Live now
Live now
Masquer
macron interpellation feministe darmanin abad tarn gaillac
Actualités France

Une jeune féministe interpelle Macron sur les hommes accusés de viol au gouvernement

« Vous mettez à la tête de l’État des hommes qui sont accusés de viol ». En plein bain de foule, Emmanuel Macron a été pris à partie par une jeune femme à propos des deux ministres accusés de viols toujours présents au gouvernement.

Parfois, un bain de foule ne se passe pas comme prévu. Emmanuel Macron en a fait les frais ce jeudi 9 juin lors de son déplacement dans le Tarn pour parler de sécurité dans les zones rurales. Alors qu’il sort de la gendarmerie de Gaillac, où il a notamment rencontré la représentante d’une association de lutte contre les violences faites aux femmes, le président va au devant de la foule venue le saluer.

C’est à ce moment-là qu’une jeune femme de 18 ans l’a interpellé sur son action contre les violences sexistes et sexuelles, ou plutôt son manque d’action, avant d’aborder frontalement la question de la présence au gouvernement de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et de Damien Abad, ministre des Solidarités, tous deux accusés de viols :

« Vous mettez à la tête de l’État des hommes qui sont accusés de viol et de violences pour les femmes, pourquoi ? »

Le contrechamp de la séquence est particulièrement intéressant à observer :

Macron brandit encore le joker de la présomption d’innocence

Comme l‘a très justement souligné la journaliste Pauline Bock, on peut voir l’expression d’Emmanuel Macron changer à l’évocation d’un seul mot : « viol ». Elle déclenche aussitôt un « Non », suivi d’une protestation, alors qu’il l’avait écoutée jusque là :

« Je suis pour la libération de la parole et je l’ai accompagnée, et je continuerai de l’accompagner, de la protéger, mais en même temps, pour fonctionner en société, vous devez avoir de la présomption d’innocence. »

La revoilà, la présomption d’innocence, brandie comme un joker, et derrière laquelle Emmanuel Macron se cache pour ne pas intervenir affirmant vouloir laisser la justice faire son travail. On se souvient aussi des discussions « d’homme à homme », que le président clame avoir eu au sujet de Nicolas Hulot, ou bien de Gérald Darmanin, pour justifier leur maintien au gouvernement.

Emmanuel Macron au Parlement Européen // Source : Capture d'écran Youtube
European Parliament, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Une présomption d’innocence « pour fonctionner en société » dit-il, comme si finalement, il ne fallait pas que les victimes en fassent trop, ou du moins que les accusations soient trop dérangeantes . MeToo, ok, mais pas trop fort et surtout sans remettre en cause les fondements sexistes de notre société ni s’en prendre trop à ceux qui détiennent le pouvoir.

À lire aussi : « Un homme handicapé en position de violeur ? Ça semble inconcevable, et pourtant… »


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

31
Avatar de Efe'
12 juin 2022 à 12h06
Efe'
@Neverland90 : à ma connaissance, il y a eu des cafouillages dans des mairies un peu partout en france, et il suffit qu'il y en ai une grosse en Seine Saint Denis dans ce cas là ( et c'est effectivement ce qui est arrivé) pour que ça fasse un effet de concentration...
EDIT: le meilleur conseil à donner en tout cas, pour les prochaines élections: pensez à vérifier que vous êtes bien sur les listes électorales, là où vous le voulez: c'est facile à vérifier et ça évite les galères le jour J Et si jamais vous avez une mauvaise surprise le jour des élections, il est possible de faire un recours auprès du tribunal, les tribunaux et l'Insee tiennent des permanences, et il est possible de rattraper une erreur même le dimanche des élections!
6
Voir les 31 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

2
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

16
Bâtiments du 4° bataillon de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr Coetquidan ; au premier plan, celui de la 13e compagnie en 2018 // Source : Wikimedia Commons / Alain.Darles EOR Saint-Cyr à Coetquidan 1971 / Licence Creative Commons
Actualités France

Violences sexistes et sexuelles à l’académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan : l’enquête choc de FranceTV

4
La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France // Source : Capture d'écran Twitter
Actualités France

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France

1
macron coupe du monde
Actualités France

Emmanuel Macron mécontente 3/4 des Français·e·s (et surtout les femmes), selon un nouveau sondage

1

La société s'écrit au féminin