée derrière une clôture, comme Katniss avant que ne débutent les Hunger Games.

Et elle aussi, elle défiera l’autorité, à ses risques et périls…

Plutôt que de t’en dire plus, je te propose de participer à ce jeu-concours pour recevoir un exemplaire du roman, en remplissant le formulaire ci-dessous.

Et si tu n’es pas tirée au sort, n’hésite pas à te le procurer, afin de découvrir au plus vite l’histoire de Moonbeam !

Et toi, la fiction t’a-t-elle appris à tracer ton chemin, même contre vents et marées ? Viens me parler de ton héroïne préférée et de comment elle t’a inspirée dans les commentaires !

À lire aussi : Quatre héroïnes de jeux vidéo super badass

Mathilde Trg


Tous ses articles

Commentaires
  • Soph63
    Soph63, Le 18 mars 2019 à 20h37

    Spoiler: Agnes Nutter

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!