Mariage pour tous : on recherche des homosexuel.les qui se sentent stigmatisé.es

On lance un appel à témoins à destination des homosexuel-le-s pour un futur article traitant du climat ambiant relatif à l’évolution du projet de loi pour le mariage et l’adoption pour tous.

Mariage pour tous : on recherche des homosexuel.les qui se sentent stigmatisé.es

Sur madmoiZelle, on suit le projet de loi pour le mariage et l’adoption pour tous, en vous relatant des anecdotes mignonnes à ce sujet ou en vous présentant un reportage qui donne la parole aux couples homosexuels qui veulent ou ont adopté.

Comme à chaque fois que la législation a tenté d’évoluer sur des sujets un peu touchy, les esprits s’emballent, les langues se délient et les opinions se dévoilent plus facilement, quitte à blesser. Dans le forum l’actu en France, Rainbowarrior explique son mal-être tout récent :

« Je crois que si je trouve si important que madmoiZelle s’engage vraiment, c’est parce que depuis que je sais que je suis lesbienne, 7 ans maintenant, c’est la première fois que la société me donne l’impression d’être une sous-merde. Et je crois que c’est ce que ressentent beaucoup de gays et de lesbiennes aujourd’hui. »

(Pour lire l’intégralité de son commentaire, c’est par ici.)

Alors voilà, vous êtes homosexuel.les et vous avez remarqué un changement dans la façon dont les gens vous regardent, vous perçoivent ? Vous avez l’impression que l’homophobie est plus agressive qu’à l’accoutumée ? Vous vivez plus ou moins mal cette période ? Vous vous sentez pointé-e-s du doigt, jugé-e-s, voire carrément rabaissé-e-s dans ce débat ? On prépare un article qui tentera de comprendre à quoi ça ressemble d’aimer une personne du même sexe que le sien dans la France du moment.

Si tu souhaites témoigner, contacte-moi sur spp@madmoizelle.com ou via notre page Contact !

Big up
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 46 commentaires !

Lire l'intégralité des 46 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Little Alice
    Little Alice, Le 18 novembre 2012 à 18h43

    Mirmotte;3722321
    Mais les filles on va pas vous manger, si vos arguments anti-mariage gay ne sont pas dégueulasses on veut bien les écouter, on va pas vous cracher dessus... Mais le principe du débat c'est qu'on vous répond en disant pourquoi on est pas d'accord avec vous, en argumentant. J'ai l'impression qu'on fait peur, mais non, on attend que ça, que vous donniez vos arguments, alors allez-y. Là vous parlez de la forme seulement (mon ami s'est fait tapé dessus blabla), ça n'importe peu et ça n'apporte rien. Alors à toutes celles qui sont contre le mariage gay et ont peur des monstres féministes et anti homophobie que nous sommes : n'ayez plus peur, on ne mange personne. (et je suis curieuse d'avoir vos arguments :cretin: )
    Avec plaisir :) Ce qui me choque un peu dans le débat, c'est que j'ai l'impression que beaucoup de personnes ont une vision déformée de ce qu'est le mariage civil. Ca n'est pas un modèle universel, seulement une institution juridique, un contrat entre un homme et une femme désirant fonder une famille. La femme n'a pas le même statut que celui de l'homme dans cette institution. Dans le cas de l'union de deux personnes de même sexe, c'est un nouveau type de mariage qu'il faudrait créer, où les deux personnes auraient le même statut. Parce que quoi qu'on en dise, une famille homoparentale ne sera jamais une famille hétéroparentale (et ce n'est pas un problème hein!).
    Enfin, comme l'avait suggéré le psychanalyste Jean Pierre Winter, je trouverai tout de même plus simple d'accorder des droits d'éducateurs pour le conjoint qui n'a pas de lien de filiation avec l'enfant, puisqu'il me semble que c'est essentiellement ce qui pose problème dans les famille homoparentales.

  • October Rain
    October Rain, Le 18 novembre 2012 à 18h45

    Little Alice;3722646
    Avec plaisir :) Ce qui me choque un peu dans le débat, c'est que j'ai l'impression que beaucoup de personnes ont une vision déformée de ce qu'est le mariage civil. Ca n'est pas un modèle universel, seulement une institution juridique, un contrat entre un homme et une femme désirant fonder une famille. La femme n'a pas le même statut que celui de l'homme dans cette institution. Dans le cas de l'union de deux personnes de même sexe, c'est un nouveau type de mariage qu'il faudrait créer, où les deux personnes auraient le même statut. Parce que quoi qu'on en dise, une famille homoparentale ne sera jamais une famille hétéroparentale (et ce n'est pas un problème hein!).
    Tu pourrais développer ce point ? Je ne comprends pas très bien ce qu'il implique et je voudrais te répondre en ayant toutes les cartes en main.

