Ariana Grande poste un tweet féministe qui fait du bien

Ariana Grande en a assez d'être jugée sur ses relations amoureuses et sa vie : elle a décidé de passer un bon coup de gueule sur son compte Twitter. Big up à elle et son beau message féministe !

Ariana Grande est plutôt une belle personne : du haut de ses 21 ans, elle mène sa carrière avec brio et utilise sa voix pour des causes honorables. Mais être une pop star en 2015 signifie aussi être sur le devant de la scène médiatique et ça, c’est pas toujours tout rose. Récemment, Ariana a dû supporter les rumeurs sur sa relation avec Niall Horan, membre des One Direction, ainsi que des photos de sa petite culotte accompagnées de jolies phrases sentant bon le slut-shaming.

À lire aussi : Ariana Grande imite à merveille Céline Dion chez Jimmy Fallon

Mais il en faudrait bien plus pour troubler l’interprète de Problem qui a répondu hier aux attaques avec un tweet comme on les aime :

 « Etre « émancipée », ce n’est pas pareil qu’« être une connasse ». Avoir quelque chose à dire, ce n’est pas pareil que mal se comporter.

Ce que je voulais dire quand j’ai démenti les rumeurs sur une ancienne relation avec Sean [nldr : le rappeur Big Sean, avec qui elle aurait été en couple], c’est que j’en ai assez de vivre dans un monde où les femmes sont le plus souvent traitées comme la PROPRIÉTÉ, la POSSESSION passée, présente ou future d’un homme. Je n’appartiens à personne, et vous non plus.

Récemment, j’ai eu assez peu de questions sur les garçons durant mes interviews car j’ai réalisé que j’ai TELLEMENT PLUS DE CHOSES à dire que ça. Je suis en train de produire la meilleure musique que j’ai jamais faite de ma vie, je m’éclate comme jamais en tournée avec des personnes incroyables, je bosse comme une malade tous les jours, je me produis et je crée au quotidien pour mes chéri-e-s et j’ai la chance de vous rencontrer et de vous prendre dans mes bras, partout dans le monde, tous les jours.

Je viens d’une longue lignée d’activistes, ma tante Judy était la première femme italo-américaine présidente du club national de la presse à Washington DC. Je pense qu’elle serait fière de moi en me voyant prendre la parole sur un sujet qui me dérange personnellement depuis si longtemps. Gloria Steinem a publié en 1969 un article intitulé « Après le black power, l’émancipation des femmes » … Et 46 ans plus tard, on n’est pas encore sorti-e-s de l’auberge !

Quand une femme a une forte activité sexuelle (ou une activité sexuelle tout court) … c’est une salope. Quand un homme couche avec quelqu’un, c’est un beau gosse, le patrooooon, le roi.

Si une femme ne serait-ce que parle de sexe ouvertement, on la blâme ! Mais si un homme parle ou fait librement un rap à propos de toutes les femmes (ou plus souvent dénommées « salopes » ou « putes » … comme c’est charmant) avec qui il a couché, on l’acclame.

Si une femme est vue avec un ami pourvu d’un pénis, on imagine immédiatement qu’il y a une histoire d’amour ou de sexe et on lui colle une étiquette ! Si un homme est vu avec une femme, son statut est élevé et célébré. « OH MEEEEERDE, IL A SCORÉ ! »

Je sais que vous le savez déjà tous mais le double standard et la misogynie sont encore d’actualité. J’ai tellement hâte de vivre dans un monde où les gens ne seront plus évalués selon la personne avec qui ils sortent / qu’ils ont épousé-e / à qui ils sont attaché-e-s / avec qui ils couchent (ou pas) / avec qui ils sont vu-e-s … mais par leur valeur en tant qu’individu.

Je voudrais que les gens qui lisent ceci sachent qu’ils sont BIEN ASSEZ importants en tant que personne. J’aimerais que les médias m’aident dans cette démarche !!!! Soutenez-vous les uns les autres, s’il-vous-plait. Je dis cela après avoir passé littéralement huit ans à ressentir le besoin d’avoir un garçon à mes côtés. Après avoir été seule pendant quelques mois, je réalise que je n’en ai pas besoin. Je ne me suis jamais sentie aussi présente, comblée et satisfaite. Je ne me suis jamais autant amusée, je n’ai jamais autant ri, ou profité de ma vie.

[…] « Toute femme qui choisit de se comporter comme un être humain à part entière devrait être alarmée sur le fait que les armées du status quo la traiteront comme une blague salace … Elle aura besoin du soutien de ses sœurs. » Gloria Steinem »

Un message d’une grande maturité qui fait du bien par où il passe.

À lire aussi : Ce monde sexiste m’épuise

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MsOriginalDoll
    MsOriginalDoll, Le 9 juin 2015 à 11h16

    Ce que j'aime dans ce message, c'est qu'il laisses ressortir une certaine forme de modernité et surtout de vérité. Enfin bref, bravo à la miss !

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)