Diam’s en interview pour la première fois depuis des années

Par  |  | 144 Commentaires

Diam's s'est exprimée hier dans 7 à 8 pour y raconter ses années de dépression, sa conversion à l'Islam et répondre aux nombreuses critiques dont elle fut l'objet.

Ce dimanche 30 septembre, Diam’s faisait un bref retour devant les projecteurs pour expliquer son parcours depuis sa disparition des médias en 2008 et sa reconversion. À l’occasion de la sortie de son autobiographie intitulée Diam’s : l’autobiographie, l’ex-rappeuse s’est exprimé devant la caméra de Thierry Demaizière dans l’émission Sept à Huit. Elle y apparaît pour la première fois voilée – du moins pour la première fois de son plein gré et pas à la une des magazines people – en profitant pour répondre à ses détracteurs et ses fans les plus déçus.

Elle y évoque la fulgurance de son succès et le contraste énorme entre l’amour de ses fans qu’elle recevait en concert et la solitude quand elle rentrait chez elle. Elle y raconte surtout le refuge qu’elle a trouvé dans la religion lors d’un moment entre amies, tout comme le jour où elle a décidé de porter le voile.

Dans ce portrait, Diam’s répond également aux critiques dont elle a été l’objet lorsque des photos ont été publiées, la montrant voilée sortant d’une mosquée, comparant son parcours fait de volonté d’être chaque jour une personne meilleure à celui des stars trash qui finissent par vivre dans l’excès. « Si j’avais fini comme Amy Winehouse […] est-ce qu’on aurait dit de moi ce qu’on a dit ? Est-ce qu’on aurait dit que j’étais un danger pour les jeunes ?« , s’interroge-t-elle, surprise par le débat créé par sa conversion.

Ce qui saute aux yeux dans cette entrevue, au-delà de son discours, c’est bel et bien le décalage total entre la Diam’s de 2008 – celle qui pleurait aux Victoires de la Musique entre deux séjours en hôpital psychiatrique – et celle de 2012 : une femme épanouie, heureuse en mère de famille voilée, qui parle avec la voix posée, un grand sourire barrant son visage.

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires
  • Lieve
    Lieve, Le 11 octobre 2012 à 19h45

    Mirmotte;3607880
    je suis sûre que aucune de nous n'oserais sortir les jambes vraiment velues
    Sisi, on est certainement une minorité à ne pas s'épiler mais ça existe. :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?