J’ai vaincu les punaises de lit, et voici mon plan d’attaque

Par  |  | 46 Commentaires

Cette madmoizelle a mené la guerre contre des intrus qui s'étaient fait une place dans son appart, au plus près d'elle : des punaises de lit. Elle livre son témoignage pour vous expliquer comment remporter le combat !

J’ai vaincu les punaises de lit, et voici mon plan d’attaque

J’ai survécu aux punaises de lit, mon matelas aussi. Mais…

RIP mon sommier. Et oui, les punaises ont gagné une bataille, j’ai gagné la guerre !

Les punaises, qu’est ce que c’est ?

Appelées bed bugs en anglais, les punaises de lit sont un réel problème dont on ne parle pas assez. On a cru s’en être débarrassé dans les années 30, mais c’était une fausse alerte, elles sont revenues car elles sont devenues résistantes à certains insecticides.

Elles se multiplient vite (5 à 15 oeufs par jour) et, si elles sont sans danger pour la santé, les piqûres peuvent être urticantes et c’est dégueu de savoir que t’as ça chez toi.

Pourquoi en parler ?

Les punaises de lit sont très présentes aux Etats-Unis et Canada et bien sûr, dans les grandes villes du monde du coup. Mais on n’en parle pas. Ben non, c’est la honte. Elles voyagent dans les bagages et passent tranquilles d’appart en appart.

Il est difficile de trouver un vrai article sur internet sur les punaises de lit. Beaucoup d’intervenants sur les forums sont des professionnels qui cherchent à vendre leurs prestations.

Le problème n’est pas pris au sérieux en France, alors qu’il existe.

J’ai honte, mais je n’en ai parlé à personne car j’avais honte. Bête non ?

Comment sait-on qu’on a des punaises de lit ?

Moi, j’ai cru me faire piquer par un moustique, la piqûre est assez similaire. Sauf que si tu te fais piquer toutes les nuits et que tes piqûres se réveillent vers 14h/16h, il est temps d’inspecter ton matelas. Pour info : elles font caca. Donc tu as de sales bêtes que tu n’as pas invitées, qui font caca dans ton lit.

Les punaises de lit piquent la nuit, principalement lorsque tu dors très profondément. Dans un premier temps, la piqûre est anesthésiée, donc tu ne la sens pas. Mais elle peut se réveiller au cours de la journée, ou non, cela dépend des personnes et des sensibilités. Si tu dors à deux, elles peuvent ne piquer que l’un des deux, petit•e chanceux•se (encore, une fois, comme les moustiques).

Les punaises de lit sont fainéantes : elles se planquent là où elles peuvent te grignoter sans trop d’efforts. Mais lorsqu’elles deviennent trop nombreuses, elles se dispersent.

Elles ont 5 stades d’évolution : œuf, mini larve jaune, mini larve noire, moyenne larve noire, punaise de lit adulte. Elles pondent à ce dernier stade, et bien sûr : elles ont besoin de te piquer pour évoluer. C’est un peu une sorte de Pokémon (non !). Dernier point : elles peuvent survivre 6 mois à 2 ans (selon les forums) sans manger.

Moi personnellement, j’ai fait une crise de panique lorsque j’ai décidé de vérifier s’il n’y avait pas une araignée dans mon lit après 5/6 boutons. Je suis un peu phobique des puces, et ça ressemble à des puces géantes.

NdEsther : j’ai tapé bed bugs dans les moteurs de recherche pour te montrer de quoi il retournait. C’était un mauvais moment à passer. Voilà donc de quoi juger de la taille et de la gueule de la bestiole. De rien.

J’ai soulevé mon alèse, et j’en ai vu une qui est partie se planquer. Il faut savoir qu’elles ont des capteurs pour la lumière et donc se réfugient dans les coins sombres. Et il y en avait d’autres. Pas beaucoup, mais d’autres. Mon copain a aspiré les 3 bébêtes : à ce moment, j’hyperventilais.

On a retourné le matelas, le sommier. On n’a rien vu dans un premier temps, mais on a trouvé plein d’œufs et de larves contre une couture. On a tout aspiré, puis on a jeté le sommier en le protégeant (ben oui, on veut pas en refiler aux voisins).

