Fan de Mulan, voici pourquoi je vais donner sa chance au live-action

Entre crainte de voir un classique de son enfance réduit en poussière, et bonheur d'avoir un nouveau personnage féminin fort à l'écran, Louiselle t'explique pourquoi elle a hâte de découvrir le live-action de Mulan.

Fan de Mulan, voici pourquoi je vais donner sa chance au live-action

Comme bon nombre d’enfants de ma génération, j’ai grandi biberonnée aux films d’animation Disney.

Mulan, Le Roi Lion, Hercule… j’ai été élevée avec Disney

Il faut dire que Disney s’est fait une place toute particulière dans ma famille : pendant sa crise de la quarantaine mon père voulait se faire tatouer Mushu sur l’ensemble du dos, et mon frère s’appelle Timon.

Oui oui, Timon. Comme dans Le Roi Lion.

Bon, pour le coup, c’est le fruit du hasard, puisqu’il est né plusieurs mois avant la sortie du film au cinéma. Mais je trouve cette coïncidence plutôt fun et représentative de ma relation aux films Disney : je les ais dans le sang.

Aujourd’hui encore je n’oublie pas de mettre sur mon CV que j’ai été élue reine (par moi-même) de lip sync sur les chansons produites par l’industrie aux grandes oreilles.

Beaucoup de changements prévus pour le live-action Mulan

Au revoir Mulan de mon enfance

Bref, tu l’auras compris, je partage une histoire forte avec ces films d’animation. Alors quand j’ai vu que le live-action de Mulan se passerait de Mushu (et du cricket ?) et ne serait pas un musical… ma ride du lion s’en est donné à cœur joie.

Déshonneur sur toi

N’en déplaise à l’héroïne, la vraie star du film c’est Mushu : ses punchlines cultes et salées, son amitié avec Mulan, son duo comique avec le cricket porte-bonheur…

Alors, oui, les rumeurs racontent que le compagnon de Mulan apparaîtrait sous les traits d’un phénix dans le nouveau film, mais soyons honnêtes… Rien ne vaut le Mushu original.

Au même titre que cet attachant petit lézard dragon, les chansons ont énormément participé au succès du dessin animé. De berceuse de ton enfance elles se sont probablement transformées en classiques que tu aimes brailler à moitié ivre en fin de soirée.

À lire aussi : Viens chanter et danser à la Grosse Teuf de rentrée le 13 septembre !

En apprenant que le live-action de Mulan serait dépossédé de tout ce qui m’avait fait tomber amoureuse du dessin animé, j’ai eu mal à mon enfance, j’avoue.

Surtout que les changements ne s’arrêtent pas là.

Pas de Mushu, pas de Cri-kee, pas de chansons… mais une salve de personnages originaux, à commencer par la sœur de Mulan t’attendent dans cette nouvelle version!

De nouveaux personnages dans Mulan

Le site Insider a recensé les nouveaux visages qui apparaîtront dans le live-action.

Si tu y retrouveras des protagonistes connus comme l’empereur de Chine (joué par Jet Li !), le père de Mulan, ou ses 3 compagnons d’armes : Ling, Chien-Po et Yao, le film introduira également des personnages originaux, ou retravaillés.

Dans ce live-action Mulan aura donc une sœur, jouée par Xana Tang.

Contrairement au dessin animé où l’héroïne affrontait Shan Yu, le chef des Huns, Mulan devra ici se frotter à de nouveaux et nombreux méchants, pour le moment entourés de mystères.

Autre changement : Li Shang, le charmant commandant dont Mulan tombe amoureuse, se transforme en Cheng Honghui, simple soldat de l’armée de Chine.

Je pensais naïvement que ces live-action se limitaient à jouer avec ma corde sensible, en ressortant des dessins animés cultissimes de mon enfance. Mais ça, c’était avant de voir la bande-annonce.

Avec elle, je réalise que ce qui pourrait ressembler à une crise identitaire de la part de Disney montre simplement que le live-action veut tracer son propre chemin et… ça fait sens.

