Live now
Live now
Masquer
pexels-steve-dimatteo-piscine
Société

Pas de maillot couvrant à Grenoble : le Conseil d’État confirme la suspension du nouveau règlement

Un mois après le vote de la mairie de Grenoble qui modifiait le règlement des piscines municipales et autorisait entre autres le port du maillot couvrant, le juge des référés du Conseil d’État a tranché.

Il ne sera finalement pas possible de se baigner en maillot couvrant à Grenoble. Ni en topless, même si ce point n’est absolumenet pas abordé dans la décision rendue pas le Conseil d’État ce mardi 21 juin 2022. L’instance a confirmé la suspension prononcée par le tribunal administratif de Grenoble le 25 mai dernier.

Le 16 mai dernier, la mairie dirigée par l’écologiste Éric Piolle votait la levée des restrictions vestimentaires dans les piscines de la collectivité, permettant aux usagères de venir s’y baigner dans la tenue de leur choix, en maillot couvrant ou en topless. Évidemment, c’est le maillot couvrant, plus souvent appelé burkini, qui a cristallisé toutes les oppositions.

Comme on pouvait s’en douter, ce changement dans le règlement des piscines de Grenoble ne signifiait pas la fin de mois de débats tendus… À peine votée, la municipalité était donc accusée de porter « atteinte aux principes de laïcité et de neutralité des services publics », et Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes avait même menacé de couper les subventions accordées à la mairie de Grenoble.

alliance-citoyenne-grenoble-piscine-mailot-couvrant-interpellation-citoyenne

Une décision basée sur la loi séparatisme

Le Conseil d’État a donc tranché. C’est en se basant sur la loi confortant le respect des principes de la République, communément appelée loi séparatisme votée pendant l’été 2021, que le juge des référés s’est rangé du côté du tribunal administratif :

« Il estime que la dérogation très ciblée apportée, pour satisfaire une revendication religieuse, aux règles de droit commun de port de tenues de bain près du corps édictées pour des motifs d’hygiène et de sécurité, est de nature à affecter le bon fonctionnement du service public et l’égalité de traitement des usagers dans des conditions portant atteinte au principe de neutralité des services publics.

[…] En prévoyant une adaptation du service public très ciblée et fortement dérogatoire à la règle commune pour les autres tenues de bain, le nouveau règlement intérieur des piscines municipales de Grenoble affecte le respect par les autres usagers de règles de droit commun trop différentes, et donc le bon fonctionnement du service public, et porte atteinte à l’égalité de traitement des usagers, de sorte que la neutralité du service public est compromise. »

À lire aussi : « Rien ne dit que le maillot couvrant est un problème au regard de la loi » : à Grenoble, les féministes font trembler la mairie sur le burkini

Crédit photo : Steve di Matteo via Pexels

Les Commentaires
79

Avatar de Aichathegypsy
26 juin 2022 à 17h47
Aichathegypsy
Un scandale ! Il y a véritablement un désir d'invisibiliser les musulmanes voilées. Ces femmes sont mis au ban de la société et certaines personnes sont contentes.
Le burkini est un mélange de tradition et de modernité avec une volonté de participer au vivre ensemble.
De plus, les plus orthodoxes ne vont pas à la piscine et n'aiment pas le burkini.
2
Voir les 79 commentaires

Plus de contenus Société

Actu mondiale
[Site web] Visuel horizontal Édito (6)

La loi « Don’t say gay » entre en vigueur en Floride

Maya Boukella

01 juil 2022

1
Guide d'achat

On a testé 32 culottes de règles pour vous aider à choisir celle qui vous ira

Humanoid Native
Féminisme
Own work aminata touré

Qui est Aminata Touré, première femme noire nommée ministre régionale en Allemagne ?

Maya Boukella

01 juil 2022

Société
madprime IVG madmoizelle twitch vertical

Regardez notre premier MadPrime, spécial IVG : on décrypte les conséquences de Roe vs. wade

Maëlle Le Corre

01 juil 2022

1
Féminisme
[Site web] Visuel horizontal Édito (5)

L’émergence difficile d’un #Metoo des mers

Maya Boukella

01 juil 2022

1
Actu mondiale
Les députés britanniques Wes Streeting et Sir Iain Duncan Smith avec le gilet simulateur de bouffées de chaleur. © Capture d'écran Instagram @overthebloodymoon

Le Parlement britannique donne des bouffées de chaleur aux hommes, et c’est pour la bonne cause

Anthony Vincent

01 juil 2022

5
Société
4

Les femmes grandes absentes des publications scientifiques

Marie Chéreau

30 juin 2022

7
Actu mondiale
brittney griner mba wikimedia commons

Toujours incarcérée en Russie, la basketteuse Brittney Griner va être jugée à compter du 1er juillet

Maëlle Le Corre

30 juin 2022

3
Actu en France
immeuble

Changement de nom, sortie de crise sanitaire, tickets-restaurant… Tout ce qui change en France au 1er juillet 2022

Actu en France
formule1-sportautomobile-femme-sexisme-inclusivité-france-renault-droit-des-femmes-

Le pari du constructeur automobile Alpine pour plus de femmes en F1

Marie Chéreau

30 juin 2022

11
Actu mondiale
[Site web] Visuel horizontal Édito (4)

Changement climatique : l’ONU alerte sur « l’état d’urgence des océans »

Maya Boukella

30 juin 2022

1

La société s'écrit au féminin