Et là, je pense que nous avons fait une erreur : nous n’avons pas jeté tout de suite le sac de l’aspirateur.

Perso, j’ai jeté ma couette et mes oreillers (en les ayant enfermés dans un sac poubelle hermétique), j’avais trop peur.

Plan d’attaque

Je te préviens, si tu as des punaises de lit, tu ne peux pas procrastiner. Tu te lances dans la contre attaque IMMÉDIATEMENT. Sache-le, ce sera chronophage. Et tu dois dormir dans ton lit, sinon, elles changent de pièce avec toi (ndEsther : c’est sans doutes la pire info de cet article, tiens bon t’es presque au bout).

On doit les trouver, avant qu’elles ne pondent !

Comment nous avons procédé (ceci n’est pas une méthode garantie, ni universelle) :

1) Nous n’avons pas acheté de bombe d’insecticide à grosse portée : nous ne voulions pas les faire fuir ailleurs dans l’appartement. Nous avons privilégié l’action mécanique.

2) J’ai mis du scotch double face tout autour des portes et des placards : elles ne pouvaient plus se déplacer facilement.

3) Nous avons passé l’aspirateur tous les jours, en jetant les sacs.

4) Je me suis servie de mon fer à repasser à vapeur, j’ai vapeurisé (!) tout ce que j’ai pu. Pour la même technique, des appareils professionnels se louent.

5) J’ai acheté : une bombe pour pulvériser les bébêtes ciblées, une housse de matelas spéciale, une lampe de poche (pour les inspections), de la terre de diatomée, des pièges.

6) Je ne suis pas sûre que la terre de diatomée fonctionne mais on en a mis partout. C’est hyper galère à aspirer, mais bon : qui ne tente rien, n’a rien.

7) Les pièges servent uniquement à évaluer la situation : si tu en as beaucoup ou non. Ils ne tueront pas l’ensemble des punaises de lit.

8) Lave tout ce qui traîne (dont tes draps, évidemment) à 60 degrés. Apparemment elles décèdent à 46 degrés (va savoir…)

9) Tu peux constituer un rempart pour tes meubles à pieds et ton sommier : il existe des socles où tu mets les pieds de ton sommier et elles restent piégées. Moi j’en ai fait des maison à base de coupes pour pots de fleurs : tu prends 2 tailles différentes, tu mets la petite dans la grande et tu remplis la grande d’eau. A moins qu’elles ne sachent faire un pont-levis, elles ne circulent plus.

10) J’inspecte jour après jour avec ma lampe de poche, voir si je trouve des traces suspectes (toujours cette histoire de caca).

11) Tu peux prévenir ton syndic, si tu habites dans un immeuble. Moi ils se foutent globalement de tout donc bon, je me suis épargnée la peine.

12) Je suis un peu tarée : j’ai mis du mastic dans les trous des plaintes. Hop, plus de cachettes.

Soyons honnêtes : je me suis réveillée plusieurs fois à 3h du matin, j’étais pas pépouze. J’en ai tué à cette heure-là.

Heureusement, mes chats m’ont (vaguement) aidée en faignant un air de chasseur de temps en temps face à une punaise. Pour info : elles ne restent pas agrippées aux animaux de compagnie, donc ils ne les baladent pas sur eux. Par contre, elles peuvent les piquer, même si apparemment ça demande trop d’efforts. Donc si elles ont une cible sans poils, genre toi, elles ne vont pas se gêner.

Pour nous, victoire : cela fait un mois que nous n’avons pas été piqué•es !

Je sais que ça ne veut pas dire qu’on est tiré•es d’affaire définitivement mais j’ai bon espoir. Bref, on en vient à bout, il faut être patient et surtout, ne pas se renfermer sur soi-même en ne dormant plus : on attaque le problème petit à petit et on gagne du terrain.

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Une madmoiZelle


Tous ses articles

Commentaires
  • ParasitA
    ParasitA, Le 3 juillet 2018 à 14h41

    Bonjour,

    Ce texte va être long, je vais aller vraiment dans le détail car c'est indispensable si vous passez par là et je veux vraiment vous aider.

    J’aimerais vous apporter ma contribution car j’ai vaincu les punaises de lit .

