Live now
Live now
Masquer
Source : Canva Pro
Société

Plusieurs associations appellent à intensifier la lutte contre la LGBTphobie en milieu scolaire

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, ces associations ont lancé un appel au gouvernement afin de légiférer pour mieux protéger les personnes LGBTQI+ dans les écoles.

Alors que selon les récents chiffres du ministère de l’Intérieur, les actes LGBTphobes ont explosé en 2023, et l’Éducation Nationale n’est pas en reste.

Un an après le suicide de Lucas, 13 ans, qui s’est donné la mort après avoir subi un harcèlement homophobe à l’école, une dizaine d’associations LGBTQI+ appellent le gouvernement à intensifier la lutte contre les LGBTphobies en milieu scolaire.

Un « manque criant » de moyens

Un appel lancé à l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. « Il est plus que jamais temps d’agir » déclare à l’Agence France Presse Julien Pontes, du Collectif Rouge direct, coordinateur de cet appel.

« Il y a un manque criant de moyens dans l’Éducation nationale en personnels et en temps disponible pour lutter contre les LGBTphobies, pour être attentifs à la situation de certains élèves et faire des remontées. »

Julien Pontes.

Une réunion inter-associative est prévue ce vendredi 17 mai afin de « bâtir une proposition de loi » entre ces associations et une dizaine de députés de gauche et Renaissance. Parmi les revendications des associations, figure une formation obligatoire du personnel de l’éducation sur la question des LGBTphobies.

Pour une mise en place de cours d’éducation sexuelle et affective

Les associations appellent également à mettre en place des cours d’éducation à la vie sexuelle et affective dans les établissements scolaires. Ce qui, dans la loi, est inscrit depuis 2001, mais est dans les faits peu appliqué. Elles réclament également une hausse des budgets consacrés à la lutte contre le harcèlement scolaire au sens large.

Selon le ministère de l’Intérieur, 8% des 2 870 crimes ou délits LGBTphobes commis en 2023 l’ont été dans un établissement scolaire. Le dernier rapport de SOS Homophobie fait de son côté état de 94 cas de LGBTphobies en milieu scolaire signalés en 2023, allant des insultes au harcèlement, rappelle l’Agence France Presse.

À lire aussi : Les actes LGBTphobes ont explosé en 2023


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Corvées // Source : Annie Spratt
Société

Dans ce pays d’Europe, les femmes font 3 heures de tâches ménagères quotidiennes de plus que les hommes

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Bruno Barde, à la tête du festival de Deauville, accusé de violences sexuelles par 7 ex-collaboratrices

Pexels
Actualités France

Après la victoire du Rassemblement National, des militants d’extrême droite condamnés pour une agression homophobe

6
"@rawpixel"
Santé

Le « syndrome post-contraception », quand le corps change après l’arrêt de la pilule

1
metoopolitique
Société

Ces députés accusés de violences sexuelles qu’on ne veut plus voir à l’Assemblée

Source : Fizkes de Getty Images
Société

Avec la dissolution de l’Assemblée nationale, les commissions sur les familles monoparentales aux oubliettes ?

1
Les enfants confiés à l'ASE subissent toujours des violences sexuelles une fois placés // Source : Unsplash
Société

Avec la dissolution de l’Assemblée nationale, les commissions sur la protection de l’enfance passent à la trappe

1
gabby petito plainte utah
Société

C’est quoi le « syndrome de la femme blanche disparue » ? Ou quand le racisme imprègne les médias

Source : Symeonidis Dimitri / Getty Images
Politique

Plan Procu : le site de rencontre pour faciliter les procurations

30
Source : Canva
Société

La « slowmance », qu’est-ce que cette nouvelle tendance de dating chez les LGBTQIA+ ?

2

La société s'écrit au féminin