Live now
Live now
Masquer
service-civique-mediatheque-amour
Témoignages

Lettre d’amour à la médiathèque où j’ai fait mon service civique

13 août 2019 3

En 2018, Louiselle a réalisé un service civique dans la médiathèque de sa ville. Une expérience incroyable qui lui a fait prendre conscience de l’importance de ce lieu aux missions culturelles et sociales.

Début 2018, alors que je m’enlisais dans une déprime post-retour du meilleur voyage de ma vie, Amandine, la coordinatrice numérique de la médiathèque de ma ville m’a lancé une bouée de sauvetage :

« Hey Louiselle ! Ta sœur m’a dit que tu étais rentrée de Nouvelle-Zélande et que tu n’avais rien de prévu pour les prochains mois. On cherche un service civique à la médiathèque, ça t’intéresserait ? »

Un service civique ? Oh bah oui, allez, pourquoi pas ! Mais… c’est quoi en fait ?

Le service civique, qu’est-ce que c’est ?

Avant de signer le contrat qui m’engagerait auprès de la médiathèque, j’ai fait quelques recherches.

Pour reprendre les bases, un service civique c’est un contrat de volontariat entre une structure (association, collectivité…) et un jeune (de 16 à 25 ans) dans le but d’assurer une mission d’intérêt général sur une période de 24h à 48h par semaine.

Ce n’est pas un CDD, ni un CDI, ni même un stage, mais un contrat à part, qui ne rapporte pas bien plus de 570€ par mois.

Autant dire que tu ne choisis pas de faire un service civique pour la thune, donc.

Mais alors pourquoi faire un service civique ?

Eh bien, ça peut être l’occasion de découvrir un domaine totalement éloigné de celui de tes études, de te sentir utile à la communauté, de faire de nouvelles rencontres.

Il y a autant de réponses qu’il y a de personnes qui prennent part à un tel projet !

Il peut se faire en France, ou bien à l’étranger, et dans une myriade de domaines différents : sport, environnement, culture, santé, éducation, aide humanitaire… À toi de voir ce qui te motive le plus.

Petite information à garder dans un coin de la tête : les services civiques ne sont pas cumulables. Autrement dit, choisis bien ton service civique, car tu ne pourras pas en faire un autre.

Perso je ne m’en suis rendu compte qu’à la fin de ma mission. No regrets cependant : la médiathèque de Chassieu et moi, c’est une histoire d’amour ancrée dans le temps.

La médiathèque et moi : une histoire qui date d’avant mon service civique

Ma carte d’usagère peut en témoigner : j’ai commencé à arpenter les allées de la bibliothèque de ma ville probablement avant même de savoir lire. Bien avant qu’elle ne s’échappe des sous-terrains de la salle des fêtes pour devenir une belle et grande médiathèque-ludothèque.

J’ai tellement d’attachement et de tendresse pour ce lieu qui m’a vue grandir en même temps que mon amour pour les mots et le drama.

Je me souviens des premières BD que j’y ai lues, des premiers romans.

Je me souviens des ateliers où, avec d’autres jeunes chasselands (ouais, on dit chasselands, yakoi), j’ai pu développer ma curiosité et mon imagination.

La bibliothèque de Chassieu et toutes les merveilles qu’elle regroupait ont activement participé à me façonner en tant qu’adulte, pas de doute là-dessus.

Alors forcément, quand Amandine m’a proposé de rejoindre l’équipe, j’y ai immédiatement vu l’occasion de partager un peu de cet amour pour ce lieu qui m’a tant donné, et qui a tant évolué.

Et j’ai accepté.

À lire aussi : Neuf astuces pour rédiger LA lettre de motivation parfaite pour un Service civique

Un service civique aux missions variées

En service civique à la médiathèque de Chassieu j’avais pour mission la « lutte contre la fracture numérique et la participation au développement des activités numériques de la médiathèque ludothèque ».

Un titre un peu pompeux qui cachait en fait une multitude d’activités variées aux contacts des usagers de la médiathèque.

Pendant 6 mois j’ai animé l’espace numérique de la médiathèque en gérant le parc d’ordinateurs, de consoles de jeux et de tablettes accessibles au public.

Un sacré équipement qui ne se retrouve pas partout. Ils ont même une imprimante 3D !

