Aux Golden Globes 2015 Tina Fey et Amy Poehler livrent un discours d’ouverture grinçant

Amy Poehler et Tina Fey ont présenté pour la dernière fois les Golden Globes, et leur discours d'ouverture était parfait : débordant de féminisme, d'humour grinçant et de fausses moqueries.

Aux Golden Globes 2015 Tina Fey et Amy Poehler livrent un discours d’ouverture grinçant

Tina Fey et Amy Poehler sont drôles, Tina Fey et Amy Poehler sont brillantes, Tina Fey et Amy Poehler sont parfaites et elles ont encore prouvé tout ça lors de leur discours d’ouverture des Golden Globes 2015. Elles se sont moquées du sexisme à Hollywood, ont ri des acteurs et actrices du moment tout en restant bienveillantes et n’ont pas hésité à aborder des sujets vraiment sensibles.

Si tu parles anglais, et que tu comprends tout, tu peux passer directement à la vidéo ; sinon, on a traduit les meilleures blagues ci-dessous, comme ça tu peux lire la traduction avant. J’ai l’air sévère, mais faut pas croire que je te donne des ordres ! Tu peux aussi regarder la vidéo puis lire la traduction. Ou encore lire la traduction, faire la roue et regarder la vidéo, ou regarder la vidéo en faisant des tresses avec tes cils. C’est comme tu veux eh, on est en démocratie, le monde nous appartient.

À lire aussi : L’amour, le courage et les conseils parfaits d’Amy Poehler

Tina et Amy ont par exemple parlé d’un sujet polémique : celui de L’interview qui tue.

Tina : Ce soir, nous célébrons toutes les fantastiques séries que nous avons connues et aimées, et tous les films qui ne dérangeaient pas la Corée du Nord.
Amy : C’est vrai, la grosse histoire à Hollywood cette année, ç’a été quand la Corée du Nord a menacé d’attaquer si Sony sortait L’interview qui tue, nous forçant tous à faire semblant qu’on avait envie de le voir.

À lire aussi : « L’interview qui tue ! » sortira bien au cinéma aux États-Unis

Elles ont également fait des blagues potaches sur quelques acteurs et actrices…

Amy : Reese Whitherspoon est ici, tellement incroyable dans Wild où elle a fait elle-même toutes les marches, c’est dingue. Et Andy Serkis (acteur connu pour faire beaucoup de motion capture, notamment Gollum, NDLR) était génial dans le rôle du sac à dos.

Amy : Une des peintures aux grands yeux (de Margaret Keane, NDLR) est de sortie ce soir (plan sur Emma Stone).

Tina : Joaquin Phoenix est nommé pour Inherent Vice, mais il n’est évidemment pas là ce soir puisqu’il a déclaré publiquement que les cérémonies de remises de prix c’était que de la merd— oh salut Joaquin ! Il est là. (Ils se font tous les trois coucou de la main d’un air zozo).

…ont ri (et nous ont fait rire) jaune en évoquant l’âge des femmes à Hollywood (coucou Russel Crowe ! COUCOU)…

Amy : Patricia Arquette est ici, formidable dans Boyhood, qui prouve qu’il reste des rôles pour les femmes de plus de 40 ans, tant qu’elles ont été embauchées avant leurs 40 ans (le tournage et l’intrigue de Boyhood se déroulent sur 12 ans, NDLR).

À lire aussi : « Boyhood », une claque qui dure 12 ans

…ont fait de petites plaisanteries qui passent crème sur les diktats de l’apparence à Hollywood : ici…

Tina : Pour Foxcatcher, Steve Carrell devait passer deux heures à la coiffure et au maquillage. Pour vous faire une petite idée, ça m’a demandé trois heures de préparation aujourd’hui pour mon rôle d’humain-femme.

… et là :

Amy : Jennifer Aniston est ici ce soir, elle est nommée pour le film Cake. Et euh, on doit expliquer pour les gens d’Hollywood, le gâteau c’est comme euh, c’est un dessert mousseux que les gens mangent à l’occasion de leur anniversaire.

Tina : Et alors un anniversaire, c’est un truc que les gens fêtent quand ils admettent qu’ils prennent de l’âge.

Elles ont également ironisé sur le couple formé par George Clooney et Amal Alamuddin… Non pas en feignant d’être jalouses ou déprimées ou autre blague téléphonée, mais en s’appuyant sur le curriculum vitae de l’avocate et la différence de traitement entre les personnes qui exercent un métier sérieux et primordial et les stars d’Hollywood :

Tina : George Clooney a épousé Amal Alamuddin cette année. Amal est une avocate spécialisée dans les Droits de l’Homme qui a travaillé sur le dossier Enron, conseillé Kofi Annan sur la Syrie et a été nommée membre de la Commission d’enquête du Conseil des Droits de l’Homme à l’Onu sur la bande de Gaza (poste qu’elle a dû refuser pour cause d’emploi du temps trop chargé) alors du coup ce soir, c’est son mari qui reçoit un prix pour l’ensemble de sa carrière.

Amy et Tina (après avoir laissé passer les cris et les applaudissements) : Hollywood…

Après une année qui a rappelé qu’il y avait encore énormément de boulot en terme d’égalité notamment sur le territoire américain avec, entre autres, l’affaire Ferguson, Tina et Amy ont pratiqué l’ironie grinçante à ce sujet :

Tina : Selma… Dans les années 60, des milliers de Noirs sont venus de toute l’Amérique pour rassembler dans un but commun : former le groupe Sly and the Family Stone (Sly and the Family Stone était un groupe de musique mêlant funk, rock et soul composé de seize personnes, ce qui est beaucoup pour un groupe, NDLR). Mais le film Selma est à propos du Civil Rights Movement américain, qui a totalement fonctionné : maintenant tout va bien.

Elles n’ont pas hésiter à envoyer des piques à Bill Cosby, l’acteur de 77 ans accusé de viol et d’abus sexuels. Il avait obtenu un non-lieu en 2006 ; depuis, treize autres victimes l’ont accusé de les avoir droguées, puis d’avoir abusé d’elles — c’est l’histoire qui met Hollywood en feu depuis quelques semaines. À ce sujet, elles ont dit :

Amy : Dans Into the Woods, Cendrillon s’enfuit pour son prince, Raiponce est jetée de sa tour pour son prince et la Belle au Bois Dormant croyait qu’elle allait simplement prendre un café avec Bill Cosby.

Et puis, évidemment, elles ont perpétré la tradition : faire semblant de dévaloriser la télévision dans cette cérémonie qui récompense télé et cinéma !

Amy : Mais enfin, Tina, parlons de télévision.
Tina : Oh, on me dit qu’on n’a plus le temps : toutes nos excuses, télévision. Revenez demain !

http://www.youtube.com/watch?v=Aw-wODbjmZI

Amy Poehler et Tina Fey nous l’auront encore prouvé : elles sont plus que prêtes pour présenter les Oscars. Croisons les doigts, les orteils et les poils pubiens pour que ce soit le cas en 2016 !

À lire aussi : Golden Globes 2015 : le palmarès !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • BRICBRAC
    BRICBRAC, Le 15 janvier 2015 à 0h22

    Leeloo-Dallas-Multipass
    Pas un mot sur Charlie... c'est un peu décevant...:erf:
    Pas un mot sur le massacre au Nigéria ! Et sinon, durant les cérémonies des César et à Cannes, il y a t-il un hommage vis à vis de tous les massacres, des tous les gens qui luttent quotidiennement pour leur liberté, pour survivre ?

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)