  • Philatela
    Philatela, Le 18 novembre 2012 à 20h01

    D'accord avec October Rain, ça serait vraiment très bien que tu développes Alice. Parce que moi l'homme qui n'a pas le même statut que la femme, en général ça m'intéresse...ça m'intéresse beaucoup même


    Et dans la plupart des cas j'aime pas, mais je te laisse le bénéfice du doute hein...

  • Aries
    Aries, Le 18 novembre 2012 à 21h26

    Bon bah je l'ai déjà dit sur le forum mais je suis lesbienne aussi et j'avoue que le contexte en ce moment est assez pourri. Quand il y avait mes parents (homophobes) à mon appartement, je me terrais dans mon coin dès que j'entendais les mots "mariage homo" à la télé, tellement j'avais peur d'entendre le moindre soupir d'exaspération voire insulte. Alors que je ne devrais pas avoir honte ! Parfois le naturel reprend le dessus et j'ai essayé de leur expliquer que "hey, l'égalité des droits c'est trop cool !" sauf que non. Et ils s'en foutent que ça me fasse du mal, je pense qu'ils ne s'en rendent même pas compte, ils sont tellement persuadés que mon homosexualité n'est qu'une phase et que je vais me marier avec un mec...

    Sans compter des potes qui sont contre. Une fois j'en pouvais tellement plus que j'ai crié sur une de mes potes (en salle de classe à l'intercours, ambiance), tellement je n'en peux plus d'entendre des gens dire que si nos enfants se font insulter ça sera de notre faute et pas celle du gamin qui insulte, que si je veux des enfants je suis une grosse égoïste qui les rendra complètement tarés et malheureux.

    Ces gens ne se rendent pas compte qu'en disant ça, ils pointent des milliers de gens du doigt et leur disent "Je ne te connais pas, mais je pense que tu es indigne. Indigne d'égalité, indigne d'être heureux, indigne d'être épanoui comme tout le monde."

    Je ne pensais pas que l'homophobie pleinement assumée était si répandue en France. Je voyais les groupes anti-mariage aux États-Unis et je me disais "nous au moins on échappe à ça". Malheureusement ce n'est pas le cas. C'est dur de ne pas avoir la trouille quand on voit tant de gens nous détester, tantôt nous traitant de fléau de l'humanité, tantôt de minorité sans importance qu'on peut parfaitement ignorer.

    J'aimerais me battre plus mais j'habite dans une petite ville, alors je signe des pétitions et j'en parle. Ça ne m'empêche pas de me sentir complètement impuissante. Si je pouvais, je participerais à toutes les manifs possibles, tellement j'ai la rage d'être traitée comme ça, tellement j'ai la rage que ça soit considéré comme une opinion comme une autre de me considérer comme sous-citoyenne. Comme ces gens qui te traitent d'anormal, de déviant, de taré et te comparent à un pédophile, et si t'as le malheur de les traiter de cons ils disent à tous leurs potes "Regardez comme ils sont pas beaux et pas gentils les homos ! Vous ne confieriez pas des enfants à des gens si méchants, si ?"

    Bref, comme beaucoup, je n'en peux plus d'essayer de comprendre et d'être gentille, de demander "est-ce que vous auriez l'extrême gentillesse de me considérer comme un humain normal, cela serait tellement généreux de votre part, je vous remercie grandement, je vous présente toutes mes salutations distinguées, etc." comme si c'était une faveur alors que c'est une évidence.

    Maintenant, je suis en colère.


