La Carologie vous explique pourquoi elle a dit « Adios soutien-gorge ! »

La Carologie a arrêté de porter des soutiens-gorge à tout bout de champ. Elle partage cette expérience, qu'elle compte bien prolonger, dans une vidéo où elle explique ses recherches et ses réflexions sur le sujet.

La Carologie vous explique pourquoi elle a dit « Adios soutien-gorge ! »
Dans le cadre d’Octobre Rose, le mois de sensibilisation au cancer du sein, il y a le No Bra Day (la journée sans soutif). L’occasion de vous repartager cet article paru le 28 novembre 2015 !

Faut-il porter un soutien-gorge ? La réponse est assez simple, en fin de compte : si tu as envie d’en porter, si tu as besoin d’en porter, si en porter te fait te sentir bien, eh bien je te conseille de porter un soutien-gorge !

À lire aussi : Comment bien choisir ses sous-vêtements ?

La Carologie, c’est la chaîne YouTube d’une jeune suisse qui partage ce qu’il se passe « Dans [sa] tête », sans prétention, avec beaucoup de franchise et de sincérité.

Dans une vidéo publiée le 5 octobre, elle raconte comment et pourquoi elle a arrêté de porter systématiquement des soutiens-gorge. Et ça va, ses seins sont toujours attachés à sa poitrine !

À lire aussi : Test — Quel soutien-gorge es-tu ?

À lire aussi : Le soutien-gorge est-il vraiment utile ?

Et toi, t’en penses quoi ?

Est-ce que toi aussi, tu as arrêté de porter des soutiens-gorge ? Comment es-tu arrivée à ce choix ? Si tu as envie d’arrêter mais que tu ne le fais pas, qu’est-ce qui te retient ?

Viens en parler dans les commentaires !

À lire aussi : Où trouver le bon soutien-gorge ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 148 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Alicia89
    Alicia89, Le 14 octobre 2016 à 11h55

    Moi ayant des seins tubéreux, j'ai du mal déjà à trouver des soutiens gorge adaptés. Quand j'étais ado, j'avais du b grand maximum, et il ne m'était jamais venu à l'idée de porter un soutien-gorge. Mes très chers camarades masculins ne cessaient de me dire de porter un soutien-gorge, de façon totalement agressive. J'ai fini vers 16 ans par porter des soutiens gorge, et pareil, la première chose que je faisais en rentrant chez moi, c'était l'enlever et laisser mes seins vivre leurs vie. Je n'ai jamais vraiment pu supporter le soutien-gorge, ça m'a toujours énormément gratté. Finalement vers 22 ans j'ai cessé d'acheter des soutiens gorge "esthétiques" je porte actuellement juste des brassières, je dois faire du c à vue de nez, ou peut-être plus mais comme mes seins sont tubéreux je n'en sais rien. Je passe quand même une bonne partie de ma journée sans le moindre soutien-gorge, et je m'en porte pas plus mal, hormis le fait que pour ma part mes seins se cassent franchement la gueule (assise, ils pointent franchement vers le bas et retombent sur l'emplacement de mon estomac, et je n'ai que 26 ans), mais bon j'ai pris le parti de m'en foutre du fait de ma malformation, je me dis que de toute façon je n'aurais quand même jamais eu une jolie poitrine, soutien-gorge ou pas. Peut-être que si un jour je me fais opérer je ferais plus attention, en attendant je profite.

    Ceci étant dit, j'ai vraiment du mal à sortir sans SG, plus à cause de ma malformation qu'à cause des tetons (qui de toute façon dans mon cas ne pointent qu'en cas de grand froid)

Lire l'intégralité des 148 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)