Live now
Live now
Masquer
shondaland-hillary-clinton
Actualités

L’équipe de Shonda Rimes (Scandal, Grey’s Anatomy, How To Get Away With Murder) se mobilise derrière Hillary Clinton !

11 mar 2016 4
Les femmes du Shondaland, avec leur fondatrice en tête, soutiennent dans une vidéo la candidate aux primaires démocrates, Hillary Clinton.

Dans cette course à la chaire présidentielle américaine, si d’un côté il y a Donald Trump, de l’autre il y a l’image d’Hillary.

Hillary Clinton, qui soulève également des débats du style est-ce que les femmes sont obligées de voter pour elle ? Hillary qui n’était vue que comme la femme de Bill il y a encore quelques années…

À lire aussi : Hillary Clinton sort un spot de campagne émouvant en faveur des personnes LGBT

Cette fois-ci, ce sont les héroïnes du TGIT (Thank God It’s Thursday, en référence à toutes les séries de Shonda Rhimes qui sont diffusées ce jour-là, à savoir Grey’s Anatomy, Scandal et How To Get Away With Murder) qui prennent la parole en faveur de la candidate des primaires du parti démocrate américain. Kerry Washington, Ellen Pompeo, Viola Davis et Shonda Rhimes elle-même prennent la parole dans un discours unifié pour montrer leur soutien.

Real Life | Hillary Clinton

La vidéo promotionnelle payée par la campagne d’Hillary Clinton (anecdote : sa campagne est la plus coûteuse de l’année) présente les actrices qui prennent à tour de rôle la parole avec des mots très puissants pour présenter leurs personnages forts mais non dénués de défauts.

« Je fais de la télévision avec des personnages que j’imagine qu’on peut tou•te•s devenir » (Shonda Rhimes)
« Fortes, mais avec des défauts ; humaines, mais extraordinaires. » (Viola Davis, Ellen Pompeo)

Mais une phrase m’a particulièrement marquée, et résume tout :

« Nos personnages passent à la télévision, mais le monde réel a Hillary Clinton. »

Le spot publicitaire finit sur ces mots :

« Je suis avec Hillary. »

Chacune affirme son soutien avec une solennité qui encourage à voter pour Hillary Clinton. Celle-ci a d’ailleurs remercié l’équipe de Shonda pour cette attention.

Les Commentaires
4

Avatar de Margooniett
11 mars 2016 à 20h50
Margooniett
C'est censé être une chose positive ? C'est pas parce que c'est une femme qu'elle fait forcément des trucs bien. (la guerre en Irak !!)
Il y aura d'autre opportunité pour une femme présidente, mais là étonnamment il faut un vieux white cishet au pouvoir. FEEL THE BERN !
7
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Actualités

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes © Rabbit75_Cav via Canva
Actu mondiale

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes

Camille Lamblaut

01 déc 2022

8
Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
Polanski mars distribution
Actu mondiale

Roman Polanski : la date de son jugement pour diffamation a été annoncée 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

mariage-gay-eglise-ecosse
Actu mondiale

Aux États-Unis, le Congrès légifère pour protéger le mariage pour tous 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

consequence-ivg-avortement-etude
Actu en France

Le 29 Novembre 1974, l’Assemblée nationale adoptait le droit à l’IVG

Camille Lamblaut

29 nov 2022

antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

6
musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

6
luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

La société s'écrit au féminin