Fashion Week de Paris : les looks les plus fous

Il est beau, il est chaud, le récapitulatif des défilés de mode parisiens pour l’automne-hiver 2013.

Et encore une Fashion Week couture de terminée à Paris. Heureusement, ce n’est qu’un aurevoir, puisque la prochaine est pour septembre. Pendant que Perrine t’emmène faire un tour dans les tapas et la sangria du côté de Barcelone, je te propose de découvrir les trucs complètement dingos qu’on imaginés les créateurs pour l’hiver prochain.

1. Charlie Le Mindu avec Atsuko Kudo

D’accord, c’est un défilé de coiffure, pas de mode. Charlie Le Mindu, qui fait joujou avec les cheveux des stars, a mélangé des inspirations africaines avec le travail de la créatrice Atsuko Kudo. Elle a fait les combinaisons en cuir doré style Goldfinger, lui s’est chargé de crêper et de laquer les vrais et faux cheveux. Je verrais bien l’ensemble de la collection atterrir dans un film de Guillermo del Toro, pour un petit Hellboy 3.

2. Ulyana Sergeenko

Pour l’hiver, la créatrice d’origine russe a fait de la gonflette. Mais attention, pas de doudoune vernie dans la collection, que des tenues inspirées de son pays d’origine, avec des robes plissées, matelassées, ou qui ressemblent à du coton tout doux, et des manches ballons XXL.

3. Stéphane Rolland

Et le prix des détails les plus funky est attribué au créateur français spécialiste des robes de soirée. Cette année, Stéphane a pris le pli et s’est remis à l’origami, qu’il avait déjà testé en 2011. Le tissu a l’air tout rigidifié et laisse voir le dos ou vient souligner le décolleté ou la ligne de la robe, un peu comme si les nanas étaient des danseuses de flamenco.

4. On aura tout vu

On aura tout vu n’est pas une émission de Ruquier, mais le nom d’un trio de créateurs bulgares et portugais qui adorent le détournement de vêtements et le merveilleux. Leur collection se la joue Miyazaki un peu pimpé, avec des cristaux en plastique qui sortent des épaules des mannequins et dont la couleur dégouline un peu partout sur leurs tailleurs blancs. C’est organique et c’est magique.

5. Versace

Donatella Versace, elle est très distinguée. Du coup, je ne suis pas vraiment surprise de retrouver de la lingerie un peu partout dans la collection de l’hiver prochain : les tailleurs s’ouvrent sur des guépières, les combis descendent jusqu’au nombril. Le tout avec de la résille, de la dentelle et des accessoires bling-bling, c’est magnifique, ma chérie (ou pas).

6. Maison Martin Margiela

La Maison Martin Margiela a toujours autant de problèmes avec l’anonymat, donc une fois de plus, on ne verra pas les visages de ses mannequins. Les coiffes utilisées pour les planquer sont toutes réalisées dans des matériaux de récupération : des pierres style céramique, des fleurs brodées ou des bonnets avec un effet “peinture qui dégouline”. Tu préfères un blouson en cailloux qui pèse une brique ou un ensemble tout en vinyle ?

7. Yinqing Yin

Ici, on plonge sous l’océan, sans Sébastien ni Ariel mais avec des jeux de matières qui envoient du pâté de crabe. La créatrice, d’origine chinoise, a imaginé une collection inspirée de Vingt Mille Lieux sous les mers. Ça donne par exemple une cape brillante comme de l’eau et une parure de visage extrêmement pratique en branches de corail rouge. Yinquing Yin s’est déjà taillée sa petite part de gloire en mai, puisqu’Audrey Tautou a porté une de ses robes pour la cérémonie d’ouverture du festival de Cannes.

8. Serkan Cura

Ce créateur-là a travaillé pour Jean-Paul-Gaultier et est un passionné de plumes, donc les trucs un peu osés, ça le connaît. Serkan Kura a donc imaginé d’immenses vestes, de celles qui te font ressembler à un poulet passé à la machine à laver, ou un gros ours polaire en peluche.

9. Jean-Paul Gaultier

D’accord, il y avait Nabilla sur le podium. Mais quoiqu’on en dise, ça n’empêche pas Jean-Paul Gaultier d’être une bête de mode. La preuve, les sections dans lesquelles devaient s’asseoir les invités s’appelaient Lionne, Tigresse ou Cougar.

Tendance scandale, ambiance sauvage et femme fatale au programme. Jean-Paul a mis le paquet sur les coiffures : des motifs panthère dans les cheveux des mannequins, des calots de Pinnochio et une coiffe “cage” à la madame Irma.

10. Chanel et Iris Van Herpen

Deux défilés assez impressionnants dont nous avons déjà causé la semaine dernière. Perrine te raconte le show de Chanel au Grand Palais, tu peux apprendre des trucs parfaitement futiles sur les bagues d’ongles, et découvrir de quoi est faite cette robe d’Iris Van Herpen qui ressemble à un gros plumeau.

Big up
Il n'y a pas encore de commentaire