Merci, Christiane Taubira, d’avoir mis l’amour de tous et toutes à égalité

Christiane Taubira ne fait plus partie du Gouvernement. La ministre de la Justice a présenté sa démission à François Hollande mercredi 27 janvier 2016.

Merci, Christiane Taubira, d’avoir mis l’amour de tous et toutes à égalité

— Photo dans le slider — © Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons

— Article initialement publié le 27 janvier 2016

Mise à jour du 28 janvier, pour inclure la chronique de Vincent Dedienne (voir en fin d’article)

Christiane Taubira quitte le ministère de la Justice, et le Gouvernement. Elle sera remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère. Elle a présenté sa démission au Président de la République, François Hollande, mercredi 27 janvier 2016.

Christiane Taubira, debout contre la haine

Christiane Taubira était Garde des Sceaux dès le premier Gouvernement nommé sous la présidence de François Hollande. Elle a porté la loi Mariage pour Tous, qui ouvre le mariage civil aux couples de même sexe. Adopter une loi, en France, c’est un processus long. Et lorsque cette loi touche à un sujet de société, non seulement il est difficile d’aller vite, mais en plus, les débats peuvent devenir douloureux, violents.

À lire aussi : Maman, je craque — Lettre ouverte de ta fille lesbienne

La parole homophobe s’est considérablement décomplexée, exprimée très largement en réponse au progrès que la Garde des Sceaux, et de nombreux•ses député•es ont vaillamment défendu pendant de longues semaines l’égalité des droits pour tou•tes.

big-lettre-ouverte-anti-mariage-pour-tous

On retiendra de Christiane Taubira cette loi qui manquait à la France, et qui nous place enfin dans le cercle très (trop) fermé des pays qui reconnaissent à tous les couples le droit d’officialiser leur union au regard de l’État, indépendamment du genre et de l’orientation sexuelle des deux partenaires.

À lire aussi : Ces questions qu’on n’ose pas trop poser aux hétéros

Ses réponses aux invectives racistes, sexistes, haineuses, ignorantes, insultantes, ont été saluées, acclamées, érigées en mème (véritable honneur 2.0), dont on ne se lasse pas. Pour le plaisir, relisez sur BuzzFeed : 13 fois où Christiane Taubira a fait taire les haters !

Ses discours ponctués de citations puissantes nous ont fait vibrer, frissonner, pleurer, comme lors de l’adoption finale de la loi Mariage pour Tous.

À lire aussi : Mariage pour tous : Christiane Taubira ovationnée

Je retiendrai, parmi tous les hommages, celui de Vincent Dedienne dans La Bio Interdite du Supplément, qui m’émeut aux larmes à chaque fois que je l’écoute à nouveau :

« Vous êtes aussi l’auteure de la loi qui reconnaît l’esclavage comme un crime contre l’humanité, et c’est là qu’on s’aperçoit qu’il y a de grandes et de petites lois. Parfois derrière une petite loi, il y a un gros bonhomme, comme David Douillet, un gros bout de bonhomme, et parfois derrière une grande loi, il y a un petit bout de bonne femme, comme Simone Veil, ou comme vous, madame Taubira. […]

On reproche trop souvent à la politique contemporaine d’être devenue un spectacle. Tantôt un mauvais boulevard, tantôt une tragédie, ou un bien petit mélodrame. Cela dépend de la qualité des acteurs, en fait, comme au théâtre, souvent.

Et lorsque, madame Taubira, vous citiez sans fiches et sans reproches des pans entiers des oeuvres d’Aimé Césaire, de Gontran Damas, de Zola, ou même de Bob Marley, au milieu de l’hémicycle, quand vous riiez, lorsque vous tempêtiez, rouspétiez, bagarriez, moi, le spectacle me plaisait.

Et il m’a même fait verser quelques larmes de joie, à un moment où la France me donnait envie de pleurer. »

big-mariage-pour-tous-avancee-etats-unis

Contre la haine, la reconnaissance et les remerciements

On accuse très (trop) régulièrement « les politiques » d’être indignes de nous représenter, noyant sous cette étiquette devenue péjorative tou•tes les élu•es et ministres, sans distinction. Or Christiane Taubira aura contribué à un véritable progrès pour l’égalité des droits en France, qui mérite d’être salué autrement que par l’insulte et la haine dont l’ancienne Garde des Sceaux a fait, et continue de faire l’objet sur les réseaux sociaux, de sa prise de fonction à sa démission.