Pourquoi le live-action de Mulan m’intrigue au plus au point

Contrairement aux live-actions du Livre de la Jungle et du Roi Lion qui collent de près à leur version animée, Mulan marque une rupture radicale avec le film de 1998, comme le prouve la bande-annonce.

Mulan, les origines de la légende

Attention, sors ton parchemin et ta plus belle plume, voici le point histoire de cet article !

Ce beau conte que Disney a partagé avec nous en 1998 n’est pas sorti de nulle part.

L’industrie du rêve et de la magie s’est très largement inspiré d’une légende chinoise racontant les exploits d’une jeune tisseuse, fille d’officier, qui se faisait passer pour son père pour combattre dans les troupes de l’Empereur Taiwudi, au Vème siècle.

Ingénieuse, déterminée et clairement très douée dans son domaine, Mulan Hua fut nommée Général. Dans un premier temps personne ne réalisa que c’était une femme, mais lorsque l’Empereur fit enfin toucher les fils, il demanda poliment insista avec lourdeur pour que la jeune femme devienne sa concubine.

La jeune femme se suicida.

Voilà. Pour d’autres histoires qui se finissent bien (non), n’hésite pas à lire l’article de Mymy sur les dessins animés qui trichent avec l’histoire.

Comprendre la légende qui a inspiré le dessin animé permet d’y voir plus clair sur les choix artistiques et scénaristiques radicaux qui ont été pris pour ce nouveau film.

Le live-action Mulan, un film plus mature ?

En regardant la bande-annonce j’ai eu des frissons d’excitation.

J’y ai vu la promesse d’un film d’action, d’une aventure épique avec pour héroïne une femme forte, indépendante, et courageuse. Tout à fait le genre de rôle modèle que j’aime voir à l’écran.

La version de 1998 le montrait déjà, et a d’ailleurs marqué une génération de petites filles, prouvant au passage qu’une princesse ne se résume pas à une demoiselle en robe rose et aux longs cheveux blonds. Mais ces petites filles ont grandi, et Mulan aussi.

En se séparant de Mushu et des chansons, le live-action tourne une page et permet du même coup de replacer au centre de l’intrigue la légende dont il s’inspire. À savoir : l’histoire d’une intrépide jeune femme qui se transforme en redoutable guerrière.

C’est un peu comme si un pâtissier enlevait les décorations d’un gâteau pour que les clients se concentrent plutôt sur le goût….

….

……..

Oui. Bon. C’est pas ma meilleure analogie, mais t’as compris l’idée.

Après tout Mulan parle d’émancipation, et il se pourrait bien que le live-action tente de s’émanciper de la version animée.

Aimer les deux versions de Mulan, c’est possible

Il faudra attendre le 4 mars 2020 pour en avoir le cœur net, mais si le live-action se révèle lui aussi de qualité, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas apprécier le dessin animé ET le film.

Mon cœur comporte largement la place pour accueillir ces deux versions de Mulan.

Au final je suis aussi excitée à l’idée de voir un Roi Lion live-action qui collerait 100% au dessin animé qu’un Mulan qui a pris un virage à 90 degrés.

Mieux, je trouve ça formidable que Disney permette à Mulan de se réinventer, et sorte un film sur une guerrière chinoise sans ressentir le besoin de l’enrober d’humour et de chansons.

Et puis je me doute bien que l’entreprise de Mickey réussira quelques très beaux clins d’œil au dessin animé, à commencer par les thèmes symphoniques composés par Jerry Goldsmith.

Pointe de nostalgie + histoire d’une meuf badass… Ouais, Mulan s’annonce prometteur !

Et toi, t’en penses quoi ?

À lire aussi : Après Spider-Man Far From Home, quelle suite pour Marvel ?

LouiselleD

LouiselleD


Tous ses articles

Commentaires

clubmarsouin

L'article passe à côté d'un point important: le dessin animé Mulan avait été très mal reçu en Chine. Les Chinois ne se sont pas identifiée au regard occidental du film sur la culture chinoise, et des éléments comme le personnage de Mushu ont même été considérés comme insultants !
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!