De Beyoncé à Lola Dubini, les chanteuses qu’on retiendra de 2016

Par  |  | Aucun Commentaire

Tout au long de l'année 2016, les artistes féminines ont fait entendre leur voix et ont imposé leur style. Voici une petite rétrospective non-exhaustive des femmes qui ont fait bouger l'industrie musicale, ou juste nos booties (parce que ça compte aussi !)

De Beyoncé à Lola Dubini, les chanteuses qu’on retiendra de 2016

— Article initialement publié le 30 décembre 2016

L’année 2016 touche à sa fin, ça n’aura échappé à personne.

C’est le moment choisi pour prendre du recul sur les actions de toutes et tous, et de constater plus particulièrement que plusieurs artistes féminines ont fait parler d’elles pour de bonnes raisons. Que ce soit pour leur engagement politique, militant, ou tout simplement pour leur art, elles ont retenu notre attention.

Opérons ensemble un retour sur quelques noms marquants de 2016 : des artistes que l’on connaît déjà très bien, et d’autres qui ont émergé cette année, et même plus pour certaines, qui se sont carrément imposées dans le game !

On commence par les superstars qui ont utilisé leur popularité au service de causes nobles… en plus d’avoir fait de la bonne musique !

Kesha, survivante et combative

En 2013, Kesha accuse son producteur Dr Luke de viol. Mais son contrat la lie toujours à lui, et elle se retrouve dans l’impossibilité de chanter tant que l’affaire n’a pas été tranchée par un tribunal.

En clair, la chanteuse est prise au piège, et sa carrière est au point mort.

big-kesha-viol-dr-luke

Alors quand, en avril dernier, elle a créé la surprise en sortant un nouveau titre avec le musicien Zedd (que l’on retrouve notamment sur le titre Break Free d’Ariana Grande), on a ressenti un mélange de joie et de soulagement, mais surtout un profond sentiment de justice !

En mars de cette année, Kesha avait été distinguée pour ses combats en faveur des droits des personnes LGBT. Elle avait reçu le HCR Visibility Award, et prononcé à cette occasion un discours poignant.

Beyoncé, toujours conquérante

Un nouvel album de Beyoncé est généralement un événement, parce qu’en vraie business woman, elle a le sens du marketing en plus de savoir créer la surprise.

Mais avec Lemonade, elle a encore réussi à secouer l’industrie musicale.

Elle proposait alors un album concept où chaque titre est rattaché à un court-métrage en guise de clip. Beyoncé y sublime tout son engagement, entre esthétisme et messages forts.

big-beyonce-formation-clip-inspirant-politique

L’artiste prouve qu’elle n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Elle s’essaye à différents genres de musique, opérant un virage très hip-hop quand elle n’opte pas pour une incursion country ou des titres beaucoup plus expérimentaux.

Une chanteuse qui se remet en question et qui s’engage pour les femmes, elle a toute sa place dans cet article !

Sia, bouleversante

Une autre artiste qui était dans toutes les conversations cette année, c’est Sia et son album This is acting.

Bien parti pour faire comme son grand frère 1000 Forms of Fear, cet album (constitué de chansons composées par Sia elle-même et refusées par d’autres artistes) promet de devenir une vraie usine à tubes comme avec le sautillant Cheap Thrills ou l’inspirant Alive.

Surtout, avec cet album, elle poursuit sa collaboration avec la spectaculaire Maddie Ziegler, jeune danseuse à l’aura intense pour ses quatorze ans, formant un binôme artistique efficace et incontournable.

Cette année, on retiendra particulièrement de Sia le clip poignant de The Greatest, en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando, sobre et bouleversant.

big-sia-the-greatest-orlando

À lire aussi : « Gaycation » consacre un épisode spécial à la tuerie homophobe d’Orlando

Lady Gaga, émouvante

Lady Gaga a suscité la surprise avec son dernier album, Joanne, nommé en souvenir de sa propre tante, violée dans sa jeunesse et décédée à cause d’un lupus à l’âge de 19 ans.