Alors pour contrer les réactions indignes à cette décision, je vous propose, très chères lectrices et lecteurs, de partager vos mots de remerciements à Christiane Taubira, pour la loi Mariage pour tous, dans les commentaires de cet article, et sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #MerciTaubira.

NB : les commentaires insultants postés en réaction à cet article seront supprimés.

big-homophobie-mr-q

#MerciTaubira, pour la loi Mariage pour Tous

Au sein de la rédac, pour commencer, on avait envie de remercier l’ancienne ministre pour son combat infaillible en faveur de l’égalité des droits pour tou•tes les citoyen•nes :

« Merci de m’avoir redonné un peu de foi en la politique, ce qui n’était pas gagné. Merci de m’avoir montré qu’on peut être une femme, être racisée, et ne pas se laisser faire. Merci de ne pas vous être tue, d’avoir lutté pour vos convictions.

Merci pour vos beaux discours et vos réactions débordantes de classe face à l’ignorance et l’intolérance. Merci d’avoir défendu vos convictions pour plus d’égalité, malgré des collègues parfois frileux, malgré une tension nationale. Merci d’avoir permis à tant de mes copains et copines de se marier quand le jour sera venu, comme tout le monde. Et courage pour la suite ♥ »

— Mymy, rédactrice en chef adjointe de madmoiZelle.com

« Merci d’avoir fait en sorte que ce pays soit un peu plus égalitaire, parce que j’avais toujours trouvé ça risible de se considérer comme « pays des droits de l’homme » et de ne pas légaliser le mariage pour tous. Même si je ne suis pas concernée, merci d’avoir fait en sorte que ce soit possible.

Et surtout merci et bravo de ne pas avoir flanché face à tous ces commentaires, misogynes, racistes et tout simplement insultants.

Bon courage pour les jours à venir face à ce déferlement de haine à laquelle tu dois faire face Chrichri. »

— Juliette, rédactrice mode

À lire aussi : Mariage pour tous : la loi totalement validée par le Conseil Constitutionnel !

Merci. Merci d’avoir accepté d’incarner un combat qui n’aurait pas dû en être un, qui n’aurait jamais dû être aussi violent, en France, en 2012, 2013, 2014, 2015. Vous avez supporté des attaques constantes, toutes plus indignes et outrancières les unes que les autres.

J’espère que vous retiendrez les centaines de milliers de messages de remerciement, ici et ailleurs, et pas une seule insulte. J’avais honte de ne pas pouvoir compter la France parmi les pays qui reconnaissent et défendent l’égalité des droits. Vous, et tou•tes celles et ceux qui vous ont secondée dans ce combat, avez effacé cette honte. Et pour ça, vraiment, merci.

« Le départ des uns fait le bonheur des cons »

Mise à jour du 28 janvier — Vincent Dedienne a également rendu un hommage appuyé à Christiane Taubira. Dans son billet d’humeur sur France Inter, le comédien a commenté les réactions de célébration exprimées par les plus fervents opposants à l’ancienne ministre de la Justice.

De son talent déjà légendaire, l’humoriste réduit la haine et l’insulte aux seules dimensions qu’elles méritent : le ridicule, et le mépris. Comme d’habitude, c’est parfaitement exécuté.

À vous !

À vous de partager vos mots, vos remerciements, vos témoignages ! Les commentaires sont ouverts.

big-politique-ingratitude

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 92 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Hibouille
    Hibouille, Le 2 février 2016 à 9h45

    Voyageuse
    Sauf que les gens en questions représentent plusieurs millions de français. Si un aussi grand nombre est contre, c'est qu'il y a un problème quelque part (de communication, compréhension, argument, quelque chose quoi...)
    Peut-être que le problème c'est leur homophobie ? :shifty:
    Après je suis d'accord avec toi sur un point, c'est que oui ça serait bien qu'on soit plus "éduqué.e.s" sur les différentes oppressions (genre à l'école entre les maths et français, si ça pouvait réduire un peu les -phobies et -ismes...). Car pas mal de personnes sont plus "ignorantes" qu'haineuses, en effet. Cela n'empêche pas qu'il y a un grand problème à dire qu'il faut "préparer", "ménager" (je n ne sais plus quels étaient tes termes exacts) les hétéros pour que la loi soit adoptée sans remous : pourquoi s'inquiéter autant des priviligié.e.s, des personnes non-concernées ? :erf:

    Par rapport à ce que tu dis sur la question de la sécurité, je crois que les Madz parlaient de sécurité plutôt d'ordre financier (cette même sécurité que le mariage apporte aux hétéros, quoi).

Lire l'intégralité des 92 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)