Live now
Live now
Masquer
couple-lesbienns-agence-biomedecine-dons-de-gametes
Santé

Trois fois moins de dons de sperme que d’ovocytes : il est temps que ça change

Quelques mois après la loi ouvrant la PMA aux couples lesbiens et aux femmes célibataires, une campagne nationale débarque pour recruter de nouvelles donneuses et donneurs… et met le doigt sur l’écart existant entre les dons d’ovocytes et les dons de sperme.

C’est un des enjeux qui est revenu à maintes reprises pendant le débat sur la loi de bioéthique. Un des arguments brandis par l’opposition à l’extension de la procréation médicalement assistée : en permettant aux couples de femmes et aux femmes célibataires d’avoir recours à la PMA, on allait forcément accroître le manque de gamètes déjà existant.

La loi enfin passée, l’Agence de biomédecine lance une nouvelle campagne pour inciter à faire don de ses ovocytes ou de ses spermatozoïdes, en rappelant l’évolution récente de la PMA pour les nouvelles bénéficiaires, mais aussi la possibilité pour les futurs enfants nés de dons d’avoir accès à leurs origines.

Au programme, plusieurs clips, de l’affichage, et des informations en ligne, notamment via des sites dédiés au don d’ovocytes et au don de sperme pour avoir toutes les cartes en main pour envisager le don.

Un manque de donneurs criants

Pour nous donner un ordre d’idée, l’Agence de biomédecine a rappelé les chiffres les plus récents en matière de dons : en 2019, 317 hommes ont donné leur sperme, contre 836 femmes pour leurs ovocytes.

Le déséquilibre est impressionnant… et il l’est d’autant plus quand on connaît d’un peu plus près les conditions d’un don d’ovocytes : les traitements hormonaux, les examens contraignants, la ponction sous anesthésie qui nécessite donc une journée d’hospitalisation…

Donner ses ovocytes est un engagement qui s’étale sur plusieurs semaines, tandis que donner son sperme est largement moins invasif et chronophage.

Si le nombre de dons a augmenté, cela a toujours été ainsi : en 2015, on comptait 540 donneuses d’ovocytes contre 255 donneurs de spermatozoïdes. En 2013, on était à 456 dons d’ovocytes contre 268 dons de sperme.

La procréation, encore une affaire qui incombe aux femmes ? La question du don et de l’aide médicale à la procréation est-elle elle aussi imprégnée par certains stéréotypes de genre ?

Donner pour aider d’autres personnes à devenir parents

En nous montrant des personnes en couple ou célibataires passant du désespoir à la joie en découvrant qu’elles attendent un bébé, et brandissant un test de grossesse où figure un « merci », le clip joue sur la corde altruiste : faire don de ses gamètes, c’est aider des personnes à réaliser leur projet de famille.

Merci

C’est aussi autour de l’accès aux origines que l’Agence de biomédecine a tenu à communiquer, un moyen aussi de rappeler qu’un donneur ou une donneuse ne sera jamais un parent :

Accès aux origines

Quel sera l’impact de l’accès aux origines pour les enfants nés de dons sur le nombre de donneurs et de donneuses ? Il est évidemment trop tôt pour le savoir pour le moment, mais concernant le don d’ovocytes, on a déjà quelques éléments de réponse.

« Enfin une campagne qui tient compte des multiples phénotypes, c’est une demande que nous avions auprès de l’agence depuis 2013 ! », a souligné le collectif BAMP !, qui regroupent des personnes bénéficiaires de l’aide médicale à la procréation.

En effet, l’Agence de biomédecine commence enfin – bien que timidement – à communiquer sur cet enjeu :

Trois fois moins de dons de sperme que d’ovocytes : il est temps que ça change

À l’heure actuelle les délais pour les personnes qui ont recours à un don de gamètes en France sont très longs. C’est encore plus flagrant en ce qui concerne les femmes noires infertiles qui, quand elles ont besoin de recourir à un don d’ovocytes, font face à des délais pouvant aller jusqu’à quatre ans, comme le montrait notre enquête.

Et vous ? Envisagez-vous de faire un don ?

À lire aussi : Découvre comment ça se passe lorsqu’on fait un don d’ovocytes

Les Commentaires
16

Avatar de Nanaelim
4 novembre 2021 à 18h28
Nanaelim
@BravoCharlie c'est très utile au contraire ! Depuis l'ouverture de la PMA aux couples de femmes et femmes célibataires il y a une explosion des demandes (plus de 3500 en 2021 contre 1000 attendues).
Beaucoup de spécialistes se demandent si le stock sera suffisant pour toutes les nouvelles demandes et dans de nombreuses villes le temps d'attente pour obtenir un don de sperme dépasse un an (ça va dépendre fortement des villes - peut-être que chez vous il y a un manque).
Alors c'est moins compliqué que pour un don d'ovocytes bien sûr mais c'est utile (article du Monde qui parle de ça)
1
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Santé

Hygiène
test-philips-sonicaire-prestige-9000-guide-achat

J’ai testé la brosse à dents électrique Philips Sonicare Prestige 9900 : que de luxe, mes aïeux

Mymy Haegel

03 déc 2021

2
Psychologie
Personne malade avec un thermomètre dans les mains

Double peine : le Covid toucherait plus durement les personnes atteintes de troubles psy

Santé sexuelle
Femme appliquant une bouillotte sur son ventre pendant les règles
Sponsorisé

Comment j’ai maîtrisé mes douleurs de règles en 4 étapes

Clemence Bodoc

01 déc 2021

54
Série télé
vih-series-elite-skam-jo-manuela

En montrant des adolescentes séropositives, ces séries font avancer la sensibilisation au VIH

Hanneli Victoire

01 déc 2021

Santé
culotte menstruelle nana
Sponsorisé

4 mantras à noter pour faire durer vos culottes de règles longtemps

La Rédaction

30 nov 2021

4
Santé sexuelle
Main touchant une mangue

S’ausculter la chatte pendant des ateliers d’auto-examen, un acte aussi militant que rassurant

Sport
Sport – anxiété – stress – dopamine

Le sport est bien un anxiolytique naturel, selon une nouvelle étude

Parentalité
Pexels-JonathanBorda

Après des décennies à s’obstiner sur l’épisiotomie, la France sortirait-elle enfin du réflexe ciseaux ?

Camille Abbey

26 nov 2021

8
Témoignages
corps de femme

Je suis chirurgien, et je « répare » les clitoris des femmes victimes d’excision

Aïda Djoupa

25 nov 2021

10
Santé
cbd-tisane

Syndrome prémenstruel, crampes… le CBD apaise-t-il vraiment les maux des règles ?

Eva Levy

25 nov 2021

4

La vie s'écrit au féminin