La Coupe du Monde de football féminin 2015 est remportée par les américaines

La Coupe du Monde de football 2015 a été remporté par les Américaines avec une victoire écrasante contre le Japon.

La Coupe du Monde de football féminin 2015 est remportée par les américaines

Article initialement publié le 9 juin 2015

Mise à jour du 6 juillet :

Dimanche 5 juillet, à Vancouver, les États-Unis sont ressortis vainqueurs de la Coupe du Monde de football féminin qui les opposait au Japon. Une victoire écrasante pour les joueuses américaines qui ont remporté cette finale avec un score de 5-2 !

Il s’agit du troisième titre mondial pour l’équipe américaine après les victoires de 1991 et de 1999. Cette victoire est en partie due à une prestation exceptionnelle de la numéro 10, Carly Lloyd, à l’origine de trois buts ! Grâce à ce triplé, elle sera nommée meilleure joueuse de ce mondial 2015, et c’est bien mérité.

Mise à jour du 27 juin :

Coupe du Monde de football féminin : la France perd en quart de finale

C’est terminé pour l’équipe de France, qui s’est inclinée en quart de finale face à l’Allemagne… aux tirs au but. Un scénario cruel, pour un collectif qui a brillé par son esprit et son talent, et qui a dominé son adversaire pendant tout le match. À dix minutes de la fin, les Bleues menaient encore l’Allemagne d’un but, avant d’être rattrapées au score sur penalty.

Le match s’est achevé par une séance de tirs au but, perdue par la France, 5 à 4.

Louisa Nécib, auteure du superbe but de l’équipe de France à la 64ème minute, reste fière du parcours de l’équipe nationale, malgré la déception très forte, et surtout, le sentiment d’impuissance : les Bleues ont fait tout ce qu’il fallait, elles ont dominé le match, elles ont tout donné dans la compétition.

Mais voilà, « c’est le foot ».

D’autres réactions des joueuses sont à voir dans cet article de L’Équipe qui débriefe la défaite de l’équipe de France.

Les Bleues s’arrêtent donc au même stade que leurs homologues masculins : face à l’Allemagne, en quart de finale. Mais si elles ont perdu le match, elles ont néanmoins conquis le coeur du public, et battu des records d’audience : une vraie bonne nouvelle pour la médiatisation du sport féminin.

Mise à jour du 26 juin :

Les Bleues disputent ce soir leur quart de finale face à l’Allemagne !

L’équipe de France s’est brillamment qualifiée en remportant son huitième de finale 3 à zéro face à la Corée du Sud, dimanche 21 juin. Les trois buts sont signés Élodie Thomis, et un doublé de Marie-Laure Délie. Les Bleues ont impressionné par un jeu collectif remarquable, à l’image de ce premier but, véritable fruit d’un travail d’équipe superbement coordonné !

Rendez-vous ce soir à 22h sur W9 et Eurosport pour le quart de finale des Bleues face à l’Allemagne !

À lire aussi : Coupe du Monde 2014 : les matchs et des idées de feignasse pour l’apéro

Et le reste du tableau ?

Voici l’affiche des quatre quarts de finale :

  • France – Allemagne : vendredi 26 à 22h
  • Chine – États-Unis : samedi 27 à 1h30
  • Australie – Japon : samedi 27 à 22h
  • Angleterre – Canada : dimanche 28 à 1h30

Si la France remporte son match ce soir, elle rencontra le vainqueur du match Chine — États-Unis, mercredi 1er juillet… à 1h du matin (désolée).

ALLEZ. LES. BLEEEUUUUUES !

Mise à jour du 13 juin — 

Les Françaises ont remporté leur premier match de poule 1-0 face à l’Angleterre, l’équipe qu’elles redoutaient le plus au sein de leur groupe. C’est Eugénie Le Sommer qui a inscrit le seul but de la rencontre.

Les Bleues disputeront leur deuxième match ce soir (samedi 13 juin) à 19 heures contre la Colombie ! Le match est retransmis par W9 (gratuit) et Eurosport (payant). 

Article initialement publié le 9 juin 2015 — 

La Coupe du Monde de football féminin, c’est parti !

