À quoi va ressembler ta prochaine rentrée à l’université ?


Tu devrais pouvoir retrouver les bancs de l'université en septembre 2020, et le gouvernement a dévoilé les règles sanitaires que tu devras respecter.

À quoi va ressembler ta prochaine rentrée à l’université ?

Si la situation sanitaire le permet, tu devrais pouvoir retourner sur les bancs des amphithéâtres en septembre 2020 !

Que la nouvelle de retrouver les bancs de la fac et les salles de cours te réjouisse ou pas, certaines mesures seront mises en place, avec leur lot de règles à respecter.

Les règles sanitaires à l’université pour la rentrée 2020

Le ministère de l’Enseignement a publié le 11 juin une circulaire détaillant les consignes que devront suivre les établissements d’éducation supérieure lors de leur réouverture en septembre.

La cellule de vérification des informations de Libération CheckNews te détaille les précautions que tu devras prendre dès ta rentrée :

  • Tu devras respecter la distanciation physique dans les couloirs et en cours, au sein desquels chaque personne devra être espacée des autres d’au moins un mètre.
  • Tu devras porter un masque.
  • Tu devras, bien sûr, respecter l’ensemble des gestes barrières (te laver les mains régulièrement, tousser dans ton coude, ne pas faire la bise…).

Ces règles seront appliquées non seulement au sein des établissements, mais aussi dans les campus, les résidences et les restaurants universitaires.

Il appartiendra à chaque établissement de s’organiser pour faire respecter ces consignes.

Un mix entre cours en présentiel et à distance pour la rentrée 2020

Il est probable que le nombre d’étudiants sur place à l’université soit moins élevé. Cela ne veut pas dire qu’il y aura moins d’admis cette année, mais qu’il y aura un mélange de cours en présentiel et à distance.

Par exemple, un cours en amphi pourrait être suivi par une partie des étudiants en présentiel, tandis que les autres le suivront en visioconférence. Des roulements entre élèves seraient mis en place pour alterner présentiel et distanciel.

Des règles qui pourront évoluer en fonction de l’épidémie de coronavirus

Cependant, le ministère de l’Enseignement précise à CheckNews que la circulaire pourrait être adaptée en fonction de la situation sanitaire.

Le scénario que je t’ai exposé correspond au cas où l’épidémie de coronavirus reste contrôlée. Selon son évolution, la dose de cours à distance pourrait augmenter. Dans le pire des cas, les cours 100% à distance pourraient reprendre.

C’est pour cela qu’en attendant ta rentrée, continue à appliquer les gestes barrières, car le succès du combat contre cette épidémie repose en grande partie sur notre responsabilité individuelle !

À lire aussi : Les examens en ligne sont-ils un facteur d’inégalités entre les étudiants ?

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Faustine M

La circulaire n'est pas en date du 18 juin mais du 11 juin. Elle est disponible ici : https://services.dgesip.fr/fichiers...paration_de_la_rentree_universitaire_2020.pdf
Dommage que vous ne preniez pas le temps d'aller chercher les informations à leur source plutôt que de relayer les informations publiées par un autre média.

Actuellement les problèmes qui se posent sont : le respect d'une distance minimale d'un mètre entre chaque personne, la limitation de la capacité d'accueil et surtout l'impossibilité de réattribuer une salle qui a déjà attribué à un groupe dans la même journée. Pour faire simple, certaines facultés ne peuvent pas reprendre exclusivement en présentiel en respectant ces consignes, c'est impossible.
D'autant plus que la crise actuelle appelle des réponses très différentes selon la taille des Universités et le nombre d’étudiants inscrits dans leurs composantes. Sans parler des multiples scénarios à envisager en fonction de la reprise épidémique ou pas.
Je trouve le sujet un peu vite évacué, dommage.
Pourquoi peut-on avoir un roulement de trois personnes par place dans les trains SNCF avec des personnes assises les unes à côté des autres, mais dans un amphi cela n'est pas possible ?
Vous avez un lectorat majoritairement étudiant, et vous avez là l'opportunité de soulever un problème important. Ce n'est pas les articles et les pétitions qui manquent sur ce sujet par ailleurs !
Dommage que vous n'ayez pas saisi cette opportunité ...
Merci pour ta vigilance, en effet la circulaire date du 11 juin. C'est corrigé. J'entends ta critique, le but de cet article était de relayer factuellement cette information mais le sujet mériterait d'être approfondi dans de futurs articles !
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!