Live now
Live now
Masquer
Laura Raim et Chantal Jaquet sur le plateau des Idees larges
Société

Peut-on vraiment devenir transfuge de classe ? La philosophe Chantal Jaquet répond

14 fév 2022 10
Dans Les Idées larges, la journaliste Laura Raim tend le micro d’ARTE à la philosophe Chantal Jaquet pour éclairer un concept qui a fait parler de lui ces derniers temps : celui de « transclasse ».

« Quand on veut, on peut » : un adage utilisé par certains pour se donner du courage, par d’autres pour justifier l’existence de dominations structurelles et des inégalités, se reposant sur l’idée que tout n’est qu’une question de volonté individuelle.

Chantal Jaquet, elle, utilise la formule à l’inverse : c’est quand on peut, qu’on veut. Dans la suite de Bourdieu, la philosophe s’intéresse de près aux déterminisme sociaux, ces mécanismes qui reproduisent les inégalités de génération en génération, mais aussi à la question des transclasses, ces personnes qui réussissent à les éviter. Ce concept de transclasse, c’est d’ailleurs elle qui l’a créé. Un mot choisi et pensé pour être le plus neutre possible, et s’éloigner de l’idée de valeur propre à chaque milieu, comme s’il était intrinsèquement « mieux » d’être normalien que d’être ouvrier, par exemple, ou que le « déclassement » était fondamentalement négatif.

Les parcours des transclasses et ce qu’ils nous apprennent

Dans un épisode intitulé Peut-on vraiment quitter sa classe sociale de l’émission Les Idées larges sur Arte, elle revient point par point sur la complexité de cette question. Peut-on vraiment quitter sa classe sociale ? Pour en parler, il faut d’abord revenir sur des constats statistiques, ceux qui rappellent que si les enfants d’ouvriers sont 24% au collège, ils ne sont que 12% à l’université et 3% dans les écoles normales supérieures.

C’est aux parcours de ces exceptions statistiques que s’intéresse Chantal Jacquet. Qu’est-ce qui permet le passage d’une classe sociale à une autre ? Ce parcours qu’on qualifie d’ascension peut-il aussi être une forme d’aliénation ? Que fait-on de cette nouvelle puissance économique, quand on a quitté une classe sociale pour en rejoindre une autre ? Et qu’est-ce que cela raconte de notre société ?

changer_de_classe_sociale_arte_idees_larges
Capture d’écran ARTE.tv

Nous sommes le fruits de nos déterminismes… mais pas seulement

À travers ces questions passionnantes, Laura Raim et Chantal Jaquet explorent les illusions de la méritocratie et de la volonté, analysent la rencontre amoureuse comme force qui peut briser les barrières entre les classes, mais aussi le rejet qu’on peut expérimenter dans sa classe sociale de naissance, qui amène à la quitter pour survivre. Elles rappellent aussi que la classe n’est pas seulement un état financier, mais un ensemble de codes culturels, sociaux, ou vestimentaires qui continuent à faire partie de soi.

En s’appuyant sur des exemples fictionnels ou réels, elles mettent en lumière que la volonté est « Moins une cause qu’une conséquence de toutes sortes de facteurs », mais qu’il est possible de réconcilier déterminisme et liberté d’agir pour l’individu.

Un programme qui offre des clefs de compréhension du monde indispensables en cette période de présidentielles, et que vous pouvez dès aujourd’hui retrouver sur ARTE.tv, ou sur Youtube à partir du 16 février !

Retrouvez Les idées larges sur ARTE.tv !

À lire aussi : Le climat, les réfugiés… comprenez mieux ce drôle de monde avec Les Idées larges, la nouvelle émission ARTE

Crédit photo : Laura Raim et Chantal Jaquet dans Les idées larges / Capture d’écran ARTE.tv

Les Commentaires
10

Avatar de Arpege
20 février 2022 à 16h43
Arpege
Oui c'est dommage, l'article ( vraiment sommaire) manque de contextualisation pour appréhender la vidéo.
1
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Société

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

La société s'écrit au féminin