Le doggy bag désormais obligatoire dans les restaurants français

Les restaurateurs français devront désormais proposer des doggy bags aux client•e•s laissant à manger dans leur assiette. Un pas de plus contre le gaspillage alimentaire !

Le doggy bag désormais obligatoire dans les restaurants français

Le mois dernier, les députés votaient à l’unanimité contre le gaspillage alimentaire. Une bien belle décision quand on sait qu’un•e citoyen•ne lambda gaspille entre 2 et 100 kilos de nourriture par an. Mais dans la pratique, ça donne quoi ?

Une première mesure a été prise pour empêcher à la bonne bouffe de prendre la direction de la poubelle. Désormais les restaurateurs servant plus de 180 repas par jour doivent proposer des doggy bags à leurs clients, si leur assiette est encore pleine au moment de partir. La mesure est en vigueur depuis le premier janvier.

big-gueules-cassees-gachis-fruits-legumes

À lire aussi : Auparager, le food-truck anti-gaspillage et pro-gastronomie !

Quasi-automatique en Amérique du Nord, doggy bag est pour l’instant une pratique peu courante dans l’Hexagone. La peur de passer pour un pingre peut freiner ce genre de demande — sans compter les questions d’hygiène, qui freinent certains restaurateurs. Pourtant, ils ne sont pas tenus d’étiqueter les boîtes : une fois que la nourriture est sortie du restaurant, tout est à la responsabilité du consommateur !

Alors, prêt•e à demander la fin de ton risotto « à emporter, s’il vous plaît » ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 31 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 31 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)