Live now
Live now
Masquer
palmares-cannes-2016
Cinéma

Festival de Cannes 2016 : le palmarès et le meilleur discours de la cérémonie de clôture

23 mai 2016 9
Le Festival de Cannes vient de se terminer et il s’y est quand même passé des trucs intéressants… en plus du palmarès habituel des gagnant•es.

Ça y est, le Festival de Cannes 2016 s’achève. Mais oui, mais oui… il est bien fini (déso) !

Alors au cas où tu n’aurais pas tout suivi, voici la liste des choses que tu as manquées : une remarque qui aurait pu être épique — mais en fait non — lors de l’ouverture du Festival, une interview que Léa Seydoux doit regretter en ce moment, et un discours de remerciement très badass de la part de la réalisatrice de Divines, Houda Benyamina.

Ah oui, et le palmarès des gagnant•es de cette année aussi. Quand même.

Les femmes doivent encore jouer des coudes dans le monde du cinéma.

« T’en as dans l’utérus », c’est plus ou moins ce que les médias ont conclu après l’intervention de la réalisatrice Houda Benyamina, et pour cause : son discours féministe et inspirant fait plaisir à entendre.

À lire aussi : Le traitement des femmes par la presse pendant le Festival de Cannes dénoncé en images

Ça tombe bien, puisque les femmes doivent toujours jouer des coudes dans le monde du cinéma, que ce soit pour recevoir le même salaire que leurs homologues masculins ou pour pouvoir figurer parmi les nominés des récompenses les plus prestigieuses

Le palmarès 2016 du Festival de Cannes

Palme d’or
Daniel Blake, de Ken Loach

Grand prix
Juste la fin du monde, de Xavier Dolan

Prix de la mise en scène ex-aequo
Cristian Mungiu pour Baccalauréat
Olivier Assayas pour Personal Shopper

Prix du scénario
Asghar Farhadi pour Forushande

Prix du jury
American Honey, de Andrea Arnold

Prix d’interprétation féminine
Jaclyn Jose pour Ma’rosa

Prix d’interprétation masculine
Shahab Hosseini pour Forushande

Palme d’or du court-métrage
Timecode de Juanjo Gimenez

Caméra d’or
Divines, de Houda Benyamina

Les Commentaires
9

Avatar de Patrickbateman
31 mai 2016 à 16h59
Patrickbateman
Tu peux développer?

Le Ken Loach est mineur. C'est du vu et revu. C'est un bon film, de bon calibre, avec un sujet poignant, mais il n'a rien d'extraordinaire.

Les films qui ont été les plus appréciés par les critiques et les cinéphiles (Toni Erdmann, Elle, Mademoiselle, Loving...) n'ont absolument rien reçu, même pas un prix mineur, ce que je trouve navrant, comme bien d'autres...

Et puis le prix de la mise en scène au film Baccalauréat est une blague. Il y a zéro mise en scène
2
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Cinéma

will-smith-frappe-chris-rock-oscars
Pop culture

Après la gifle, Will Smith comprendrait qu’on ne soit pas prêts à le revoir à l’écran

Maya Boukella

29 nov 2022

1
Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Humanoid Native
helena bonham carter
Cinéma

À la rescousse pour défendre J.K. Rowling et Johnny Depp, Helena Bonham Carter aurait pu s’abstenir

Maëlle Le Corre

29 nov 2022

3
babylon paramount
Pop culture

Babylon : après La La Land, une bande-annonce grandiose et épuisante pour le nouveau Damien Chazelle

Maya Boukella

29 nov 2022

emma corrin netflix the crown
Pop culture

Emma Corrin (The Crown) veut plus de catégories non genrées dans les remises de prix

Maëlle Le Corre

28 nov 2022

2
annie colère diaphana
Interviews cinéma

« L’IVG est un geste social global », entretien avec l’équipe d’Annie Colère

Maya Boukella

26 nov 2022

Avatar 5
Pop culture

Pour être rentable, Avatar 2 doit faire aussi bien que Titanic

Maya Boukella

25 nov 2022

titanic Twentieth Century Fox France
Pop culture

Titanic : comment Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont failli ne pas avoir les rôles

Maya Boukella

24 nov 2022

2
parfum vert diaphana
Cinéma

Le Parfum vert, le polar entre Hitchcock et Tintin qui nous fait déjà rire

Maya Boukella

24 nov 2022

saint omer 1
Cinéma

Saint Omer n’est pas un film sur l’infanticide mais sur la maternité :  rencontre avec Alice Diop

Maya Boukella

23 nov 2022

avatar 2
Cinéma

« Avatar 2 : la voie de l’eau » promet d’être somptueux et immersif

Maya Boukella

22 nov 2022

La pop culture s'écrit au féminin