Dans quoi avez-vous déjà vu Vanessa Kirby, l’actrice de « Pieces of a Woman » ?


Vanessa Kirby voit sa cote de popularité exploser depuis la sortie sur Netflix de Pieces of a Woman. La Britannique potentiellement en route pour les Oscars avait déjà un CV bien rempli !

Dans quoi avez-vous déjà vu Vanessa Kirby, l’actrice de « Pieces of a Woman » ?

Depuis plusieurs semaines, un film en particulier suscite l’attente des cinéphiles et des abonnés de la plateforme Netflix. Il s’agit de Pieces of a Woman, tempétueux récit d’une mère endeuillée par la perte de son enfant mort-né.

Cette première réalisation américaine de Kornél Mundruzcó, un réalisateur hongrois qui séduit toujours la Croisette de ses créations (Tender Son, White Dog et La Lune de Jupiter), a déjà été sacrée à la prestigieuse Mostra de Venise. Et pas pour ses (indéniables) qualités filmiques : pour la performance de son actrice principale, la bluffante Vanessa Kirby.

Les débuts de Vanessa Kirby au cinéma et à la télévision

Issue d’un milieu privilégié, élevée par un père chirurgien et une mère créatrice d’un magazine de décoration, Vanessa Kirby commence par étayer sa passion pour la littérature en étudiant celle-ci à l’université d’Exeter avant de développer son goût pour le théâtre.

Alors qu’elle avait été acceptée à la London Academy of Music and Dramatic Art connue pour sa rigueur et son excellence, l’actrice a décliné cette invitation pour faire son apprentissage auprès de David Thacker, un metteur en scène de théâtre classique de renom.

S’ensuivent pour la jeune femme de nombreuses apparitions sur les planches dans des pièces de grands auteurs comme Shakespeare et Arthur Miller, qui lui valent d’être remarquée par ses pairs et d’accéder à des rôles de plus en plus importants.

C’est en 2011 que la comédienne fait sa première apparition à la télévision, dans The Hour, une série de la BBC. Très vite, elle accède également à des petits rôles dans des films, sous l’égide de monstres du cinéma hollywoodien comme Richard Curtis (Love Actually) : elle s’illustre ainsi dans About Time avec Rachel McAdams, en 2013.

Plus tard, elle joue également dans le très douteux Jupiter : le Destin de l’univers, des sœurs Wachowski, ainsi que dans Everest de Baltasar Kormákur.

Avant d’incarner Martha dans Pieces of a Woman sur Netflix, elle s’est fait connaître des abonnés de la plateforme en campant l’impertinente et sagace princesse Margaret dans les deux premières saisons de la série à succès The Crown.

Vous pouvez le constater, l’actrice avait déjà quelques beaux faits d’armes avant d’être mise en lumière par Netflix !

Vanessa Kirby, actrice puissante du film Pieces of a Woman

Dans Pieces of a Woman, sorti le 7 janvier sur Netflix, Vanessa Kirby interprète Martha, une femme tout ce qu’il y a de plus normale, qui vit à Boston avec son mari Sean.

La vie du couple a priori tranquille bascule lorsque la jeune femme accouche chez elle et perd son bébé, malgré l’assistance d’une sage-femme, bientôt poursuivie pour acte de négligence. Martha doit alors apprendre à faire son deuil, tout en subissant une mère intrusive et un mari de plus en plus irritable. Mais il lui faut aussi assister au procès de la sage-femme, dont la réputation est désormais détruite.

Incandescent, ce film est malheureusement terni par la présence au casting de Shia Labeouf, poursuivi par son ex-compagne, l’artiste FKA twigs, pour violences conjugales. Avant que justice ne soit rendue, l’actrice Vanessa Kirby a tenu à apporter publiquement son soutien aux victimes de violences, en livrant cette déclaration qui respire la sororité :

« Je soutiens les survivantes, et je respecte le courage de tous ceux, toutes celles qui racontent leur vérité. »

Désormais forte d’un premier rôle très remarqué par la critique internationale (on croit carrément n’avoir lu aucun article négatif sur sa performance ou le film de manière globale), il ne serait pas étonnant de voir Vanessa Kirby en lice pour les Oscars 2021 dans la catégorie Meilleure actrice.

Et c’est tout le mal qu’on lui souhaite !

À lire aussi : Netflix refuse de préciser que « The Crown » est une fiction

Kalindi Ramphul

Kalindi Ramphul


Tous ses articles

Commentaires

grenouilleau

C'est super d'avoir expliqué d'où elle vient socialement aussi :). Parce que je trouve que ça manque souvent (pas forcément chez madz du coup), mais souvent on nous présente des acteurs ou des actrices sans dire d'où ils viennent, et du coup ça passe sous silence la réalité sociale du métier.
Bref, c'est cool d'avoir cette info.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!