Live now
Live now
Masquer
ms-monopoly-nouvelle-version
Féminisme

Ms. Monopoly, un jeu « pour femmes » ou un Monopoly féministe ?

Dans Ms. Monopoly, la nouvelle tête du jeu populaire est une femme. Mais ce nouveau packaging n’est pas le seul changement…

Une nouvelle version du Monopoly vient d’être dévoilée. À la place du monsieur moustachu, c’est maintenant une jeune femme qui mène le jeu.

Voici les changements qui l’accompagnent.

Ms. Monopoly, le Monopoly avec une femme au premier plan

La nouvelle mascotte est présentée comme la nièce du fameux Mr. Monopoly.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hasbro (@hasbro) le

Découvrez Ms.Monopoly ! La nièce de M.Monopoly, gourou de l’investissement, qui célèbre les femmes pionnières et met à jour certaines choses…

Il était temps !

L’un des grands changements, c’est qu’au lieu d’investir dans des propriétés, les joueurs vont maintenant investir dans de grandes inventions faites par des femmes à travers l’Histoire !

Le jeton chapeau de la mascotte est désormais blanc, en référence à la couleur des suffragettes.

Mis à part ces changements symboliques, les règles du jeu resteront globalement les mêmes. À l’exception d’une règle en particulier qui fait débat…

Les femmes seront avantagées dans Ms. Monopoly

Le premier jeu où les femmes gagnent plus que les hommes.

Voici le slogan affiché sur la boîte, et c’est le point le plus controversé de cette version, puisqu’une nouvelle règle avantage les joueuSES.

Ces dernières bénéficient d’une base d’argent plus élevée que les joueurs au commencement du jeu. Elles gagnent également plus d’argent en tombant sur la case « Go ».

D’après USA TodayHasbro a pris cette initiative afin de sensibiliser les joueurs sur l’écart salarial

qui désavantage les femmes dans le monde du travail.

Personnellement, je me demande si cette règle ne dessert pas le côté féministe de cette nouvelle version. J’ai bien peur que ça en amène certains à se conforter dans l’idée que le féminisme veut la supériorité et non l’égalité !

Bien que je trouve que ce soit pertinent de sensibiliser sur le sujet de l’écart salarial, je ne sais pas si le Monopoly est le meilleur support pour ces messages.

Le Monopoly a été inventé par une femme

La porte-parole de Hasbro à déclaré au Los Angeles Times  :

Le jeu de Monopoly, tel que nous le connaissons, a été inventé par Charles Darrow, qui a vendu son idée à Parker Brothers en 1935.

Cependant, il y a eu au cours de l’histoire un grand nombre de jeux traitant de l’échange de propriétés.

Elizabeth Magie (autrice, inventrice et féministe) a été l’une des pionnières de ce type de jeux.

En 1904, elle a déposée un brevet pour un jeu qui visait à éduquer les gens sur les dangers d’une trop grande concentration de richesse.

D’après Vice, le Monopoly est inspiré d’un autre jeu appelé The Landlord’s Game, dont le but était de diffuser la bonne parole de l’économiste progressiste Henry George au 19ème siècle.

Un jeu qui était, en effet, l’idée d’une femme, Elizabeth Magie, laquelle l’aurait breveté en 1904.

Charles Darrow a présenté sa propre version et en a tiré tous les profits avec la société de jeux Parker Brothers, plongeant Magie dans l’oubli…

J’imagine que Charles Darrow a modifié sa version juste assez pour ne pas être accusé de plagiat.

Certains et notamment le magazine Vice reprochent à cette nouvelle version de cacher le fait que le jeu a été inventé par une femme.

En effet, cette Ms. Monoply est présentée comme la nièce du Mr. Monopoly alors qu’elle aurait peut-être dû le remplacer totalement afin de remettre les choses au clair sur le fait que ça a toujours été une femme derrière ce jeu !

Cependant, je comprends aussi l’astuce commerciale qu’il y a derrière. Hasbro veut faire un pas en avant vers le féminisme, mais si le pas est trop grand, cela risque d’en faire fuir certains…

Ce choix permet aux jeunes filles d’avoir un nouveau role model, sans que les vieux grincheux n’aient l’impression qu’il s’agit de propagande féministe en annulant totalement l’existence du Mr. Monopoly.

Petit pas par petit pas, on nique le patriarcat. Rome n’a pas été construit en un jour, tout ça.

Qu’en penses-tu, toi ? Es-tu pour cet avantage des femmes dans le nouveau Monopoly ? Que penses-tu du fait d’avoir changé la mascotte ?

À lire aussi : 10 jeux de société auxquels jouer avec tes potes


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

19
Avatar de Witch'Daughter
13 septembre 2019 à 21h09
Witch'Daughter
On nique le patriarcat peut-être, mais pas le capitalisme...
7
Voir les 19 commentaires

Plus de contenus Féminisme

Source : Canva
Déclic

Elia, 26 ans : « J’ai fait une croix sur beaucoup de milieux dont je sais qu’ils sont remplis de personnes oppressives »

Lifestyle

Fête des Mères : 5 idées d’activités cocooning pour se faire plaisir

Humanoid Native
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Culture

Violences sexuelles : comment la littérature Young Adult prolonge le combat de #MeToo

femmes-boivent-café // Source : URL
Société

Pourquoi le phénomène de la « Girl’s girl » est tout aussi problématique que la «Pick Me» ?

9
Source : Canva
Féminisme

Lily, 21 ans et son éveil féministe : « Je n’ai plus de jugement face à la personne sexiste que j’étais »

Source : Canva
Féminisme

Comment l’autodéfense féministe a changé ma vie

1
Source : Midjourney
Déclic

Célia, 24 ans : « J’ai compris l’importance du féminisme en jouant au Trivial Pursuit »

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Source : Canva
Déclic

Sandrine, 48 ans : « J’en demandais plus à mes filles qu’à mon fils pour les tâches ménagères »

gloria-steinem-feminist-litterature-
Livres

Gloria Steinem, féministe incontournable, fête ses 90 ans

1
Source : Midjourney
Déclic

Suzy, 27 ans : « Aujourd’hui, j’ai peur d’avoir des relations sexuelles avec les hommes »

1

La société s'écrit au féminin