    (En tout cas maintenant j'ai trouvé le prénom de ma future fille hypothétique : Victoire.
    Parce que bon sang on aura dû en mener une sacrée bataille pour que je puisse être sa maman ! :cretin:)

    Spoiler

  • Jasma
    Jasma, Le 18 novembre 2012 à 22h31

    Little Alice;3722646
    Avec plaisir :) Ce qui me choque un peu dans le débat, c'est que j'ai l'impression que beaucoup de personnes ont une vision déformée de ce qu'est le mariage civil. Ca n'est pas un modèle universel, seulement une institution juridique, un contrat entre un homme et une femme désirant fonder une famille. La femme n'a pas le même statut que celui de l'homme dans cette institution. Dans le cas de l'union de deux personnes de même sexe, c'est un nouveau type de mariage qu'il faudrait créer, où les deux personnes auraient le même statut. Parce que quoi qu'on en dise, une famille homoparentale ne sera jamais une famille hétéroparentale (et ce n'est pas un problème hein!).
    Comme @October Rain, je veux bien que tu développes sur ce point. Non, en fait je vais directement te renvoyer au Code civil français, Titre V, et citer les articles 212 et 213 qui disposent :
    Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance.
    Les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille. Ils pourvoient à l'éducation des enfants et préparent leur avenir.
    Tu ne trouveras nulle part que les époux n'ont pas le même statut, tout simplement parce que ce serait discriminatoire.
    Je serais tout de même curieuse de savoir d'où tu tiens cette (non-)information. Je pense que c'est toi qui a une vision déformée du mariage civil. Il ne s'agit pas de créer un nouveau type de mariage mais simplement de ne pas le restreindre à un homme et une femme. En gros, le mariage pour tous ne fera (je ne prends pas la peine de mettre du conditionnel) que proposer un cadre et une protection juridique à une situation qui existe déjà dans les faits : les couples et les parents homosexuels.


    :fleur:

  • October Rain
    October Rain, Le 18 novembre 2012 à 22h39

    Merci Jasma. Je ne savais pas où aller chercher le renseignement (je suis perdue dès qu'il s'agit de droit) mais il me semblait bien que la loi elle-même n'était pas sexuée.

  • Jasma
    Jasma, Le 18 novembre 2012 à 22h43

    De rien October Rain, c'est toujours un plaisir de donner un cours de droit le dimanche soir ! J'aime me rendre compte que j'ai retenu des choses. :happy:

  • Mageria
    Mageria, Le 19 novembre 2012 à 12h55

    Je trouve cela dommage que ça fasse autant de bruit (pour rien).
    Qu'on donne le droit à deux personnes du même sexe de se marier, en quoi cela regarde x et y que ces deux-là désirent se passer la bague au doigt?
    Avant, le mariage à l'église était une institution. Maintenant, celui fait à la mairie n'est là que pour une question de droits pour une bonne partie des gens alors en quoi le fait que ce soit deux personnes du même sexe changerait quelque chose?
    Que le mariage à l'église soit interdit, je peux le comprendre même si, pour moi, le mariage ne veut rien dire donc en soi, je m'en fiche.
    Mais de là à faire un tel pataquès non. Laisser donc les gens vivre leur vie. Tant qu'ils n'enfreignent pas les lois établies (avant qu'on vienne me parler de pédophilie ou autre sujet), laissons les vivre.

    Ou alors, si cela faire taire les gens parce que là, c'est juste le mot "mariage" qui pose problème je pense, qu'on utilise un autre terme avec les mêmes droits. Je suis sûre que ça passerait mieux même s'il est dommage d'en arriver là.

  • Mayh
    Mayh, Le 19 novembre 2012 à 13h59

    J'ai transmis le lien de votre article à un ami, qui est très affecté par le débat en ce moment. J'espère que ça le soulagera un petit peu, et que l'apport de tous ces commentaires divers permettrons aux personnes de trouver le soutien dont elles ont besoin.
    Je suis consternée par le climat actuel et tout le débat autour du mariage homosexuel. Et voir l'effet que ça fait à mon entourage me révolte encore plus.

    J'ai hâte de voir l'article <3 en attendant, continuons à nous battre pour l'égalité, et à soutenir ceux qui se prennent autant de mépris qu'ils ne méritent pas en pleine face.

    Amour et paix dans vos vies :free:

  • Marie Cannelle
    Marie Cannelle, Le 19 novembre 2012 à 18h22

    Non mais de quel droit interdire quelque chose qui ne nous regarde pas !!!
    Pour moi c'est exactement comme être contre les mariages mixtes (blancs-noirs-asiatiques etc ...)

    Personnellement je suis bisexuelle et quel que soit la personne avec qui je serais je veux avoir les mêmes droits.

    ça me rend malade de penser que seul le sexe de la personne avec qui je suis m’enlève ou me rajoute des droits !