    Je suis rentrée en guerre dès le deuxièmes jours de piqûres car j’ai fait une réaction allergique grave qui m’a fait passer par la case hôpital. Je suis allergique aux piqûres en général mais là, j’etais Quasimodo en bleu et violet. Bref...
    J’ai étudié leur comportement, leur développement et leur besoin. Je suis allée très loin dans mes recherches pendant mes nuits d'insomnies.

    Spoiler

    Concentrons nous sur les œufs d’abord, car l’insecte en lui même est plus facil à tuer.
    Les punaises de lit pondent des œufs qui sont difficiles à atteindre, volatiles, s'accrochent sous les pieds et donc voyage d’un lit à un autres. J’ai des enfants qui viennent me rejoindre la nuit pour dormir donc on partait sur un cycle infini. Ils sont très difficiles à tuer aussi car insensibles aux insecticides et nécessitent un traitement thermique (chaud ou froid) minutieux et long. J'ai une autre méthode que je vais developper plus tard.
    Les œufs éclosent entre 5 à 10 jours après la ponte. Ils n’éclosent qu’en présence d’humain et de l’émanation par notre corps endormi de chaleur et de CO2.
    Donc il faut faire un premier traitement que je vais développer ci-dessous. Puis deux autres successifs, l’un 5 jours et l’autre 14 jours suivant le premier traitement. Il est très important de continuer de dormir dans la pièce la veille de celui-ci. Car comprenez bien que si vous quittez les lieux et que vous revenez 3 semaines, 2 mois ou même un an après, les œufs non éliminés peuvent toujours éclorent!
    Les boutons peuvent apparaître 24h après la piqûre donc ne paniquez pas si vous voyez de nouveaux arrivants sur votre peau le lendemain du traitement.

    Le traitement:
    Les punaises de lit peuvent vivrent très longtemps. La femelle peut pondre entre 3 et 15 œufs par nuit. L’insecte ne saute pas, ne vole pas et a des difficultés d’adhérences aux plastiques et aux métaux lisses. Même si on les appelle « punaise de lit », il peut tout à fait s’installer dans votre voiture ou le canapé du salon. Il faut tout de suite arrêter de ne se concentrer que sur la chambre! La bête peut s’installer et pondre dans votre ordinateur portable ou dans vos livres. Donc non, on n’est pas parano, elles peuvent être partout donc : on traite TOUT!

    - Tout vider. Comme pour un déménagement j’ai mis mes affaires dans des sacs plastiques fermés avec, pour les objets de l’insecticides spécifiques et pour les habits et jouets de mes filles du bicarbonate de soude en poudre dilué dans de l'eau, en spray, c'est non toxique, ça irrite les œufs et tue l’insecte.
    J’ai tout descendu dans mon garage au troisième sous sol en faisant très attention à ce que tout soit hermétiquement fermé.

    Autres techniques qui fait gagner de la place : les sacs pour couvertures et vêtements où l’on aspire l’air. Ça tue les insectes en quelques jours mais pas les œufs. Si vous n’avez pas la possibilité de stoquer ailleurs , ses sacs sont hyper pratiques car tout prend moins de place et c’est vraiment hermétique. Ça tue les acariens au passage. Et ça coûte pas cher.

    Passer l’aspirateur partout, mêmes sur les murs au cas où un œuf s’y serrait collé. Et bien sûr jeter voir brûler le sac d’aspirateur.

    J’ai procédé pièces par pièces pour vider et aspiré. Une fois que tout est nette . J’ai fait peter les insecticides dans les deux chambres en me protégeant le corps et le visage avec un masque. J’ai mis des linges mouillés, imprégnés de bicarbonate de soude au pas des portes. Les bêtes ne pouvaient plus s’enfuir des chambres.

    J'ai vidé aussi la salle de bain et la cuisine, nettoyé tous les placards à l'éponge au vinaigre blanc ou au bicarbonate de poudre dilué. J'ai TOUT lavé et rangé. TOUT. Post apocalypse , on dirait un appart à thème IKEA .

    J’ai lavé à 60 degré tous les habits, draps, housses, rideaux ... je n’ai pas utilisé de sèche linge car j’ai une terrasse, je suis au Portugal, il fait chaud. C’était le côté chanceux. Je pouvais enchaîner les machines. ajouter une cuillère à café de poudre de bicarbonate de soude dans chaque machine.