J’ai également donné des cours d’informatique, individuels et collectifs, à des publics peu habitués aux ordinateurs et à Internet.

Sache-le : y’a rien de plus cute qu’une vieille dame qui dit qu’Internet est cassé alors qu’elle s’évertue à faire sa recherche dans l’explorateur de fichiers.

Et puis j’ai bien évidemment marché dans les pas de mes collègues en servant de médiatrice auprès de tous les publics de la médiathèque.

J’ai eu le droit à des moments mi-awkward, mi-mignon, comme quand ce futur papa m’a demandé :

« Ma femme est à la maternité, quel livre pourrait-lui plaire ? »

Ou quand les grands-parents du petit garçon jouant à la Wii tentaient de comprendre ce qu’il se passait à l’écran.

Un service civique pour découvrir tous les services de la médiathèque

En 6 mois j’en ai vu et fait des choses ! J’ai arrêté une bagarre, calmé une crise de larmes, aidé un mec inconscient, mis en place une chasse au trésor.

J’ai échangé avec des enfants, déconné avec des ados, conseillé des adultes, accompagné des personnes âgées.

Pendant 6 mois j’ai partagé mon quotidien avec une équipe incroyable, serviable, drôle et pleine d’idées. J’ai vu l’ampleur des services que propose la médiathèque et l’importance des tâches accomplies par ses employé·es.

Parce qu’au final, une médiathèque ce n’est pas seulement un lieu où l’on emprunte des livres et des DVD.

À celle de Chassieu les usagers ont accès à une multitude d’outils numériques et d’ateliers fédérateurs, et ont la chance d’être accompagnés et conseillés par une équipe dynamique.

Et ça a été un vrai plaisir de pouvoir contribuer à faire vivre ce lieu riche en activités culturelles et si utile à la collectivité.

Si toi aussi tu comptes t’engager, je t’invite à consulter le site du gouvernement, où tu trouveras offres et infos concernant le service civique.

Et si tu as déjà fait un service civique viens m’en parler dans les commentaires !

À lire aussi : Ces 3 madmoiZelles de 18 ans vont te faire vivre leur été !

Témoignez sur Madmoizelle !

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
2

Avatar de younicorn
18 août 2019 à 19h55
younicorn
Je vais commencer mon SC prochainement et cet article me conforte dans mon choix !! ^^
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Témoignages

Témoignages
pexels-liza-summer-acouphenes

« De vrais acouphènes, ça ne se soigne pas » : comment j’ai appris à vivre avec un sifflement dans les oreilles

Fab

06 déc 2021

80
Lingerie
tanga menstruel Ma Lucette
Sponsorisé

Crash-test : une journée de règles avec flux abondant et… un tanga menstruel

Règlement de comptes
Sarah

Sarah et son mari, 3200€ par mois pour 4 : « J’ai un rapport… compliqué à l’argent »

Camille Abbey

02 déc 2021

5
Tatouage
la-tessita-par-clara-de-latour

« Besoin de savoir d’où je venais et de le marquer dans ma peau » : quand le tatouage nous relie à nos origines

Anne Chirol

30 nov 2021

Témoignages
maid-violences

C’est un épisode de Maid qui m’a aidée à réaliser que j’avais subi des violences conjugales

Aïda Djoupa

29 nov 2021

9
Témoignages
marre-evjf

Quand les EVJF deviennent un enfer : « La moindre notif me donnait envie de fuir »

Aïda Djoupa

27 nov 2021

52
Témoignages
nanowrimo-4-journal-de-bord

NaNoWriMo, journal de bord d’un échec programmé #4 : l’essentiel c’est de participer

Kalindi Ramphul

26 nov 2021

Témoignages
corps de femme

Je suis chirurgien, et je « répare » les clitoris des femmes victimes d’excision

Aïda Djoupa

25 nov 2021

10
Règlement de comptes
femme en train de faire des travaux

Gwendoline, 3900€ par mois à deux : « Mon conjoint n’achète rien à part des caleçons une fois par an »

Aïda Djoupa

25 nov 2021

3
Témoignages
meeko

Confession : je me masturbe devant les dessins animés de mon enfance

Une madmoiZelle

18 nov 2021

11

La société s'écrit au féminin