Les punaises de lit ENFIN dans le viseur du gouvernement

Le gouvernement lance un plan pour lutter contre les punaises de lit, ces bébêtes pas très ragoûtantes qui viennent infester les matelas et donnent des démangeaisons !

Les punaises de lit ENFIN dans le viseur du gouvernement

Le 20 février 2020, le ministère du Logement a annoncé un plan de lutte contre les punaises de lit face au retour en force de ces parasites dans les logements et les hôtels, notamment les auberges de jeunesse et les logements étudiants.

Une bonne nouvelle face à un problème un peu tabou, et plus commun que ce que l’on veut bien croire.

Alors que les punaises de lit avaient été pratiquement éradiquées en France dans les années 1950, les professionnels de l’extermination des parasites ont en effet constaté une recrudescence.

Selon eux, 400 000 sites ont été touchés en 2018, soit presque un tiers de plus qu’en 2017. En cause ? Les voyages internationaux et l’apparition de résistances aux insecticides.

Ces chiffres ont (enfin !) amené le gouvernement à s’occuper du problème. En effet, même si elles sont inoffensives, les punaises de lit peuvent être… très embêtantes. Et c’est un euphémisme.

Les punaises de lit, pourquoi c’est l’enfer ?

Les punaises de lit sont des parasites pas franchement mignons qui se développent dans les matelas, les draps ou les meubles.

Tu peux identifier leur présence par leurs déjections, qui ressemblent à des petits points noirs. Quand elles grandissent, tu peux aussi les voir à l’œil nu.

Elles se multiplient vite (5 à 15 œufs par jour) et leurs piqûres démangent jusqu’à parfois provoquer des réactions impressionnantes, même si elles sont sans réel danger pour la santé.

Et bon, au-delà des démangeaisons qu’elles provoquent, l’idée de partager son lit avec ces petits êtres pas franchement mignons, c’est un peu dégueu.

Sans parler de la honte à en parler ou à se faire aider si l’on est victime de ces parasites.

Avouer que son lit a été envahi par une colonie de punaises de lit, c’est prendre le risque de se voir associée à une personne à l’hygiène douteuse – alors que leur prolifération n’a rien à voir avec un manque d’hygiène corporelle. Les punaises de lit se nourrissent en effet de sang.

Elles peuvent cependant se multiplier si tu as beaucoup de meubles et d’objets entreposés, car elles vont se développer dans les recoins.

Mais le pire avec les punaises de lit ? Il peut être difficile, voire trèèès difficile de s’en débarrasser.

De plus, même une fois l’infestation terminée, certaines personnes vivent dans une sorte de stress post-traumatique, un enfer peuplé de démangeaisons fantômes et de paranoïa à la moindre bestiole aperçue…

Les punaises de lit, ça peut VRAIMENT gâcher la vie.

Le plan du gouvernement pour combattre les punaises de lit

Le ministre du Logement Julien Denormandie a annoncé le plan du gouvernement :

Son tweet est accompagnée d’une vidéo explicative qui vise à dédramatiser le sujet et appelle à agir vite en cas de contamination.

« Punaises de lit, on peut tous être touchés. »

« Soyez vigilants. Plus tôt vous les détectez, plus ce sera facile de les éliminer. »

Le gouvernement entend prendre des mesures de formation des professionnels qualifiés pour l’éradication des punaises de lit, en créant un label spécial.

Il prévoit également de lancer une mission à l’Assemblée nationale pour faire évoluer la loi.

Ces mesures s’accompagnent d’une mission d’information avec un numéro de téléphone (0.806.706.806) et le site stop-punaises.gouv.fr pour répondre aux questions de la population et donner des conseils concernant l’éradication des punaises de lit.

Si tu veux des conseils pour venir à bout de ces charmantes bébêtes, je te redirige vers cet excellent article publié sur madmoiZelle, qui a gagné (non sans difficultés) la bataille contre les punaises de lit !

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Rocksteady

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!