    Les vêtements non contaminés allaient dans la seule pièce de mon appart que j’avais créé comme zone de quarantaine où on dormait toutes les trois avec un sommier en métal et des couvertures lavées et traitées. En mode camping à la la maison. Moi et mes puces en pleine aventure . (Maman solo :) )
    Il y avait un petit tapis propre à l´exterieur de la « chambre de quarantaine » où on s´essuyait les pieds pour les œufs accrochés. Tapis qui partait a la machine tous les jours.
    J’ai enduit les pieds du sommier de vaseline car les punaises de lit restent piégés dedans.

    j’ai saupoudré de bicarbonate les trous de vis, les contours des murs, les interstices entre le bois et le mur.

    J’ai brossé les matelas avec de la poudre de bicarbonate de soude et de l’eau chaude et je les ai laissé sécher au soleil. Je suis allée vraiment dans tous les plis, sommier compris.

    J’ai mis deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans une bouteille en spray avec de l’eau bouillante et j’ai aspergé les meubles. Puis j’ai tout rincer avec une éponge et de l’eau clair . Je me répète je sais mais tout est dans le détail. accrochez vous!

    J’en ai profité pour jeter des choses qui étaient clairement là depuis dix ans à prendre la poussière. C’est fou ce qu’on accumule.

    J’ai mis CD , DVD, bibelots, cadres photos et mes précieux livres dans ma voiture en plein soleil. Il fait très chaud, encore une fois j’en profite. C’est radical.

    Une fois que tout était clean.

    5 jours après le grand nettoyage et donc 8 jours après la première piqure. J’ai dormi dans LA chambre contaminée avec mes filles. Le lendemain, j’ai renouvelé le traitement aux insecticides dans les chambres et je les ai recondamnés à macérer dans leur jus de la mort pour quelques jours.
    Avec, bien sûr, le linge mouillé et imbibé de bicabornate au pas de porte. Notre lit de camping badigeonné de vaseline dans la pièce de secour. Et mon marathon de machine à laver.

    Je suis bien consciente que dans un studio parisien, étudiante, j’aurais galèré dix fois plus. Mais détrompez vous, c’est très compliqué de tout traiter. Je vis dans un trois pieces et du fait de la séparation, financièrement c'est compliqué.. Je pense très fort aux personnes qui vivent dans de vieilles maisons en bois...

    Bref, rebelotte pour le traitement 14 jours après.

    Je ne crois pas en l’intervention des professionnels, ça coûte cher et ils ne traitent pas tout. Ni vos objets, ni votre linge , etc...

    Et concernant la machine à vapeur, c’est efficace mais il faut qu’elle chauffe à 180 degré et rare sont les modèles non onéreux qui vont jusque là . J’ai donc pris l’option bicarbonate de soude. Il y a des paquets de 1 kg à 3 € chez Castorama. on en trouvé aussi parfois à Monoprix.

    Je me suis attaquée au problème dés son apparition, les insectes n'ont donc pas eu le temps de s'installer. J'en ai tout de même trouvé 6, et leurs enveloppent de mues. (oui car elles muent comme les serpents) . Je n'ai rien trouvé sur les pieds de lit badigeonnés de vaseline et je n'ai plus été piqué à partir du deuxième jours post traitement, mais comme dit plus haut, les piqures apparaissent parfois 24 heures après.

    Cela fait maintenant quatre mois. On a tous retrouvé nos chambres et lits au bout du vingtième jours, tout les objets sont retournés à leur place. j'ai laissé les pièges à vaseline et la poudre de bicarbonate dans les plaintes le long des murs. Et j'ai inclus dans ma routine de passer un coup d'aspirateur tous les matins, ça me prend dix minutes.

    J'ai dépensé en tout une centaine d'euros en sac plastique, trois boites de 1kg de bicarbonate, trois bombes insecticides anti punaise (bien vérifié ce qu'on achète!), en facture d'eau et en accessoires (brosse pour matelas, éponges, sacs aspirateurs, lessives, vaseline).

    Je vous souhaite de la force mentale ET physique pour affronter ces insectes. Courage! Vous allez y arriver.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?