Live now
Live now
Masquer
fast-food-enfant
Daronne

Surprise (non) ! les menus enfants des fast-foods ne sont pas adaptés… aux enfants !

Malgré la petite taille des menus fast-food pour enfants, leur apport calorique est bien trop élevé. La CLCV alerte sur le manque de transparence des enseignes et la faible qualité nutritionnelle des formules destinées aux plus jeunes.

Ne vous faites plus arnaquer par le petit sachet de pomme qui accompagne le menu fast-food de votre enfant. Ces menus sont loin d’être sains et leur qualité nutritionnelle se dégrade peu à peu. Une étude publiée le 28 novembre par la CLCV (l’association nationale de défense des consommateurs et des usagers) alerte les parents sur ces formules, en rien adaptées aux enfants qu’elles prétendent combler.

La fast-food, cette bombe calorique inadaptée aux enfants

Grasse, croustillante, fondante, la nourriture fast-food ravit les papilles de nos petits chéris, au grand dam de leurs géniteurs qui préfèreraient qu’ils se passionnent pour les brocolis. Si les parents sont souvent conscients de la pauvreté nutritionnelle de ces aliments, une enquête menée auprès de sept enseignes de restauration rapide — dont des fast-foods, mais aussi des sandwicheries — confirme leurs craintes.

Bourrées de graisses saturées, de sel et de sucre, les formules destinées aux plus jeunes couvriraient plus de 50 % de leurs apports caloriques journaliers, malgré leur petite taille. Alors que l’obésité infantile est un véritable enjeu de santé publique, ces menus spéciaux sont de plus en plus caloriques et pauvres en nutriments. On estime pourtant que 50 % des enfants et 60 % des adolescents consomment chaque semaine de la restauration rapide.

fast-food-enfant

Des chaînes de restauration rapide qui manquent de transparence

Les chaînes de restauration rapide manquent de transparence et ne communiquent pas assez clairement la composition et la valeur nutritionnelle de leurs plats. Quand elles les communiquent… 

Si l’information des consommateurs est primordiale, elle n’est pas suffisante. Les enseignes doivent également fournir un effort concernant la qualité de leurs menus en proposant des aliments moins caloriques et plus adaptés aux besoins des plus jeunes.

Le rôle des parents contre la malbouffe

Lisa Faulet, responsable scientifique et alimentation de la CLCV suggère aux parents d’adapter le menu de leurs enfants en optant pour des accompagnements plus sains. Eau à la place du soda, yaourt ou fruit à la place de la glace, crudités à la place des frites, ces alternatives permettent de limiter la casse. La docteure en nutrition, Béatrice de Reynal recommande quant à elle de ne pas faire du fast-food un objet de récompense afin de ne pas valoriser ce type d’enseignes et la malbouffe associée.

Cette étude révèle un manque de transparence de la part des chaînes de restauration rapide et déconseille fortement la consommation de nourriture Fast-food aux plus petits. Ne paniquez pour autant, personne n’a jamais cassé son enfant en l’emmenant de temps en temps bâfrer un burger bien gras. Même accompagné de frites et de soda.

À lire aussi : McDo découvre (enfin) la vaisselle réutilisable, bienvenue en 2021 les gars !

Crédit photo image de une : Maria Sbytova

Les Commentaires
12

Avatar de Rose_Eth
1 décembre 2022 à 10h34
Rose_Eth
C'est simple : je n'y vais plus. Pour 10€, près de chez moi, tu as au choix un steak / frites / salade ou saucisse / carrés de pomme de terre / salade.
Evidemment que McDo n'est pas sain pour les gosses mais... encore faut-il en avoir conscience, avoir accès à cette info et être capable de la comprendre. Loin de moi l'idée de vouloir faire dans le misérabilisme, mais si c'est l'un des rares plaisirs que tu peux offrir à ton enfant, bah... tu craques face aux sirènes du marketing. Ces "resto" exploitent avant tout la misère sociale.
7
Voir les 12 commentaires

Plus de contenus Daronne

Mateus Souza / Pexels
Daronne

Corne de l’Afrique : avec la crise climatique, le nombre d’excisions a augmenté de 30 %

pexels-ketut-subiyanto-4473889
Daronne

Cadeaux et revenus : combien gagnent les parents influenceurs ?

markus-spiske-35uwVjgLVLQ-unsplash
Daronne

Homophobie à l’école : des annonces, c’est bien, des résultats, ce serait encore mieux

national-cancer-institute-VJVsEnR_vNE-unsplash
Daronne

La parentalité est plus stressante et dangereuse pour les personnes racisées

Capture d’écran 2023-02-03 à 14.56.25
Daronne

Une petite américaine récompensée pour ses recherches : du racisme à la reconnaissance

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
pexels-matthew-turner-2574078
Daronne

Quand la daronnie déraille : un couple laisse volontairement son bébé à l’aéroport

pexels-george-becker-129494
Daronne

Crise du mal logement : les femmes et les enfants en première ligne

rebekah-vos-GoabH6sEXek-unsplash
Daronne

Se maquiller pour accoucher : ah, vraiment ?

instagram
Chère Daronne

Help ! J’ai stalké mon boss sur Insta et j’ai liké sans faire exprès une photo de lui en sous-vêtements

Chère Daronne

01 fév 2023

11

Pour les meufs qui gèrent