L’équipe de France entre en piste mardi 9 juin à 19h heure française, pour leur premier match dans cette coupe du monde 2015, face à l’Angleterre. Pour les Parisien•ne•s et les Francilien•ne•s, rendez-vous au bar James Hetfeeld’s à 19h pétantes pour le coup d’envoi !

groupe-f-edf-feminine-foot-cdm-2015

Les Bleues sont dans le Groupe F, elles vont rencontrer l’Angleterre, la Colombie et le Mexique.

  • Mardi 9 juin – 19h : France vs Angleterre
  • Mardi 9 juin – 22h : Colombie vs Mexique
  • Samedi 13 juin – 19h : France vs Colombie
  • Samedi 13 juin – 22h : Angleterre vs Mexique
  • Mercredi 17 juin – 22h : France vs Mexique
  • Mercredi 17 juin – 22h : Angleterre vs Colombie

Les deux premières équipes de chaque groupe sont qualifiées pour les huitièmes de finale, qui se joueront du 20 au 24 juin. Si les Bleues passent la phase de poule, elles devraient jouer le 21 ou le 22 juin à 22-23h.

  • Les quarts de finales auront lieu les 26 et 27 juin ( à 22h et 1h30 )
  • Les demi-finales se tiendront les 1er et 2 juillet à 1h du matin

La finale sera le 6 juillet, à 1h du matin. Oui bon, c’est pas exactement une heure de prime, mais si la France arrive jusqu’à ce stade de la compétition, comptez sur moi pour vaincre le sommeil, et encourager notre équipe !

Être une sportive de haut niveau, tu sais, c’est pas si facile

Si on peut se féliciter de la couverture médiatique de cette compétition, la route pour la reconnaissance du sport féminin est encore longue.

Rue89 a publié un article édifiant sur le parcours du combattant des athlètes féminines, mais plus particulièrement sur celui des footballeuses, à travers un test qui semble, paradoxalement, évident : Êtes-vous une femme selon la FIFA ? Faites-le test.

Comment ça « selon la FIFA » ? Ben comme ça, par exemple :

« Un porte-parole de la FIFA explique que, pendant le tournoi, une vérification poussée du sexe pourra être demandée, « en cas de doutes substantiels » et « à la demande de la joueuse, d’un médecin de la FIFA ou du médecin en chef », avant d’être examinée par le secrétaire général qui peut, ou non, l’accepter.

Pourquoi ? Parce que la FIFA n’est pas pleinement convaincue des « vérifications » faites par votre fédération. Et que vous avez brillé, un peu trop peut-être. Car jusque-là, les tests de féminité ont été exigés, dans le monde du football, après une trop belle performance. Derrière ce soupçon, il y a des préjugés profonds. Anaïs Bohuon ironise :

« Un homme qui a de trop bonnes performances, on lui fait faire des tests de dopage. Une femme, on teste sa féminité. »

Bien bien bien. La suite est ici.

Qu’est-ce qu’on disait ? La route pour la reconnaissance du sport féminin est encore longue…

…mais en attendant : ALLEZ LES BLEUES ! Elles auront besoin de tout notre soutien !

objectifcanada-edf-bleues

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mômezelle
    Mômezelle, Le 29 juin 2015 à 3h55

    Clairement pour l'arbitrage, c'était n'importe quoi. J'étais sur place (et l'ambiance était trop folle, les bleues étaient vraiment trop soutenues), et y'a eu à plusieurs moment une huée impréssionnante du public ! Pour le pénalty ça a duré bien 5 minutes et d'ailleurs ils n'ont pas repassé l'action à l'écran ! Le match était quand même bien volé, d'autant plus que les Allemandes avait vraiment une défense aggréssive, elles ont eu plusieurs cartons jaunes, mais pas au bon moment. On aurait dit que l'arbitre mettait des cartons de compensation parce qu'elle ratait les bons moments ou les mettre. Et enfin, par deux fois elle a géné le jeu. Mais sinon c'était une super expérience de voir un match en live et nos couleurs ont été bien soutenue ! Bravo l'équipe de France ^^ !

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)