Un concert mondial pour le climat aura lieu le 18 juin 2015 !

En cette année dédiée aux questions climatiques, chaque initiative compte. Avant la COP 21 en décembre à Paris, Al Gore a annoncé à Davos le concert mondial pour le climat, dirigé entre autres par Pharell Williams !

Quoi de mieux que la musique pour rassembler les voix autour d’une même cause ? C’est le pari du concert mondial pour le climat qui aura lieu de par le monde le 18 juin 2015. Des concerts depuis les 7 continents devraient être suivis par 2 milliards de personnes et permettre de mobiliser en masse les citoyens en vue de la conférence de Paris pour l’environnement qui aura lieu en décembre 2015. La musique devrait attirer l’attention sur l’écologie, priorité mondiale en cette année si importante.

Le concert Live Earth de juillet 2007 avait eu un certain succès : on renouvelle l’opération cette année avec l’objectif d’amener davantage de monde à faire pression sur nos dirigeants pour parvenir à un accord courageux, sans précédent, qui nous permettrait de freiner le réchauffement climatique déjà largement engagé.

À lire aussi : Le « jour du dépassement » : notre dette écologique s’alourdit chaque année

Le concert sera organisé par le producteur américain Kevin Wall (c’était déjà lui pour Live Earth) et Pharrell Williams sera à la direction musicale.

Ci contre la bande-annonce de l’événement (sous-titrée) :

Le concert sera accompagné d’une pétition, car la musique seule ne suffira pas à faire pression pour que des mesures soient engagées et tenues pour le climat. Les négociations pourraient tout simplement échouer, elles sont déjà difficiles… en amont de celui prévu à Paris, d’autres rendez-vous cruciaux auront lieu ces prochains mois. Les négociateurs se retrouveront à Genève en février, ainsi qu’à l’occasion de deux autres conférences qui auront pour but de préparer le terrain pour la COP21.

Ci-dessous, la vidéo de la conférence avec l’annonce de Al Gore, Pharrell Willams et Kevin Wall :

Agir pour l’environnement, c’est par des gestes à notre niveau, mais c’est aussi en se mobilisant et en faisant entendre notre voix. Plus on en parle autour de soi, et plus on a de chances de mobiliser des gens : si nous restons immobiles comme un lapin pris dans les phares d’une voiture, on aura l’air d’idiots quand on se fera écraser par le réchauffement climatique et les catastrophes écologiques et humanitaires que cela va engendrer.

À lire aussi : Mes 10 résolutions écologiques pour 2015

J’allais dire que je dramatise, mais en fait… non. Alors même si mes chanteurs préférés sont pour la plupart morts ou inconnus, j’assisterai le 18 juin prochain au concert mondial pour le climat et j’espère que vous serez nombreux-ses à me rejoindre !

Parlons-en, faisons-nous entendre et unissons-nous. C’est Ban Ki-moon qui l’a dit, et il est très pipou quand il parle (j’avais jamais remarqué) :

– via

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire