Live now
Live now
Masquer
Santé

Vitamine D et Covid-19 : on mange quoi pour blinder son système immunitaire ?

19 jan 2021
De plus en plus d’études font le lien entre les carences en vitamine D et les formes graves du Covid-19. Alors pour mettre toutes les chances de son côté cet hiver, dans quels aliments peut-on en trouver ?

Mise à jour du 19 janvier 2021 – 73 experts francophones et 6 sociétés savantes françaises, comme la Société Française de Pédiatrie et la Société Française de Gériatrie et Gérontologie, appellent la population française à prendre des suppléments ou compléments en Vitamine D.

Les experts conseillent notamment aux personnes âgées et à risques de consommer cette vitamine, car elle pourrait avoir un effet protecteur contre les formes grave du Covid-19.

Les scientifiques précisent également que la consommation de Vitamine D n’empêcherait pas les décès liés au coronavirus, mais qu’elle éviterait « l’orage cytokinique » (une violente réponse inflammatoire du système immunitaire, ndlr) qui caractérise les cas les plus sévères.

Article publié initialement le 5 novembre 2020

Et si on prenait un peu le soleil ? Oui bon d’accord, au mois de novembre c’est compliqué, rapport au fait qu’on se caille sévèrement les miches et que même si le soleil décidait de venir un peu égayer nos journées, ses rayons sont trop faibles à cette époque de l’année en Europe occidentale pour recharger nos réserves de Vitamine D.

Sans compter le fait qu’on est confiné et que tout le monde n’a pas la chance d’avoir une terrasse plein sud.

Mais pourquoi est-ce que je vous parle de soleil et de vitamine D, me demanderez-vous, avides de connaissance ? Parce qu’une nouvelle étude réalisée en Espagne sur 230 patients atteints du Covid-19 et hospitalisés a révélé que 80% de ces derniers étaient carencés en vitamine D (contre 47% dans la population générale).

Du coup, face à ces résultats, des chercheurs se sont lancés dans une nouvelle étude, actuellement en cours en Angleterre, et se sont posés cette question : est-ce que ces patients atteints du Covid-19 étaient plus vulnérables parce qu’ils manquaient de vitamine D ? Rendez-vous dans six mois pour avoir les résultats.

[optin-monster-shortcode id= »lhakywoglmenrtsgvem1″]

La vitamine D, à quoi ça sert ?

Oui parce que c’est bien mignon tout ça, mais quel est le rapport entre la vitamine D et le Covid-19 ?

D’après un communiqué de l’Académie nationale de Médecine, la vitamine D servirait à fixer le calcium sur nos os, mais aiderait aussi à booster notre immunité et à limiter les infections respiratoires. Bien pratique du coup, vu que le coronavirus n’est pas le truc le plus sympa avec les poumons.

L’Académie nationale de la Médecine le précise, avant que tout le monde ne s’emballe : la vitamine D n’est pas un traitement préventif ou curatif de l’infection. Mais dans son communiqué, elle précise également que :

« En atténuant la tempête inflammatoire et ses conséquences, elle pourrait être considérée comme un adjuvant à toute forme de thérapie. »

En gros, ça ne peut pas faire de mal d’en prendre.

Alors, on la retrouve où, cette fameuse vitamine D ?

Vitamine D : les aliments qui en contiennent

Même si les rayons du soleil sur notre peau sont le moyen le plus rapide de faire un bon stock de vitamine D, ce n’est pas la meilleure des saisons pour ça. Heureusement, on peut aussi éviter les carences en avalant quelques aliments, comme :

  • les poissons (particulièrement le maquereau, le saumon, la truite, la sardine, le thon en boîte et le hareng)
  • le foie de veau
  • l’huile de foie de morue
  • les produits laitiers (fromages, lait, yaourts)
  • les champignons
  • les œufs
  • le chocolat noir (amen)

Et si vous détestez toute la liste des aliments ci-dessus et que vous détestez également le soleil, mais que vous voulez quand même avoir une santé de fer, il existe également des compléments à ingérer sous forme d’ampoule. Comme l’Académie Nationale de Médecine le précise :

« L’administration de vitamine D par voie orale est une mesure simple, peu coûteuse et remboursée par l’Assurance Maladie. »

Si vous ne connaissez pas les doses à prendre, ou si vous avez un doute pour votre santé ou celle de vos proches, ne restez pas sans réponses et filez à la pharmacie ou chez votre médecin traitant. Ils seront les plus à même de vous renseigner.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Santé

Sorties
Une femme en patins à roulette et robe à sequins assise au sol

Wheelz and Feet, la soirée en patins à roulette ou à pieds qui va vous faire tourner la tête

Anthony Vincent

20 mai 2022

Sexo
Sponsorisé

Si vous n’avez jamais testé de sextoy en couple, ce mois de mai est le moment ou jamais

Humanoid Native
Santé
medecin-femmes-tabou

Près d’une femme sur deux n’ose pas tout dire à leur médecin traitant

Marie Chéreau

20 mai 2022

13
Santé
ok-2

Allergies au pollen : les masques peuvent aider à se protéger, mais à quelle condition ?

Barbara Olivieri

20 mai 2022

Santé
D9HsnoEXUAElkbI

Comment éviter d’avoir les cuisses qui frottent jusqu’à brûler ? 3 solutions testées et approuvées

QueenCamille

19 mai 2022

58
Santé
ok-2

Allergies au pollen : le réchauffement climatique joue-t-il un rôle dans la dégradation des symptômes ?

Barbara Olivieri

17 mai 2022

Santé
pexels-george-milton-6953631

Test salivaire pour détecter l’endométriose : après l’effet d’annonce, où en est-on vraiment ?

Elodie Hervé

09 mai 2022

Santé
ok-enjoyphoenix

Les « patchs anti-ondes » n’ont aucun bénéfice prouvé, mais Enjoyphoenix en fait quand même la promo

Santé
fatma-yilmaz-wjo5KcGvn0k-unsplash

En gueule de bois, pourquoi sommes-nous affamées ?

Marie Chéreau

04 mai 2022

Actu en France
autisme-viol-violences-sexuelles-agressions-sexuelles-

90% des femmes autistes auraient subi des violences sexuelles en France

Marie Chéreau

04 mai 2022

4
Santé
cacommence

Sur France 2, des propos lunaires sur l’endométriose créent une vive polémique (et la déprogrammation d’une émission)

Camille Abbey

04 mai 2022

40

La vie s'écrit au féminin