Harry Potter 7 (et les Reliques de la Mort), partie 1

Petit message d’introduction : mes chères madmoiZelles fans de Harry Potter,  je viens en paix. Après m’être fait appeler de tous les noms dans les commentaires de ma revue d’Harry Potter 6, je tiens à le préciser : JE NE SUIS PAS VOTRE ENNEMI. Voilà. Ceci dit, j’allais voir ce Harry Potter 7 – partie […]

Harry Potter 7 (et les Reliques de la Mort), partie 1

Petit message d’introduction : mes chères madmoiZelles fans de Harry Potter,  je viens en paix. Après m’être fait appeler de tous les noms dans les commentaires de ma revue d’Harry Potter 6, je tiens à le préciser : JE NE SUIS PAS VOTRE ENNEMI.

Voilà. Ceci dit, j’allais voir ce Harry Potter 7 – partie 1, tome 12, verset 5 – avec le coeur vaillant et un réel espoir que l’adaptation ciné du sorcier à lunettes me conquiert à nouveau… Beh c’est raté. Comme dirait Denisot : « Désolé ».

Chargement du lecteur...

On se retrouve juste après l’épisode 6, tout part en sucette, Voldemort est de plus en plus balèze, il contrôle Poudlard et le Ministère de la Magie, bien décidés à dézinguer du Moldu.

Harry, lui, est devenu un ennemi d’état, la cible #1, l’homme à abattre. Ca ne l’empêche d’entendre ce bon vieux Aldus Dumbledore lui causer, sans même prendre la moindre substance hallucinogène. Dumbly qui lui signifie depuis l’au-delà qu’il faut aller péter la gueule de tous les Horcruxes.

Pour celles du fond, les Horcruxes sont des morceaux d’âme de Voldemort disséminés çà et là un peu comme les boules de cristal dans Dragonball sauf que ça peut être n’importe quoi : une trompette, un chameau, une capote, le mug dans lequel tu bois tranquillement ton thé. TOUT.

Autant chercher un morbach dans la touffe (capillaire) d’Amy Winehouse. Mais l’intrépide Harry aime les challenges ! Et même s’il pourrait assouvir sa soif de défis en terminant un recueil de Sudoku-niveau-26-hardcore devant la cheminée en sirotant un vin chaud, il décide de partir à la recherche d’un médaillon-Horcruxe, emmenant ses compagnons de fortune, Hermione Granger et Ron « Je fais honte aux rouquins » Weasley.

Voilà. C’est à peu près tout. Les loooongues 2h30 du film tournent autour de cette quête d’un pauvre médaillon Horcruxe (et sa destruction, parce que oui, Dumbledore ne lui a pas tout expliqué avant de décéder, bougre de lui).

ALAKAZAM ! Tu viens de dépenser 9 EUR pour rien sans même comprendre POURQUOI !

Niveau action, ce tome 7 et demi bouge à peu près autant que dans le somnifère sixième volet. Sauf quelques scènes bien pêchues effectivement, voire trop, puisqu’elles sont filmées à l’épaule façon Cloverfield et qu’elles donnent envie de rendre les popcorns ingurgités lors des bandes-annonces.

A part ça, le film est trèèèèès bavard. Ca cause, ça cause, ça cause, toute la séquence autour de leur trip en tente est interminable, on rit deux ou trois fois sur les âneries de Ron (one more time, ils ont bon dos, les roux) et on se dit WTF ? sur la scène chelou de la danse entre Harry et Hermione, qui sort d’on ne sait fuckin’ où.

Et le pire dans tout ça, c’est que le scénario s’attarde sur le ménage à trois des ados qui ont les hormones qui chauffent et qu’il y a des tas, mais bien DES TAS de trucs qui sortent de nulle part qu’on aimerait voir expliqués plus en détails. Mais non. On te le sert comme ça et démerde-toi fais avec — dois-je préciser que je n’ai pas lu le livre.

Quelqu'un peut-il m'expliquer d'où sort ce palot fortuit et sorti de nulle part ???

M’est d’avis que cette partie 1 aurait pu durer sans aucun souci une bonne heure de moins, qu’ils auraient donc pu caser le combat épique dans cette heure… parce que je ne vois pas vraiment comment ils vont faire un film complet (2 heures, voire plus) sur le peu d’histoire qu’il reste par rapport dans le bouquin à la fin de cette première partie. Mais bon, cette saga sent tellement les bons $$$ qu’on peut comprendre qu’ils aient voulu tirer sur le filon. Quitte à décevoir les fans ?

Rendez-vous en juillet prochain pour la suite (et enfin) la fin… A MOINS QUE.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 108 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Elya
    Elya, Le 28 décembre 2010 à 12h46

    A chaque nouveau film qui sortait, j'ai été déçue. Beaucoup de scènes que j'attendais de voir sur grand écran manquaient, certains personnages ne ressemblaient pas à la description que J.K.R. avait fait d'eux dans le livre (genre Fred et George, même si j'aime bien les acteurs, sont censés être plus petits et plus trapus que Ron qui lui aurait dû avoir un grand nez, Hermione qui n'est pas spécialement jolie normalement et qui devient canon dans les films...).

    Ceci dit, là, j'ai été agréablement surprise, celui-ci m'a beaucoup plu. Les longueurs ne m'ont pas du tout gênée, au contraire, d'ailleurs comme certaines mad l'ont fait remarqué, elles existaient déjà dans le bouquin. J'apprécie qu'elles aient été retranscrites.
    J'aime bien l'évolution de Ron (et je ne vois pas bien où quand pourquoi il ferait honte aux roux) et d'Hermione qui est nettement moins chiante que dans les précédents volets.
    Harry, bon, je l'ai trouvé assez égal à lui-même. Par contre j'aurais bien voulu voir quelque chose de plus sincère entre Ginny et lui, je sais pas, la seule pauvre scène à laquelle on a eu droit m'a laissée sur ma faim.
    Sinon pour l'intrigue, je l'ai trouvé bien amenée, sauf peut-être le passage au ministère, on a l'impression que c'est facile alors que bon, c'est le ministère de la magie quand même, faut pas déconner. J'espère qu'ils vont pas nous refaire un truc comme ça pour

    Spoiler

    Ah oui et comme Flo l'a dit, l'épilogue va bien être montré,
    Spoiler

Lire l'intégralité des 108 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)