Elle s’est d’ailleurs exprimée sur le viol qu’elle a elle-même subi, mettant en avant les effets traumatiques qui l’ont suivie tout au long de sa vie suite à l’agression. Un témoignage courageux en plus d’être précieux.

Lors de la cérémonie des Oscars au début de l’année, elle avait livré une interprétation forte de son titre Till it happens to you, en duo avec des victimes de viol, une séquence qui restera dans les mémoires.

« Après ma performance hier soir, je me suis sentie soulagée d’un poids.

Comme si je n’avais plus besoin de me cacher.

On dirait que ma tenue et cette photo ont compris ce que je ressentais. »

Dans son dernier album, Lady Gaga délaisse donc les paillettes pour se livrer dans des chansons beaucoup plus intimes. Musicalement, son registre est cette fois-ci plus proche de la country voire de la soul, proposition audacieuse pour l’artiste, qui aura eu pour effet de ne pas faire finalement beaucoup de bruit dans les médias.

Celles qui continuent sur leur lancée…

Une mention également pour Imany qui poursuit sa campagne de sensibilisation autour de l’endométriose, Miley Cyrus qui s’investit de son côté pour les droits des personnes LGBT et pour les sans-abris de Los Angeles, et Ariana Grande qui prend le temps d’être pédagogue au sujet du sexisme.

À lire aussi : Je souffre d’endométriose, et non, ce n’est pas « normal » d’avoir aussi mal pendant les règles

…Et celles qui arrivent à toute vitesse !

Cette année, il y a aussi des femmes dont la popularité a complètement explosé ! Elles ont su conquérir le cœur du public et le fidéliser.

Jain, la belle histoire qui continue

L’histoire de Jain est belle ! La chanteuse de tout juste 24 ans a su faire décoller sa carrière à l’international de manière complètement dingue, en se fiant à la qualité de sa musique — personnelle, fraîche et aux influences multi-culturelles — qui a su convaincre les oreilles de différents continents.

À lire aussi : Jain met l’Afrique du Sud à l’honneur dans le clip énergique de « Makeba »

Après un premier détour très remarqué en Amérique du Nord, l’interprète du galvanisant Makeba a sillonné les routes d’Europe, en passant notamment en Hongrie pour le Sziget.

On lui souhaite de tout cœur de poursuivre cette ascension enthousiasmante et complètement méritée !

In South Africa 🇿🇦🇿🇦🇿🇦

A post shared by JAIN (@jainmusic) on

L.E.J., l’ascension spectaculaire

Dans la famille des jeunes artistes qui ont tout explosé en 2016, je vous demande les L.E.J. !

En 2015, à la fin de l’été, leur vidéo Summer 2015 cartonne sur Internet et la presse se met à bourdonner autour de Lucie, Élisa et Juliette, alias L.E.J. Un an après, les trois artistes sont en tournée à travers la France et remplissent l’Olympia !

big-interview-lej-2016

Elles ont ajouté à leur répertoire des titres originaux percutants comme La Dalle, poétiques avec Le Verbe, des reprises à l’image de The Hanging Tree, ainsi que des mashup comme leur dernier en date à base de Game of Thrones et de Noël.

Grace Vanderwaal, la petite pépite

Grace Vanderwaal a 12 ans lorsqu’elle monte sur la scène pour auditionner pour America’s Got Talent, édition 2016. Elle dégaine son ukulélé et interprète alors une chanson composée par ses soins.

La réaction du jury est immédiate, il est conquis. Entre Simon Cowell qui pense qu’elle sera « la prochaine Taylor Swift » et le Golden Buzzer de Howie Mandel qui lui assure directement une place en finale, c’est un succès. Un succès qui ne s’est pas encore arrêté puisque la jeune Grace a par la suite remporté la finale !

Elle a du coup profité du reste de l’année pour sortir son premier album. On a hâte de découvrir ce que le futur va lui réserver !

