Live now
Live now
Masquer
karine elharrar cop26 ministre israel accessibilite PMR
Actualités

Même la COP26 n’est pas accessible aux personnes en fauteuil : une ministre israélienne n’a pas pu entrer

02 nov 2021
Présente à la COP26 à Glasgow, la ministre israélienne Karine Elharrar a été ballottée de porte en porte : aucune entrée n’était munie d’une rampe d’accès lui permettant d’entrer en fauteuil.

Ce n’est pas un couac. C’est un révélateur que l’accessibilité des personnes handicapées reste une question qui n’est jamais prioritaire, même quand on organise un événement où seront présents des dizaines de dirigeants et de dirigeantes venues du monde entier.

Karine Elharrar est la ministre israélienne des Infrastructures nationales et est présente à la COP26 qui se tient actuellement à Glasgow. Atteinte de dystrophie musculaire, elle se déplace en fauteuil.

Ce lundi 1er novembre, elle a tenté deux heures durant d’accéder à une salle où se déroulaient des prises de parole.

« Je suis venue à la COP26 pour rencontrer mes homologues du monde entier et promouvoir une lutte commune contre la crise climatique. Il est regrettable que l’ONU, qui promeut l’accessibilité pour les personnes handicapées, en 2021, ne fournisse pas l’accessibilité à ses événements.

Espérons que les leçons seront apprises pour que demain la promotion des énergies vertes, la suppression des barrières et l’efficacité énergétique soient les choses dont je m’occuperai. »

Selon la correspondante du Jerusalem Post Lahav Harkov, la ministre a été conduite d’une entrée à l’autre pendant deux heures, avant qu’on lui demande de monter dans une navette qui n’était pas accessible pour elle non plus, et a fini par rater le discours.

Que fait-on quand on a visiblement cafouillé ? On s’excuse et on s’améliore, n’est-ce pas ?

Pas comme le Secrétaire d’État à l’Environnement britannique George Eustice qui a regretté l’incident avant de rétorquer qu’Israël aurait dû mieux communiquer sur les besoins spécifiques de la ministre :

« Quelque chose a effectivement mal fonctionné dans ce cas, et personne n’était informé donc les dispositions pour l’entrée à laquelle elle arrivait n’ont pas été prises. Je sais qu’à la plupart des entrées il ya un accès pour les fauteuils roulants. Il est clair qu’elle est arrivée par une entrée qui n’en disposait pas. »

Ne faites pas comme George : au lieu d’étaler votre validisme et de faire porter aux personnes handicapées la responsabilité de votre incapacité à organiser un événement accessible à toutes et tous, remettez-vous en question et faites mieux.

Une leçon à retenir pour les Nations Unies

L’ambassadeur britannique en Israël Neil Wigan a fait part de ses profondes excuses, rappelant que ce sommet international pour le climat se doit d’être « accueillant et inclusif pour tout le monde ».

Le coup de gueule de la ministre a visiblement porté ses fruits. Ce matin, Karine Elharrar a été reçue par Boris Johnson. Interviewée par la BBC, elle a espéré que les organisateurs de la COP26 et de façon générale toutes les instances internationales retiendront la leçon :

« Je crois que c’est une bonne expérience pour être sûr que la prochaine fois les conférences des Nations Unies seront accessibles, parce vous savez qu’on peut parler d’accessibilité et des droits des personnes handicapées mais dans la vie, il faut qu’on l’instaure dans tous les congrès, dans tous les règlements. C’est une expérience qui nous a montré qu’il faut faire attention à tous les détails en toute circonstance. »

Espérons que la prochaine fois, il n’y ait pas à balader une ministre de porte en porte avant de se poser les bonnes questions.

À lire aussi : « Changer de regard » sur les personnes handicapées, encore une idée nulle du gouvernement

Crédit photo : Haim Zach / Government Press Office (Israel), CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités

Arts & Expos
Parisiennes citoyennes, l’exposition sur les luttes féministes à Paris

Cette expo retrace les luttes féministes à Paris de 1789 à 2000, et ça redonne de l’espoir pour demain

Anthony Vincent

02 oct 2022

2
Actualité mode
Deux femmes en train de déplier des vêtements pexels-polina-tankilevitch-5585849

Le gouvernement français envisage 5 mesures pour des vêtements plus durables et contre le gaspillage

Anthony Vincent

30 sep 2022

1
Actu en France
Charles Deluvio / Unsplash

Le premier rapport parlementaire sur le porno en France s’appelle l’enfer du décor, et ses constats sont glaçants

Aïda Djoupa

30 sep 2022

14
Actu en France
[Site web] Visuel horizontal Édito (28)

Dominique Boutonnat, patron du cinéma français, sera jugé pour agression sexuelle sur son filleul

Maya Boukella

30 sep 2022

Actualités
manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac

Face à la répression violente en Iran, que peut-on faire pour aider les Iraniennes ?

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

1
Actualités
giorgia meloni grazie italia – euronews

Italie : le parti post-fasciste de Giorgia Meloni remporte les législatives

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

2
Actu mondiale
Todd Cravens / Unsplash

Autour de New York, les baleines reviennent après des décennies de travail de préservation

Aïda Djoupa

27 sep 2022

Pop culture
Interview d’Elsa Miské, co-créatrice du jeu Moi c’est Madame

Lutter contre le sexisme dès l’adolescence, c’est la promesse du jeu de cartes Moi c’est Madame

Anthony Vincent

25 sep 2022

Actu en France
livres unplash

Fin de la quasi-gratuité des frais de livraison de livres : mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Maya Boukella

23 sep 2022

27
Actu mondiale
giorgia meloni vox – vertical

En Italie, la possible arrivée au pouvoir de Giorgia Meloni fait craindre le pire aux féministes

La société s'écrit au féminin