J’ai trouvé mon style en me détachant des « règles » de la mode


Marie est étudiante en mode, et elle avait envie de te parler de l'évolution de son style ainsi que de son rapport aux vêtements !

J’ai trouvé mon style en me détachant des « règles » de la mode

Aujourd’hui, j’ai décidé de te parler de ma vision de la mode.

Mon rapport à celle-ci a beaucoup évolué entre le moment où je suis arrivée au collège jusqu’à celui où je suis entrée au lycée. Puis il a encore changé à partir du moment où j’ai entamé mes études de mode.

Mon rapport à la mode au collège

Lorsque j’étais au collège, je mettais des vêtements uniquement pour m’habiller (logique), et je ne réfléchissais pas à la coordination de mes tenues.

Je ne ressentais pas le besoin d’être à l’aise avec mon look quand je sortais de chez moi. En fait, je m’en fichais un peu de la mode.

Bien sûr, j’aimais porter des vêtements. Mais ça n’était pas aussi essentiel pour moi que ça l’est aujourd’hui ! Je ne réfléchissais pas à l’impact que ça pouvait avoir.

Je crois que j’ai compris l’impact des fringues sur les gens quand j’ai décidé de me couper les cheveux courts, en sixième.

Comme je n’avais pas un style particulièrement affirmé, je mettais un peu de tout. Du coup, les gens avaient souvent tendance à me confondre avec un garçon.

On m’a parfois dit :

Mais si tu ne veux pas qu’on te confonde avec un gars, tu n’as qu’à t’habiller de manière plus féminine !

Sauf que non, je trouvais et je trouve toujours que ce n’est pas à moi de m’adapter aux codes des autres, et des correspondre à leur vision de ce à quoi doit ressembler une « fille ».

Surtout quand cette vision change littéralement d’une personne à l’autre !

Je ne leur demandais pas leur avis sur mon genre, c’est eux qui venaient me le donner ou qui me posaient sans aucune raison la question :

Es-tu un garçon ou une fille ?

Je crois aussi qu’une fille comme un femme peut avoir l’air féminine en sweat à capuche, Converse et pantalon de sport…

La féminité ne s’arrête pas au maquillage et aux tenues qui « mettent en valeur » le corps !

Mes débuts en tant que modeuse et les préjugés sur moi

Malgré tout je suivais les conseils mode de Cristina Cordula. J’avais même adopté les créoles, c’est pour te dire !

Je ne mixais pas plus de trois couleurs dans mes tenues, j’évitais de mettre quelque chose de large en haut ET en bas…

Je suivais les « règles » qui avaient été imposées par les gourous de la mode. Cette façon de me styliser m’a suivie jusqu’au lycée.

Toutefois je commençais à porter plus d’intérêt à ma silhouette, aux différentes formes que pouvait avoir le vêtement, aux dernières tendances…

Cet attrait pour la mode m’a valu d’être qualifiée de « élève de L infiltrée en S ». Mais qu’est-ce que ça signifie d’avoir un look de L ? Je me le demande encore maintenant !

J’ai toujours énormément de mal lorsque les individus sont catégorisés en fonction de leurs styles vestimentaires…

Et puis franchement, qui décrète que parce que tu portes un pull à col roulé avec un pantalon boyfriend et des baskets, tu as un look digne d’une filière littéraire ?

Ce critère de détermination se joue-t-il à une coupe de pantalon près ? Je trouve ça un peu triste de réduire des études et des personnes à ça !

Alors je continuais à m’habiller de la manière que j’aimais.

De temps en temps j’osais prendre des pièces « audacieuses »

Petite pensée pour mon énorme veste en jean avec la panthère rose cousue dans le dos, que je ne regrette pas d’avoir acheté malgré les avis dubitatifs qu’elle pouvait susciter dans mon entourage !

J’adorais affirmer mon style de cette façon. J’aimais aller en cours avec des tenues toujours plus improbables les unes que les autres, j’aimais jouer et casser les codes.

J’ai rencontré des personnes qui aimaient mon style et mon originalité, et ça m’a permis de m’affirmer et de prendre confiance en moi.

Des références qui me viennent de mes coups de cœur

Après mon arrivée en études supérieures dans la section mode, la vison que j’avais de mon look a changé.

En fait, plusieurs choses sont la raison de cette nouvelle vision de mon style vestimentaire et de mon rapport à la mode.

La K-pop (oui, encore et toujours… quand je te dis que c’est un mode de vie !) m’a permis de voir tellement de combinaisons de motifs, de couleurs et de vêtements pour chaque groupe que ça a fini par m’influencer.

