Live now
Live now
Masquer
couple-lesbienns-agence-biomedecine-dons-de-gametes
Santé

Trois fois moins de dons de sperme que d’ovocytes : il est temps que ça change

Quelques mois après la loi ouvrant la PMA aux couples lesbiens et aux femmes célibataires, une campagne nationale débarque pour recruter de nouvelles donneuses et donneurs… et met le doigt sur l’écart existant entre les dons d’ovocytes et les dons de sperme.

C’est un des enjeux qui est revenu à maintes reprises pendant le débat sur la loi de bioéthique. Un des arguments brandis par l’opposition à l’extension de la procréation médicalement assistée : en permettant aux couples de femmes et aux femmes célibataires d’avoir recours à la PMA, on allait forcément accroître le manque de gamètes déjà existant.

La loi enfin passée, l’Agence de biomédecine lance une nouvelle campagne pour inciter à faire don de ses ovocytes ou de ses spermatozoïdes, en rappelant l’évolution récente de la PMA pour les nouvelles bénéficiaires, mais aussi la possibilité pour les futurs enfants nés de dons d’avoir accès à leurs origines.

Au programme, plusieurs clips, de l’affichage, et des informations en ligne, notamment via des sites dédiés au don d’ovocytes et au don de sperme pour avoir toutes les cartes en main pour envisager le don.

Un manque de donneurs criants

Pour nous donner un ordre d’idée, l’Agence de biomédecine a rappelé les chiffres les plus récents en matière de dons : en 2019, 317 hommes ont donné leur sperme, contre 836 femmes pour leurs ovocytes.

Le déséquilibre est impressionnant… et il l’est d’autant plus quand on connaît d’un peu plus près les conditions d’un don d’ovocytes : les traitements hormonaux, les examens contraignants, la ponction sous anesthésie qui nécessite donc une journée d’hospitalisation…

Donner ses ovocytes est un engagement qui s’étale sur plusieurs semaines, tandis que donner son sperme est largement moins invasif et chronophage.

Si le nombre de dons a augmenté, cela a toujours été ainsi : en 2015, on comptait 540 donneuses d’ovocytes contre 255 donneurs de spermatozoïdes. En 2013, on était à 456 dons d’ovocytes contre 268 dons de sperme.

La procréation, encore une affaire qui incombe aux femmes ? La question du don et de l’aide médicale à la procréation est-elle elle aussi imprégnée par certains stéréotypes de genre ?

Donner pour aider d’autres personnes à devenir parents

En nous montrant des personnes en couple ou célibataires passant du désespoir à la joie en découvrant qu’elles attendent un bébé, et brandissant un test de grossesse où figure un « merci », le clip joue sur la corde altruiste : faire don de ses gamètes, c’est aider des personnes à réaliser leur projet de famille.

C’est aussi autour de l’accès aux origines que l’Agence de biomédecine a tenu à communiquer, un moyen aussi de rappeler qu’un donneur ou une donneuse ne sera jamais un parent :

Quel sera l’impact de l’accès aux origines pour les enfants nés de dons sur le nombre de donneurs et de donneuses ? Il est évidemment trop tôt pour le savoir pour le moment, mais concernant le don d’ovocytes, on a déjà quelques éléments de réponse.

« Enfin une campagne qui tient compte des multiples phénotypes, c’est une demande que nous avions auprès de l’agence depuis 2013 ! », a souligné le collectif BAMP !, qui regroupent des personnes bénéficiaires de l’aide médicale à la procréation.

En effet, l’Agence de biomédecine commence enfin – bien que timidement – à communiquer sur cet enjeu :

don-de-gametes-affiche-merci

À l’heure actuelle les délais pour les personnes qui ont recours à un don de gamètes en France sont très longs. C’est encore plus flagrant en ce qui concerne les femmes noires infertiles qui, quand elles ont besoin de recourir à un don d’ovocytes, font face à des délais pouvant aller jusqu’à quatre ans, comme le montrait notre enquête.

Et vous ? Envisagez-vous de faire un don ?

À lire aussi : Découvre comment ça se passe lorsqu’on fait un don d’ovocytes


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

16
Avatar de Nanaelim
4 novembre 2021 à 19h11
Nanaelim
@BravoCharlie c'est très utile au contraire ! Depuis l'ouverture de la PMA aux couples de femmes et femmes célibataires il y a une explosion des demandes (plus de 3500 en 2021 contre 1000 attendues).
Beaucoup de spécialistes se demandent si le stock sera suffisant pour toutes les nouvelles demandes et dans de nombreuses villes le temps d'attente pour obtenir un don de sperme dépasse un an (ça va dépendre fortement des villes - peut-être que chez vous il y a un manque).
Alors c'est moins compliqué que pour un don d'ovocytes bien sûr mais c'est utile (article du Monde qui parle de ça)
1
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Santé

Source : Linda Prebreza
Actualités beauté

PFAS : découvrez dans quels cosmétiques vous pouvez trouver des polluants éternels 

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
131 - WinoraBikes-Rotterdam_Day-02 - L1120623
Lifestyle

« Le vélo électrique, éloigne les relous » : 3 bonnes raisons de se mettre au vélo électrique quand on est une meuf

femme-boit-alcool // Source : URL
Société

Les femmes boivent trop et de plus en plus, une nouvelle étude montre les graves conséquences sur leur santé

6
pexels-liza-summer-6382633
Santé mentale

« Ma psy m’a appris à comprendre et accepter mes émotions sans lutter contre elles » : Louise a testé cette nouvelle façon de suivre une thérapie

Couverture du livre "Couper la douleur" de Lisa Dayan // Source : Éditions Marabout
Livres

Douleurs vaginales intenses : « Quand on te demande de jauger ta douleur de 1 à 10, c’est dur de dire 10 »

1
vitiligo-temoignages
Santé

Vitiligo : comment les jeunes vivent cette dépigmentation de la peau ? Une première étude éclaire le sujet

1
Source : Unsplash / Stephen Andrews
Santé mentale

« J’ai pu lui prendre la main, de lui dire que je l’aimais » : elles ont accompagné un·e proche dans sa fin de vie

4
serviette-hygienique-culotte-sang
Santé

La composition de vos tampons n’aura bientôt plus de secret pour vous

ramadan-tca
Santé

Le ramadan avec des troubles du comportement alimentaire : « J’étais obsédée par la nourriture »

2
Une femme en culotte violette portant une feuille avec écrit endométriose dessus // Source : axelbueckert
Santé

Endométriose : tout savoir du test salivaire bientôt remboursé

4

La société s'écrit au féminin