« Sports Illustrated » embauche Ashley Graham, sa première mannequin « grandes tailles »

Ashley Graham, le célèbre top américain, vient d'être choisie pour être un des nouveaux mannequins maillots de bain de Sports Illustrated, ce qui fait d'elle le premier modèle « grandes tailles » à être égérie du magazine.

« Sports Illustrated » embauche Ashley Graham, sa première mannequin « grandes tailles »

Ashley Graham est une des mannequins « grandes tailles » les plus en vogue du moment. Et pour cause : en plus d’être très à l’aise face à la caméra, la jeune femme dégage une sensualité et une assurance naturelle !

À lire aussi : Ashley Graham, mannequin « grandes tailles », a défilé en lingerie pendant la Fashion Week de New York

Elle a réussi à faire sa place dans un monde qui, si quelques efforts se font depuis quelques années, n’est pas encore très ouvert aux femmes faisant plus d’une taille 36. Et après avoir vu certaines de ses photos dans le magazine Sports Illustrated (alors que généralement, ce sont des modèles « standards » qui paraissent dans celui-ci), Ashley Graham est désormais un des mannequins maillot de bain officiels de l’hebdomadaire !

À lire aussi : Ashley Graham est la première mannequin « plus size » à poser en maillot dans Sports Illustrated

Le top model l’a annoncé sur son Instagram il y a deux jours : elle est une des égéries de l’édition maillot de bain 2016 de Sports Illustrated, ce qui en fait la première mannequin « grandes tailles » à atteindre ce niveau. Ashley Graham n’a donc pas dit son dernier mot et a bien l’intention de continuer son combat pour faire en sorte que différents physiques soient acceptés dans le monde du mannequinat !

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

JulietteVonGeschenk

Juliette est la rédac mode de mad. Elle a un diplôme de styliste-modéliste, beaucoup trop de fringues dans son placard, et adore les séries animées. Des fois elle vit des hauts, des fois elle vit des bas, mais la plupart du temps, elle vit sa vinaigrette.

Tous ses articles

Commentaires
  • Helvira
    Helvira, Le 12 février 2016 à 17h33

    Parce que cette splendeur est supposée remonter le moral des grosses ? Ben c'est raté. Je fais 79 kilos, 15 kilos de plus (pas de trop : de plus) que ce qu'on me recommande, j'ai des petits seins, pas de taille marquée, de la cellulite, des vergetures, des nani-nanères-tagada-poufpouf, bref : je suis un être humain de 51 ans tout ce qu'il y a de normal dans le sens "dans la norme". Quelle norme ? Ben celle du genre humain. En aucun cas Ashley Graham ne représente les grosses, de la même manière que Doutzen Kroes ne représente pas les blondes ou que je ne représente pas les quinquas ni les grosses ni les brunes. Mais effectivement elle est magnifique (et admirablement photographiée). Bien évidemment, même si toutes les deux on fait à peu près le même poids et exactement la même taille, le maillot de bain qu'elle porte m'irait comme un tablier à une autruche.
    Bref, je trouve très bien qu'on nous propose d'autres silhouettes, mais entre maigres et grosses il y a toute une palette qui n'est pas représentée... comment s'imaginer dans ce vêtement quand on mesure 1,63 m et qu'on pèse, disons, 60 kilos ?
    Et même là, il y a celles qui ont des grandes jambes, d'autres le sein généreux, d'autres le muscle surentraîné, d'autres la silhouette callipyge, d'autres tout ça à la fois...
    Bref, je me relis et je me rends compte que je ne serai jamais satisfaite des images qu'on me proposera. Je vais donc arrêter de lire la presse féminine mode. Je vais me mettre à GQ.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!