Mon amour pour les coupes oversize

Mon amour de l’oversize vient aussi de cet univers. Chanyeol, l’un des membres du groupe EXO, porte quasiment tout le temps des vêtements trop grands et ça lui va extrêmement bien.

J’aime beaucoup le look que ça lui donne malgré sa grande taille !

Il arrive à donner un certain style à ses tenues. J’ai déjà entendu que le look streetwear et l’oversize vont mieux aux personnes de petite taille, mais je trouve qu’il en est le parfait contre-exemple !

Mon amour pour les chaussures compensées

Je me suis aussi découvert un amour pour les chaussures compensées, qui m’est venue grâce à Gokinjo, une vie de quartier de Ai Yazawa (qui a aussi écrit le manga Nana).

Ce manga raconte l’histoire de Mikako qui est une étudiante en mode (ce n’est pas un hasard si j’ai choisi ces études !) et je me souviens qu’elle portait toujours des tenues extravagantes.

J’aimais ses looks et tous les motifs qu’elle mixait, les coupes originales de ses vêtements… Elle n’avait absolument pas peur de s’exprimer à travers son style.

Elle se fichait des « règles » imposées.

Elle portait des pantalons pattes d’eph malgré sa petite taille. Et surtout des chaussures compensées, ce qui lui donnait un style incroyable !

Je projette aussi un jour de me teindre les cheveux roses flash comme ceux qu’elle a eu au cours du manga. (Mais ça, c’est une autre histoire…)

Tout est possible dans la mode

J’ai aussi eu la chance de tomber sur de super chaînes YouTube, avec des youtubeuses qui affirment leurs styles vestimentaires. Je pense notamment à Ayo Coralie.

J’aime voir dans ses hauls les pièces originales qu’elle trouve, et j’adore la façon dont elle associe les formes, les couleurs et les motifs entre eux.

Les sœurs jumelles ainsi que directrices artistiques et influenceuses Aya et Ami m’ont elles aussi beaucoup inspiré.

Dorénavant, j’aime jouer avec ma morphologie, et porter des choses qui ne sont pas forcément « adaptées » à celle-ci.

J’adore modifier ma carrure, porter des bombers trois fois trop grands, tout comme porter des body moulants. Je prends plaisir à choisir mes tenues et imaginer ma vie comme un perpétuel défilé.

Je me passionne à imaginer les différents ensembles que je pourrais porter.

Je pourrais passer des heures dans les magasins à essayer différentes tenues, à regarder et toucher les tissus, repérer les prochaines tendances (que je les suive ou non).

J’aime cet univers dans lequel tout est possible, qui me permet d’être un jour dans un style streetwear et de venir le lendemain en robe longue pour un style plus chic.

Je suis heureuse d’avoir su me détacher des « saintes règles » de la mode afin de me trouver, moi, mon style et de me permettre de tester de nouvelles choses.

Attention, je ne juge personne. Ces règles sont bien utiles lorsque tu ne veux pas prendre trop de risques et que tu veux porter une tenue qui met en avant notre morphologie.

À lire aussi : Pourquoi les meufs sapées ne collent pas aux règles de la mode

La mode est en perpétuel changement

Toutefois, je vois maintenant la mode comme une entité en changement constant, qui n’est pas stable.

La saison prochaine, ces sandales que tu trouvais hideuses il y a quelques semaines de ça pourra devenir tendance.

Pour moi, la mode est un jeu, elle permet aux gens de changer d’apparence et de jouer avec des formes.

La mode est un univers à travers lequel je me sens libre de m’exprimer et qui permet aux personnes ayant un esprit créatif de s’exprimer et de développer leur propre vision de leur style et de ce qu’ils veulent montrer aux autres de leur personnalité.

Et toi ? Quel est ton rapport à ton style (ou à la mode en général) ? Parle-m’en dans les commentaires !

À lire aussi : Pourquoi les meufs sapées ne collent pas aux règles de la mode

MarieThe3rd

MarieThe3rd


Tous ses articles

Commentaires

adita

J'ai pas bien compris l'article je crois :ninja:
Parce que l'oversize, le streetwear et les compensées c'est pile ce qui est à la mode en ce moment :d
Du coup j'ai l'impression que c'est pas l'auteure qui s'est affranchie des "règles" de la mode mais la mode elle même. Ça n'a pas vraiment de sens de dire qu'on s'est affranchie des règles quand on est pile dans la tendance...
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!