Comment voter par procuration à l’élection présidentielle 2017 ? — Guide ultra simple

Comment voter par procuration ? Les élections approchent, et tu n'es pas sûr•e de pouvoir voter en personne le 23 avril ou le 7 mai pour la présidentielle ? Suis le guide le plus simple de l'Internet.

Comment voter par procuration à l’élection présidentielle 2017 ? — Guide ultra simple

Le 23 avril et le 7 mai, se déroulent les deux tours de l’élection présidentielle (attention, si tu es sur le continent américain, c’est le 22 avril et 6 mai). Cela veut dire que pour voter, il faudra te rendre dans ton bureau de vote.

Si tu n’as pas déménagé depuis tes 18 ans, tu es inscrit•e par défaut sur les listes électorales de ta commune de résidence. Si tu as déménagé depuis, et que tu n’as effectué aucune démarche, tu es sans doute encore inscrit•e sur la liste de ton ancien lieu de résidence.

J’avoue, quand on fait ses études à l’autre bout de la France, et/ou qu’on déménage régulièrement, cette situation peut-être courante !

Alors si tu es toujours inscrit•e pour voter dans la ville de résidence de tes parents mais que tu habites loin désormais (voire carrément à l’étranger), tu n’as peut-être ni le temps ni les moyens de faire le déplacement.

Si c’est ton cas, la procuration est la solution qu’il te faut ! (Et ça marche aussi si tu t’avais prévu de partir en week-end pour te changer les idées. Et bien sûr, si pour des raisons de santé, tu ne peux pas te déplacer, ou encore si tu travailles, donner procuration te permet d’exercer ton droit de vote sans avoir à te déplacer en personne.)

Comment établir une procuration de vote?

  • J’imprime ce formulaire
  • Je remplis les informations concernant la personne mandataire, à qui je confie mon vote par procuration
  • Je me rends au commissariat ou au tribunal d’instance muni•e d’une pièce d’identité officielle

Tous les détails pratiques et utiles à connaître pour assurer son droit de vote par procuration sont expliqués dans l’article ci-dessous !

2017, année électorale

L’élection présidentielle 2017 aura lieu à ces dates :

  • premier tour : dimanche 23 avril 2017
  • deuxième tour : dimanche 7 mai 2017

Les prochaines élections législatives auront lieu à ces dates :

  • premier tour : dimanche 11 juin 2017
  • deuxième tour : dimanche 18 juin 2017

La procuration, c’est pratique

Il existe un tas de raisons nous empêchant potentiellement de nous rendre dans notre bureau de vote, mais ça ne veut pas dire qu’on n’a pas envie de voter.

Dans ce genre de situations, il existe le miracle de la procuration – qui peut éviter de subir le syndrome que j’ai décidé de surnommer Fab2002, en référence à cet article. Celles et ceux qui n’ont pas voté au premier tour de l’élection présidentielle de 2002 pensant voter Jospin au 2ème tour s’en souviennent amèrement…

Exemple type de symptôme potentiellement provoqué par le syndrome Fab2002 au soir du 7 mai. JCDJDR.

La procuration, c’est maintenant

Sache que tu peux établir ta procuration pour le seul scrutin à venir, ou décider de déléguer ton vote pour une période donnée (jusqu’au 31 décembre de l’année en cours).

De plus, pas d’inquiétude : tu peux aussi donner procuration et finalement aller voter toi-même. En cas de potentiel imprévus, c’est toujours utile d’avoir pris ses précautions !

Attention en revanche à ne pas trop tarder, car il faut prendre en compte l’affluence et les délais postaux nécessaires ! C’est parti. Si tu comptes voter par procuration dimanche 23 avril, il est grand temps d’aller faire les démarches nécessaires ! Si tu attends la semaine juste avant, les délais postaux risquent d’être trop courts.

Procuration, étape 1 : identifier la commune où l’on est inscrit•e

Si tu ne sais plus très bien où tu es inscrit•e sur les listes, il y a toujours moyen de le savoir en vérifiant sur la dernière carte électorale que tu as reçue qui indique ton bureau de vote.

