Trois films à voir cette semaine, entre amour punk et revenge porn

Par  |  | 1 Commentaire

Comme chaque mercredi, Kalindi te propose sa sélection des films de la semaine. Pour que tu te repères dans le dédale infernal des salles obscures !

Trois films à voir cette semaine, entre amour punk et revenge porn

C’est l’heure de la sélection ciné ! Et cette semaine, le box-office fait dans l’ecléctisme…

À genoux les gars, le choc comique de l’année

À genoux les gars, dont madmoiZelle est la très fière partenaire, s’empare d’un sujet violent, le détourne en comédie acerbe et surtout INDISPENSABLE. 

Le pitch ? Je vais essayer de faire concis mais je ne te promets rien. Car ce film est très dense.

Yasmina et Rim sont deux soeurs très complices. Elles dorment dans le même lit et se disent tout.

L’une sort avec un bellâtre pas franchement fute-fute. L’autre vit ses premiers émois avec une espèce de scélérat plus infect qu’un vil cafard, meilleur ami du bellâtre en question.

Au détour d’une soirée sans sa soeur (partie en vacances avec sa classe), Yasmina se laisse manipuler par son mec et le meilleur pote de celui-ci (le mec de sa soeur, donc) (tu suis ?)

Le but de ces deux derniers ? Contraindre la jeune femme à sucer le mec de sa soeur, dans un parking désert. Soit-disant que comme ça, il aurait les couilles vides, et n’irait pas tromper la jeune femme partie en villégiatures…

« Ça reste dans la famille, au moins. »

Ça te semble lunaire ? Pourtant, ce film est librement inspiré d’un témoignage. Le réel intègre donc la fiction, et ça fait froid dans le dos.

Et le cauchemar ne s’arrête pas au viol.

Le mec de Yasmina la filme en pleine action sans qu’elle s’en aperçoive, puis décide de lui faire du chantage.

Elle ne doit rien dire à sa soeur, et le sucer aussi souvent qu’il en a envie, si elle ne veut pas que cette vidéo se retrouve partout sur Internet.

Mais Yasmina est une jeune femme courageuse, forte, déterminée et honnête. Alors les choses ne se passeront pas comme prévu pour les deux harceleurs / agresseurs / violeurs

J’ai rarement vu des journalistes rire autant pendant un film. À genoux les gars est un film hilarant, qu’il faudrait placer devant tous les yeux et diffuser dans toutes les écoles, même si ses propos sont très crus. Du prodige !

How To Talk To Girls At Parties, la révélation psyché

How to Talk to Girls at Parties est un film un peu fou, pas mal déjanté et surtout très métaphorique.

En 1977, trois jeunes Anglais rencontrent en soirée des femmes, sortes de créatures superbes et fascinantes, toutes recouvertes d’apparats, de costumes fantasques.

Alors qu’un courant punk déferle sur l’Angleterre, les trois amis vont découvrir l’amour, à tâtons.

Avec How to Talk to Girls at Parties, adapté de la nouvelle éponyme de Neil GaimanJohn Cameron Mitchell explore son propre imaginaire et s’entoure pour cela d’un casting parfait.

Portée par Alex Sharp, Nicole Kidman, et surtout Elle Fanning, dont la filmographie est décidément pointue et arty, HTTTGAP est mon film coup de cœur du mois.

Je te le conseille 2000 fois.

Sans un bruit, le film d’horreur innovant

Sans un bruit, c’est le tout premier long-métrage de John Krasinski, connu pour avoir réalisé The Office US.

Et pour ce tout nouveau projet, le cinéaste s’entoure d’un joli casting : Emily Blunt et Noah Jupe (qu’on a déjà vu à l’écran dans Wonder).

Au bout de seulement quelques minutes de visionnage, Sans un Bruit me glaçait déjà le sang. Dans la petite salle de cinéma, j’assistais haletante à un début maitrisé, très prometteur.

Et bonne nouvelle : même au bout d’une heure, le film ne s’essoufflait pas. 

De quoi ça parle ?

Dans une ferme retirée des Etats-Unis, une famille du Midwest est harcelée par une présence monstrueuse… Sa seule chance de s’en sortir ? Être la plus silencieuse possible.

Un synopsis à priori basique mais qui prend tout de suite de l’ampleur grâce à sa dimension « muette ».

Le film contient très, TRÈS peu de dialogues, ce qui joue pour beaucoup dans le ressenti de l’effroi.

Voilà Jacqueline, c’est tout pour moi cette semaine. On se retrouve le 27 juin pour plus de découvertes ciné. En attendant je te souhaite la meilleure fin de semaine possible.

À lire aussi : Trois films à voir cette semaine, entre romance anglaise et horreur glaçante

Commentaires
  • Ninananère
    Ninananère, Le 20 juin 2018 à 13h11

    J'ai très très envie d'aller voir Sans un bruit au cinéma!! Le seul souci c'est que du coup on doit entendre tout ce qui se passe dans la salle, des discussions aux paquets de chips (et les crounch crounch du pop corn :halp:), et j'ai peur que ce soit insupportable pour moi, la phobique du bruit au cinéma... :/

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!