Live now
Live now
Masquer
[Site web] Visuel horizontal Édito
Société

Votre boss s’approprie votre travail ? Inspirez-vous de cette employée qui ne s’est pas laissée faire

Quoi de plus rageant que de taffer comme une folle et de se faire voler son boulot ? Cette jeune femme a trouvé une astuce pour ne plus voir sa boss s’approprier ses résultats pour se faire mousser… Une petite anecdote révélatrice d’une pratique fort répandue.

C’est une savoureuse histoire qui nous vient tout droit de TikTok. En 2019, Cristina Sevcenco, 25 ans, est embauchée par une entreprise, pour son premier job.

Le vol de travail, en toute discrétion

Elle travaille d’arrache-pied pendant deux semaines pour sortir un document très complet et fourni sur son domaine d’activités.

La nouvelle recrue présente ce document et ses résultats à sa boss et peu de temps après, elle passe devant une pièce, où se déroule une réunion, et voit cette même boss présenter aux pontes de la boîte ledit document, avec ô stupeur aucune mention de son nom. Elle l’explique à BuzzFeed :

« Mon nom n’était mentionné nulle part. Ça m’a brisé le cœur. »

Elle poursuit :

« J’ai essayé de lui expliquer… Ce n’était pas pour réclamer une promotion ou un bonus, mais plus une histoire de reconnaissance. »

La boss ne va pas prendre en considération cette demande… Erreur.

Une astuce pour rétablir la vérité

À partir de là, Cristina Sevcenco va avoir une idée de génie ! Elle va marquer les documents qu’elle produit avec son nom. Et cette signature apparaîtra quand on téléchargera en PowerPoint.

@cristinasevcenco

Watch me get urgent calls “Cristina, there is a watermark on the ppt, could you please attach?” #fyp #businesstok #corporate #businesstiktok #job

♬ rumour has it x maneater – allie bennett

Si la boss ne veut pas inscrire le nom de la véritable autrice du travail, qu’à cela ne tienne, il apparaîtra tout de même. Beaucoup de commentaires sur TikTok ont d’ailleurs demandé comment faire cela techniquement. La preuve, s’il en faut, que Cristina Sevcenco, n’est pas la seule à se faire spolier.

Tuto

On attend donc le tuto… Car il ne s’agit a priori pas d’encre sympathique, mais bien d’une watermark.

Les femmes, à qui l’on vole leur travail sans scrupules

Dans ce cas précis, il s’agit d’une cheffe qui vole le travail de sa salariée. Mais fréquemment, ce sont des hommes installés qui se permettent d’utiliser le travail de jeunes femmes douées et impliquées.

Dans son livre Sorcières, Mona Chollet raconte de quelle manière un homme — un grand intellectuel — voulait au début de sa carrière qu’elle écrive son livre à lui, tape ses entretiens. D’abord flattée, elle décide en fait d’écrire elle-même des livres, pour que sa force de travail lui serve à elle et non à lui.

« je me souviens du déclic qui s’est produit in extremis dans ma tête quand, il y a une quinzaine d’années, un philosophe que j’admirais m’a proposé de publier un livre d’entretiens avec lui – une bonne affaire pour lui, dans la mesure où je me taperais le boulot d’écriture. […] J’ai commencé à sentir le mot « PIGEONNE » clignoter sur mon front. […]

Lorsque j’ai répondu, sans doute un peu sèchement : « Euh… Non », il s’est empressé de préciser : « Pas de problème, pas de problème ! C’était seulement si ça t’amusait ! » Il avait misé sur la probabilité que mon enthousiasme pour son œuvre, combiné à ma serviabilité féminine et à mon sentiment d’infériorité, me transforme en secrétaire bénévole corvéable à merci – et il avait failli avoir raison. »

Dommage que comme Cristina Sevcenco, certaines doivent utiliser des astuces pour devoir faire reconnaître leur travail. Foutu monde du travail, où la reconnaissance ne va pas toujours aux plus brillantes et travailleuses !

À lire aussi : Messages sexuels, baiser forcé… les comportements de Jean-Jacques Bourdin dénoncés par plusieurs femmes

Image en une : captures d’écran TikTok/Cristina Sevcenco


Aidez-nous à construire l’avenir de Madmoizelle en répondant à cette enquête !

Les Commentaires
4

Avatar de Bleu pastel
14 mars 2022 à 17h36
Bleu pastel
@BravoCharlie Il y a vraiment des gens qui ne connaissent pas la honte
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Société

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

[Site web] Visuel horizontal Édito (20)
Livres

Dans « Nos absentes », la journaliste Laurène Daycard redonne une voix aux victimes de féminicides

La société s'écrit au féminin