« On mérite de se foutre la paix » : Jeanne appelle à l’indulgence envers soi dans Cher Corps

Par  |  | Aucun Commentaire

Dans le nouvel épisode de Cher Corps, on découvre le parcours de Jeanne, 21 ans, qui nous parle féminité, réconciliation avec soi et estime personnelle !

« On mérite de se foutre la paix » : Jeanne appelle à l’indulgence envers soi dans Cher Corps

Avant on regardait Ça Cartoon pour kiffer le dimanche, maintenant on a Cher Corps, la série de vidéos Body Positive de Léa Bordier. Et bim, il y a un nouvel épisode ! 

Jeanne, 21 ans : « On mérite de se foutre la paix »

On rencontre Jeanne, 21 ans : une petite meuf vraiment positive et cool qui explique comment elle a appris à aimer son corps. Son témoignage, c’est une vraie ode à l’amour et à l’estime de soi.

Elle explique notamment qu’en se kiffant maintenant, elle rend service au futur elle, qu’elle se pardonne de ne pas correspondre aux standards imposés et qu’il faut se foutre un peu la paix.

Être un peu plus indulgent avec soi et avec les autres et balancer de l’amour autour de nous.

Jeanne est longtemps restée pote avec des mecs, et explique que son côté garçon manqué l’a vraiment aidée à se protéger de certains aspects du sexisme.

En passant pour le bon copain, elle a trouvé un moyen de ne plus être vue comme « la fille » et de recevoir moins de blagues reloues, comme un camouflage !

Jeanne évoque également le sexisme intégré et le slutshaming dont elle a été victime à cause d’une puberté précoce et du fait qu’elle a été principalement amie avec des mecs à l’époque.

On comprend à quel point ce genre d’attaque déforme la vision qu’on a de sa féminité et de son corps.

ET C’EST SUPER INTÉRESSANT.

Rappeler à ses ami•es qu’on les aime, qu’on les trouve belles/beaux, c’est hyper important !

On est pas toujours au top avec soi-même et c’est difficile de se kiffer tous les jours alors avoir des potes qui nous rappellent qu’on est pas nul•les : c’est essentiel.

À lire aussi : Clémence nous parle obésité et opération de l’estomac dans Cher Corps, épisode 10 !

Margaux Palace

Prêtresse de la cuisine : comme dans les cités d'or mais avec du fromage. Ses cheveux sentent le chocolat et ses doigts l'échalote, mais elle mélange pas les deux ça va on est pas des bêtes.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (0) Facebook ()

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!