What makes you #PerfectlyImperfect? Excited for you all to hear what I've been working on ❤️

A post shared by Grace VanderWaal (@gracevanderwaal) on

« Qu’est-ce qui vous rend parfaitement imparfaits ?

J’ai hâte de vous faire écouter ce sur quoi je travaille ! »

Sonita Alizadeh impose le respect

Le destin de Sonita, afghane, c’était d’être mariée de force à 9 ans. Elle échappe de justesse à l’union et part s’exiler avec sa famille, loin des talibans.

C’est dans un centre pour enfants réfugiés qu’elle découvre le rap, et c’est une profonde révélation pour elle. Malgré l’interdiction pour les femmes d’exercer la musique, elle va tout faire pour vivre de sa passion.

Cette histoire incroyable était racontée par Pénélope Bagieu dans sa série de bandes dessinées Les Culottées, et elle aura également le droit à un documentaire. Voilà qui donne une bonne claque d’humilité !

Together, we can change the #StateOfWomen! 🙌🏽

A post shared by Sonita Alizadeh (@sonita_alizadeh) on

Nos coups de cœur !

Et pour finir l’année 2016 en feu d’artifice, voici des filles que l’on adore, qui sont venues nous voir cette année, et qui ont la classe !

Lola Dubini, pétillante et rayonnante

On a connu Lola Dubini alors qu’elle avait 15 ans et qu’elle participait à La France a un incroyable talent, puis elle a mis tout ce talent au service de la pétillante chaîne YouTube Cover garden.

À lire aussi : Cover Garden reprend « Halo » de Beyoncé en session acoustique

Lola a lancé cette année sa propre chaîne YouTube, où elle ne manque jamais d’humour, de bonne humeur et de bonnes idées. Elle fait partie de ces filles qui nous auront filé le sourire, par sa musique et sa joie de vivre, et on peut vous assurer que l’on n’a pas fini d’entendre parler d’elle !

big-lola-dubini-cover-rihanna-acoustique

Les Sœurs Costes, impertinentes

Eléonore et Raphaëlle sont deux sœurs qui, en plus d’avoir beaucoup de personnalité, ont aussi un vrai talent. Elles viennent régulièrement à la rédac’ nous proposer des sessions fun et épatantes. En 2015, elles nous avaient fait deux reprises très originales d’Orelsan et Maître Gims.

En 2016, elles sont sorties d’Internet pour faire plusieurs concerts à Paris et ailleurs. On leur souhaite de poursuivre sur cette lancée, en espérant pouvoir les ranger dans la catégorie « superstars » dans quelques années !

Yes Uke Can, petites perles de douceur

Décidément, les fratries ont du talent ! Cette année, nous avons fait la connaissance de Mathilde, Marina, et leur fidèle ukulélé. On a adoré leur fraîcheur et leur simplicité, et leur session acoustique toute en douceur ! Il se raconte que Clémence Bodoc écoute cette reprise environ 12 fois par jour…

big-yes-uke-can-true-ukulele

Emilie Gassin, une voix qui monte

On lève nos pouces pour Emilie Gassin, qu’on aime beaucoup sur madmoiZelle ! En 2016, elle a posé sa guitare et sa voix sur la bande-originale du film Un homme à la hauteur. 

Elle a aussi joué à l’Olympia, en première partie de Salvatore Adamo ! Big up à elle pour cette année ! On lui souhaite une année 2017 encore plus remplie de réussites !

big-emilie-gassin-cover-gala

Cette liste est loin d’être exhaustive, à toi de la continuer dans les commentaires !

Quelles sont les artistes qui ont marqué le milieu de la musique en 2016 selon toi ?


Lucie Kosmala

Lucie a commencé en 2015 par vous parler de littérature jeunesse, et depuis janvier 2016, elle vous cause plus généralement de livres, sous toutes ses formes et pour tous les goûts. Elle s'est illustrée à de nombreuses reprises dans la réalisation de petits pingouins en olives, et connaît d'un point de vue exhaustif tous les gifs de raton laveur existants.

Tous ses articles

Aucun commentaire

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!