L’actu mondiale en 2 minutes 12 (semaine du 11 mai 2012)

Chaque vendredi, Laura vous résumera les grands points de l’actualité internationale et vous proposera une sélection d’articles pour essayer de comprendre ce qu’il se passe dans le monde.

L’actu mondiale en 2 minutes 12 (semaine du 11 mai 2012)

Grèce

Le week-end dernier se sont tenues des élections législatives en Grèce dont les résultats ajoutent à la crise économique du pays une véritable crise politique. Les partis traditionnellement élus, qui prônent la rigueur budgétaire, ont été désavoués par le peuple grec puisqu’ils ne récoltent que 32%, alors que l’extrême-gauche est en tête des scrutins avec 21% des votes. « L’Aube Dorée », le parti néonazi, fait également son entrée au Parlement avec 21 députés. La création d’un gouvernement de coalition s’avère particulièrement difficile et de nombreuses questions se posent sur l’avenir de la Grèce au sein de la zone euro. Berlin demande à ce que les engagements pris soient respectés, tout en soulignant que la zone euro ne serait pas mise en danger par une éventuelle sortie de la Grèce.

Russie

Lundi, Vladimir Poutine a été investi à la Présidence pour la 3ème fois de sa carrière après une parenthèse de 4 ans au poste de Premier Ministre. Dmitri Medvedev, le Président sortant, devrait à son tour hériter du poste de Premier Ministre. Les manifestations de l’opposition se sont succédées toute la semaine. L’une des premières mesures du « Tsar » Poutine est de moderniser l’industrie militaire russe grâce à des investissements massifs de l’Etat.

Algérie

Pour la première fois depuis le Printemps arabe (qui avait été évité en Algérie par la répression des manifestations et par des promesses d’augmentation de salaire), des élections législatives se sont tenues hier en Algérie. Le taux de participation (42%) est plus élevé que ce que prévoyaient les spécialistes face à la rupture entre le peuple et la classe politique. L’opposition dénonce le manque de pouvoir du Parlement élu.

États-Unis d’Amérique

Alors que la Caroline du Nord vient d’inscrire l’illégalité du mariage homosexuel dans sa Constitution, le Président Obama vient de se déclarer en faveur de sa légalisation. Dans un pays partagé entre des valeurs conservatrices et des volontés plus progressistes, on pourrait penser que le Président démocrate prend un risque inconsidéré en pleine période électorale, mais bonne nouvelle ! 52% des américains et 65% des 18-29 ans se déclarent en faveur de l’égalité du mariage. Rappelons que François Hollande s’est engagé à réformer le droit français afin de permettre aux couples homosexuels de se marier.

N’hésitez pas à poser toutes vos questions sur l’actualité internationale dans le forum !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • L. M.
    L. M., Le 14 mai 2012 à 21h30

    Inverno;3179941
    Pourquoi tout cet argent engager dans l'armement, c'est une volonté de montrer qu'ils sont présent sur la scène internationale, de faire peur ? Comme la Corée du Nord et ses missiles ?
    Ou bien ils présentent ça comme une nécessité pour se défendre dans un éventuel conflit, par exemple contre l'Ukraine ou la Géorgie ? (Ils ne sont pas en bons termes, d'après mes cours d'Institutions Européennes, après je dis peut être des bêtises [​IMG] )
    L'argument invoqué, c'est principalement la présence du bouclier anti-missiles américain sur le sol européen et effectivement, les "complots" proches de la frontière russe visant à les déstabiliser.
    Ca permettra aussi, d'après Poutine, de relancer l'économie (ce qui est probablement faux, on sait depuis la guerre froide que la course aux armements n'a pas forcément d'effets positifs).
    Poutine a publié un article dans un quotidien russe en février pour expliquer son programme militaire, si ça t'intéresse. :d

    En fait, c'est un réarmement assez logique pour une puissance comme la Russie. Après la chute de l'URSS, les dépenses militaires mondiales ont beaucoup diminuées pendant quelques années, avant que plusieurs grandes puissances (les USA en tête) augmentent à nouveau leur budget. Ca n'a pas été le cas de la Russie, qui a eu longtemps l'un des budgets militaires les moins importants du Conseil de sécurité avant d'accélérer son réarmement à partir de 2008. L'armée russe a toujours un retard important : elle n'est pas encore entièrement professionnelle, comporte bien trop de militaires (c'est une armée dite "de masse") et trop peu de haute technologie. Il faut donc la moderniser.

    Sur le plan international, on assiste également à une nouvelle course aux armements : les américains ont beau réduire leur budget de défense, ils restent très largement en tête des dépenses militaires mondiales, la Chine a décidé d'augmenter son budget de défense de 18% (et c'est déjà la deuxième puissance la plus dépensière en la matière), et toutes les puissances émergentes (Inde, Brésil, etc) suivent le mouvement, aidées par leur croissance économique. Il est donc normal que la Russie engage elle aussi des réformes.

    Pour répondre plus directement à ta question, je pense que c'est plus une question de crédibilité internationale que de nécessité régionale. Les russes utilisent leur gaz pour maitriser l'Ukraine (en utilisant la firme Gazprom, c'est ce qu'on appelle la guerre du gaz) et n'ont pas besoin de moderniser leur armée pour maitriser la Géorgie.

    N'hésite pas si tu as d'autres questions ! :d :fleur:

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)