Une femme en surpoids se défend contre des insultes (et ça devient viral)

Une jeune femme insultée par un malotru alors qu'elle faisait son jogging a décidé de lui écrire une lettre ouverte sur Facebook. Sa réponse fait le tour du monde !

Une femme en surpoids se défend contre des insultes (et ça devient viral)

Lindsey Swift est une jeune femme qui est récemment allée courir avec son compagnon sur une petite route calme. Jusque-là, c’est pas l’info de l’année. Mais comme le monde est parfois POURRI, un malotru passant en voiture a décidé de devenir le relou n°1 du moment en baissant sa fenêtre pour se moquer de la coureuse, notamment de son poids, en ironisant sur le tube Big girl (you are beautiful) de Mika.

Lindsey a déclaré à Buzzfeed :

« Au début ça m’a juste agacée […] mais plus j’y pensais, plus […] je me demandais ce qui pouvait bien faire penser à quiconque que c’est ok de faire des réflexions sur mon corps sans rien savoir de moi. »

lindsey-swift

Sans armes, ni haine, ni violence, comme on dit, la jeune femme a répondu à cet individu sur son compte Facebook, et ça fait plaisir à lire ! Voici la traduction de son texte.

« Une lettre ouverte au zozo d’hier qui a cru qu’il pouvait me faire chier avec des blagues sur mon poids alors que je courais.

Tes commentaires indiquaient clairement ton sens de la répartie si développé ainsi que tes capacités à faire du comique de situation. Je suis, en effet, une femme grosse, et je suis belle [NDLR : en référence, donc, au titre de la chanson de Mika]. Merci de l’avoir remarqué. Je ne sais pas trop qui tu informais du fait que je suis grosse : tu as des yeux, de toute évidence, et les deux seules personnes présentes, à part toi, étaient moi et mon copain. Je t’assure que, malgré ton inquiétude, je possède un miroir, et que mon copain a vu mon gros corps, car lui aussi a des yeux. Ne le répète à personne, mais je pense même qu’il l’aime.

D’ordinaire, je ne réponds pas à ce genre de trucs : les idiots resteront des idiots. Cependant, je peux imaginer que ce genre de commentaires pourrait faire renoncer à la course une personne ayant moins confiance en elle que moi, et c’est une honte. Il faut bien commencer quelque part.

Soyons clairs : je n’ai pas honte de mon corps. Il ne m’a jamais empêchée de suivre mes envies. Mon gros corps a fait des choses dont toi, toi qui passe la tête par la fenêtre de ton van blanc estampillé « piège à meufs », tu n’oserais même pas rêver. Mon gros corps a nagé dans ces eaux limpides de Thaïlande que tu n’as dû voir qu’à la télé. Il a vécu dans des pays que tu ne peux même pas imaginer visiter, il a fait partie de cultures que tu es trop étroit d’esprit pour comprendre. Mes grosses jambes m’ont portée, plus d’une fois, au sommet de montagnes. Mon gros cerveau comprend et parle des langues que tu ne juges probablement même pas dignes d’intérêt, ce qui explique pourquoi tu passes ton temps à la fenêtre de ton van : parce que tu n’as rien de mieux à faire.

J’ai récemment pris la décision de me remettre en forme, car j’ai pensé que ce serait un bon passe-temps, et bon pour ma santé. Enfin, pas que j’aie à justifier mon apparence… mais mon but est de courir dix kilomètres, et je vais l’atteindre. J’ai déjà perdu six kilos, ce qui me permet de faire plein de trucs dont j’étais incapable avant. Ça me tue d’imaginer que quiconque soit capable de décourager les gens faisant ce genre d’effort. Tu m’excuseras si je me trompe à ton sujet : je ne fais que me baser sur tes actes. Si mon gros cul occupé à courir (pas très vite, d’ailleurs, j’étais foutrement crevée) t’offense et gâche ton trajet, essaie de conduire avec les yeux fermés, droit vers un lampadaire.

Plus sérieusement… maintenant que j’ai écrit ça, j’ai pitié de toi. Ton comportement n’est pas normal, et tu es loin d’être bien élevé. L’essentiel, c’est que je te pardonne. J’espère que toute personne essayant d’atteindre un but, qu’elle soit grosse ou mince, ne se laissera pas abattre par ce genre de choses. Moi, ce n’est pas mon cas.

Utilise ton cerveau avant d’ouvrir la bouche. »

Clair, net, concis : j’ai envie d’envoyer un big up à Lindsey, qui réussira, je n’en doute pas, à courir ses dix kilomètres !

À lire aussi : « Nothing to lose », le spectacle qui met à l’honneur des danseurs en surpoids

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 70 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cilece
    Cilece, Le 17 août 2015 à 19h27

    Cantor Métrique
    @Cilece :

    Je vois bien que tu as voulu être très pédagogue ;) mais à mon avis le mal était fait...
    Je comprends que certaines se sentent vexées par des propos, et que c'est bien d'expliquer à une personne en quoi ce qu'elle dit est problématique. Je sais aussi que répéter toujours les mêmes choses est fatiguant. Mais il faut faire attention à cet espèce d'effet de groupe qui est vraiment violent quand une personne se fait rembarrer plusieurs fois de suite pour des erreurs qu'elle a dites. J'ai vu ça dans d'autres parties du forum aussi.
    Faut essayer de débattre doucement et ne pas crier au traître quand quelqu'un a un propos un peu choquant. Des propos choquants j'en ai eu des tas sur les femmes ou sur les gros avant d'apprendre et je pense que j'en dirais peut-être encore. Bon forcément c'est dur de se détacher de ses histoires persos parfois et ne pas réagir au quart de tour....
    Non, mais oui, tu as tout à fait raison. J'aurais pas aimé que ça m'arrive. Des deux côtés, ça doit être chiant en fait :erf:

Lire l'intégralité des 70 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)