Une femme mange Starbucks tous les jours pour un défi

Une femme de Seattle a décidé de se lancer un défi fou : manger Starbucks tous les jours. Ce challenge dingue, je le surnomme « le sacrifice du bagel et du wrap au saumon ».

Dans la vie, on peut choisir de se donner un défi personnel pour faire du monde un meilleur endroit ou s’épanouir à titre individuel. Ça va de la bonne action quotidienne à l’arrêt de la cigarette, en passant par le fait d’utiliser moins de papier aux toilettes pour protéger la planète

On peut le rendre public (comme la troupe des Enfoirés par exemple) ou garder ça secret. Beautiful Existence (oui, c’est son vrai nom), elle, a décidé de tout raconter au jour le jour sur son site Internet. Mais son défi, lequel est-ce ? te demandes-tu peut-être. Et je te répondrai que tu ne poserais pas la question si tu avais lu mon titre, mais bon après tout tu fais ce que tu veux.

Son challenge complètement fou, son sacrifice absolu, son sacerdoce, sa croix, ça n’a pas été de marcher sur les mains pendant un an, ni de rouler des pelles à des chevaux, ou de sauver au moins une vie peu importe son espèce tous les jours, NON. Son challenge, c’était de manger Starbucks à tous les repas pendant un an. Je te raconte pas la tristesse. Un miracle qu’elle ait réussi à tenir, dites. Starbucks.

Devoir manger des bagels, des smoothies, des cafés, des wraps… bordel, ça fait du bien d’entendre parler d’un vrai combat. En tout cas je sais pas si elle avait mis de côté depuis ses 11 ans pour réaliser ce rêve fou, mais elle en a quand même eu pour entre 500 et 700$ par mois, tout de même.

Et Beautiful Existence (oui bon écoute : oui) ne compte pas s’arrêter là : pour 2014, elle va apprendre tous les sports récréatifs. D’accord.

Alors si toi aussi, tu souhaites te faire un défi annuel dans le genre de celui de Beautiful Existence (arrête de rire, on avait dit pas les prénoms) rapport qu’apparemment c’est à la mode, ou de celui de la dame qui avait testé se nourrir en faisant semblant d’être au RSA pendant plusieurs mois en vivant à l’hôtel, voici quelques idées :

  • J’ai testé pour vous ne me nourrir que de sashimis au saumon pendant six mois, sauf les jours où j’ai pas envie
  • J’ai testé pour vous arrêter le vernis à ongle bleu pendant au moins deux semaines
  • J’ai testé pour vous me nettoyer les oreilles avec un seul côté du coton-tige
  • J’ai testé pour vous me laver les dents sans dentifrice une fois toutes les deux semaines
  • J’ai testé pour vous écouter ma musique préférée quand j’en ai envie
  • J’ai testé pour vous manger du poulet rôti parfois – sauf si je suis végétarienne, auquel cas je mange ce que je veux.

De rien, et bon défi.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 24 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nol-Wenn
    Nol-Wenn, Le 3 janvier 2014 à 16h16

    littlerudy;4539250
    nol-wenn;4538937
    littlerudy;4537847
    En fait, à part claquer sa thune, ça sert à quoi son truc?
    Je ne peux pas m'empêcher de faire le lien avec Super Size Me -où à mon sens, il y avait une véritable dénonciation de la malbouffe et de ses méfaits- tandis que là cela paraît totalement inutile et vide de sens.
    A mon avis elle a en effet voulu le prendre pour exemple.. Sauf qu'elle a oublié la partie où elle devait dénoncer un vice "caché" de l'entreprise. Là où Morgan Spurlock a réussi, elle a échoué ^^
    Le prendre pour exemple? Pour dénoncer quoi? Le fait que ce soit cher? ^^ C'est dommage car il y aurait pu y avoir une véritable recherche, un travail de journaliste, etc.. là, ça sert juste à rien x)
    Absolument x)
    Nan mais là elle s'est juste fait plaiz' pendant un an, rien de plus. Bon, ok, elle s'est ruiné aussi, mais elle a rien fait de transcendant qui change notre point de vue sur Starbucks. ^^
    Y a en effet aucun travail de journaliste derrière, je suis bien d'accord avec toi..

Lire l'intégralité des 24 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)