Si tu ne la retrouves pas, pas de panique : elle n’est pas obligatoire pour voter, il faut simplement justifier de son identité. Et pour identifier ton bureau de vote, tu peux regarder le site de ta mairie ou les contacter – quitte à en appeler plusieurs, ça vaut le coup de vérifier si tu as un doute !

Procuration, étape 2 : trouver un mandataire

Si j’ai commencé par dire qu’il fallait identifier sa commune, c’est parce que pour faire une procuration, il faut trouver un mandataire : la personne qui va mettre le bulletin dans l’urne à ta place.

Et en l’occurrence, cette personne doit remplir les conditions suivantes :

  • Être inscrit•e sur les listes électorales dans la même commune que toi, mais pas obligatoirement dans le même bureau de vote ou le même arrondissement.
  • Jouir de ses droits électoraux

Il ou elle n’a pas besoin d’être là au moment où tu fais la procuration, en revanche, le mandataire ne peut prendre qu’une procuration établie en France.

Pour en prendre deux – c’est le maximum – il faut qu’au moins l’une d’elle (ou les deux) soient établie(s) par quelqu’un résidant à l’étranger.

Cas pratique : si vous êtes trois enfants vivant en France, et que vous souhaitez tous les trois confier vos procurations à vos deux parents ce n’est pas possible. Il faut trouver une autre personne.

Si tu n’as pas de proche capable de prendre ta procuration, n’hésite pas à contacter le parti de ton choix : ils se font généralement un plaisir de trouver un•e militant•e pour prendre ta procuration !

Procuration, étape 3 : compléter le formulaire

Maintenant que tu as trouvé ton mandataire de confiance, ta perle rare, ne la laisse pas filer comme ça.

Il faut que tu réunisses les informations suivantes concernant le mandataire :

  • Nom de naissance et prénom(s) : attention au « s » entre parenthèses, il faut indiquer l’identité complète de ton mandataire.
  • Adresse postale
  • Date de naissance

Elles sont nécessaire pour l’étape suivante : compléter le formulaire de procuration. Ce formulaire, tu pourras soit l’imprimer toi même (il est disponible ici, rubrique « Comment peut-on établir une procuration ») soit le demander là où tu le déposeras, à savoir :

  • au tribunal d’instance
  • au commissariat de police
  • à la brigade de gendarmerie
  • à l’ambassade ou au consulat si tu habites à l’étranger

Alors, ici mise en garde n°1 : il est possible qu’un commissariat te redirige vers un autre commissariat car parfois ils centralisent les procédures. N’hésite pas à appeler avant pour savoir où te rendre directement et éviter la perte de temps.

Et mise en garde n°2 : certains fonctionnaires sont plus pointilleux que d’autres. On est plusieurs à la rédaction à avoir remarqué que dans notre petite ville natale, ça se faisait tout seul sans problème, mais qu’ici à Paris, ils ne tolèrent pas la moindre petite rature.

Ne t’étonnes donc pas si ils te demandent de recommencer plusieurs fois : ça arrive à tout le monde.

Procuration, étape finale

J’déconne, y a pas d’étape 4. Une fois que tu l’as déposée dans les lieux sus-mentionnés, tu peux chiller : c’est à ton mandataire de s’occuper de voter pour toi !

Tu vois, ça paraissait compliqué mais ça ne l’est vraiment pas tant que ça !

Tu n’as donc plus qu’à attendre les résultats patiemment. Enfin oublie pas de donner ta consigne de vote à ton mandataire quand même. Ce serait bête qu’il mette le mauvais bulletin dans l’urne !

— L’image d’illustration est extraite de l’épisode de Datagueule consacré à la démocratie représentative

À lire aussi : Cyrus North te parle élections, abstention… et ça vaut (vraiment) le détour

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Viens apporter ta pierre aux 35 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Naurore
    Naurore, Le 24 avril 2017 à 18h38

    Ça dépend de la cause du problème. Si la procuration n'a pas été enregistrée car elle a été perdue, faut en refaire une. Si la Mairie la retrouve rapidement et l'enregistre, c'est bon mais faut qu'ils se dépêchent, histoire que tu sois vite fixée sur la nécessité ou non d'en refaire une.

Lire l'intégralité des 35 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)