Combien ça coûte, d’être une femme ?

Par  |  | 107 Commentaires

Quel est le coût engendré par le fait d'être un individu de genre féminin, en France, de nos jours ? Et hop, à la caisse.

Combien ça coûte, d’être une femme ?

Ça coûte toujours plus cher d’être une femme. Libération y consacre un numéro spécial (avec des dessins de Pénélope Bagieu dedans) !

cout-etre-femme-liberation

Retrouvez tous nos articles à ce sujet dans notre dossier Le coût d’être femme.

Publié le 20 juillet 2010

Car oui, parfois, il faut poser les vraies questions. Combien une fille dépense-t-elle par mois de plus qu’un mec ? Je ne parle pas ici du coût d’appartenir à la race humaine (le coût, on le connaît : un bras et des névroses). Mais bien des dépenses spécifiques, qui pèsent uniquement sur la moitié féminine de l’humanité.

  • L’épilation

Quasi-obligatoire aujourd’hui sous peine de suicide social, ça ira chercher dans les 40€/mois en institut (je sais que tous mes chiffres vont être contestés, mais hé, ce sont les miens), ou 15€/mois toute seule à la maison (comme par hasard, les prix ont augmenté avant l’été — salauds de capitalistes). Sinon, 2€/mois avec un rasoir, mais ça ne compte plus parce que beaucoup de mecs se rasent aussi.

big-epilation-hygiene

  • Les soutiens-gorge

Je ne compte pas les slips, les mecs en portent aussi. Mais quand tu as des seins, mettons que tu achètes deux soutiens-gorge à 30€ par an, soit 5€/mois. Si tu fais du 110FF, évidemment, tu prends cher et tu pleures (augmentation des frais de mouchoirs).

big-ou-trouver-soutien-gorge

  • Les collants / les bas

Vêtement assez indispensable dans pas mal de boulots, et aussi pour sortir en boîte / mariage / rendez-vous. Il paraît que les Falke sont indéchirables, mais ils sont trop chers pour que je tente. Je me contente d’en flinguer un par mois, la faute à mes ongles, mes fermetures-éclair, mes bottes ou les sacs des gens dans le métro. Budget : 5€/mois. Et une haine illimitée envers les enfoirés de concepteurs qui font exprès de commercialiser uniquement des modèles fragiles (maudits ! maudits !).

big-selection-collants-chaussettes-hautes-automne-2015

  • La contraception

10€/mois quand je prenais la pilule, quasiment rien depuis cinq ans que je me trimballe avec un implant.

big-implant-contraceptif

À ajouter pour les adeptes de la pilule : les visites chez le médecin ou le gynéco pour l’ordonnance, même quand on prend la même minidosée depuis dix ans. Notons que les pénis, on ne les contrôle pas tous les six mois. Donc au total, allez, 15€/mois pour le luxe de se passer de capotes. L’absence de vie sexuelle, sinon, ça marche plutôt pas bien (sauf si vous êtes la vierge Marie).

  • Les protections hygiéniques

Hmmm, 2€/mois ? Sauf quand on est à la cup…

big-pourquoi-passer-cup-coupe-menstruelle

  • Les cheveux

Entre les teintures et les coupes, ça peut aller de rien à vraiment vraiment cher. Allez, mettons un passage chez le coiffeur tous les trois mois, pour 30€. Donc 10€/mois, mais je ne retiens que 5€/mois car les garçons aussi doivent y passer.

À ces 5€, on ajoute éventuellement des soins. Je ne compte pas les shampooings, utilisés par tout le monde.

Je ne le compte pas : faut pas abuser, c’est totalement dispensable. Par ailleurs je ne comprends pas comment on peut être infoutue de se poser soi-même son vernis, faudra m’expliquer. C’est un truc qui prend trois secondes ! Mais bon, je garde en tête que certaines y vont tous les quinze jours — soit un budget conséquent.

  • Les crèmes diverses

Je compte une crème de jour : 15€ le pot qui dure trois mois, et une crème pour le corps : 6€. Soit 7€/mois minimum avant de compter les huiles, la crème de nuit et les masques.

big-creme-de-jour

  • Le maquillage

Mettons qu’on reste sur quelque chose de très basique : fond de teint, mascara, poudre, gloss, eyeliner. Et blam, 10€/mois.

  • Les trolls

Je refuse de compter le Botox à 35 ans, la psychanalyse à 40, le remontage de seins à 45, le gigolo à 50, et le lifting total à 55. Expulsés aussi, le draineur à cellulite, les thalasso, les abonnements en club de gym, les bouquins de régime, les talons aiguille que personne ne nous force à enfiler, les culottes transparentes qu’en fait on ne portera jamais parce que les poils se voient à travers — quand ils ne passent pas à travers…

big-ete-nique-complexes

L’addition, siouplaît ? Sur une moyenne que je considère faible : 65€/mois. Soit une bonne addiction à la clope, pour des dépenses qui ne concernent pas que l’esthétique ou la séduction, mais qui sont aussi une nécessité sociale (en plus de la santé comme la contraception). Sachant qu’on gagne moins que les hommes, je propose d’urgence qu’on renverse les inégalités : grâce à une loi volontariste, on demanderait un salaire 24% plus élevé que le leur — exactement l’inverse de la situation actuelle. Question de justice sociale. Votez pour moi aux élections, au fait.

Alors évidemment je les entends, les mecs au fond, avec leur mauvaise foi de la taille du compte en banque de Liliane Bettencourt : « oui mais on paye le restau ». Et bah, même plus. Hé ouais, être une femme libérée, c’est pas si facile. Mais être une femme pas libérée, ce serait tellement pire que je préfère encore les raquer, les 65€/mois…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Maia Mazaurette


Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Silvre
    Silvre, Le 1 février 2016 à 21h31

    @Chacha7 Je profitais de ton message pour rebondir sur le sujet, mais j'ai bien compris que c'était un test approximatif, je ne cherchais pas à te montrer du doigt :happy:
    Effectivement, les choses progressent, réjouissons nous! Et puis je suis sûre que plein de mecs seront ravis de découvrir grâce à la crème hydratante que la peau qui tiraille ce n'est pas une fatalité ^^