Live now
Live now
Masquer
accessibilite-handicap
Actu en France

« L’accessibilité des handicapés, un problème toujours pas résolu », à lire sur Le Monde

L’accessibilité des lieux publics devait être garantie aux personnes handicapés en 2015, mais cette échéance vient d’être repoussée. La France prend encore plus de retard dans la mise en conformité de ses infrastructures…

C’est la semaine du chien guide d’aveugle ! L’occasion de (re)découvrir cet article et d’en savoir plus ici.

Article initialement publié le 22 juillet 2015.

En 2005, l’État s’était donné dix ans pour garantir l’accessibilité des lieux publics aux personnes à mobilité réduite. Et 2005 + 10, ça fait… Entre 2017 et 2026, finalement.  Le Sénat vient de ratifier une ordonnance qui repousse le délai initial. C’est-à-dire qu’au départ, c’est une loi qui avait fixé le délai à 2015 : il fallait donc une loi pour le repousser. Une ordonnance est un texte produit par le pouvoir exécutif (le gouvernement) qui ne peut normalement pas prendre de mesures relevant du domaine de la loi, sauf si le Parlement l’y autorise.

C’est donc le Sénat qui vient d’autoriser le gouvernement à ne pas respecter la loi du 11 février 2005, garantissant l’accès aux lieux publics aux personnes handicapées ou à mobilité réduite.

Tous les bâtiments construits après 2005 respectent normalement les critères d’accessibilité, même si l’on déplore toujours des négligences dans ce domaine, comme le pointe Le Monde :

« L’Association nationale pour l’intégration des personnes handicapées moteurs pointe un paradoxe : les opérations de rénovation urbaine ont détruit 90 000 logements dans de grands immeubles pour les remplacer par de plus petites structures dépourvues d’ascenseurs. L’ANPIHM vient notamment de réclamer au premier ministre d’imposer un ascenseur dès que les bâtiments dépassent trois étages, contre quatre actuellement. »

Mais le bâti neuf est bien le seul domaine dans lequel l’accessibilité est satisfaisante. Pour l’existant, et surtout les réseaux de transport, le constat est accablant : moins de la moitié des lignes de bus sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. À l’école non plus, le résultat n’est pas brillant, et se dégrade quand on monte dans les niveaux (collèges et lycées).

Le Monde dresse un bilan complet de l’accessibilité en France en 2015, et si des progrès notables ont été faits en dix ans, les efforts restent insuffisants.

À lire en intégralité sur Le Monde
L’accessibilité des handicapés, un problème toujours pas résolu

Évidemment, mettre aux normes des équipements et infrastructures existantes coûte cher, réclame des investissements conséquents. Mais on ne parle pas de « quelques personnes en fauteuil roulant », on parle de près de dix millions de personnes concernées ! Car même si vous n’êtes pas handicapé moteur à vie, il suffit de se retrouver en béquille ou en fauteuil l’espace de quelques mois (voire seulement de quelques semaines) pour apprécier les problèmes quotidiens qu’entraîne le manque d’aménagements en faveur de l’accessibilité…

Et il n’y a pas que les handicaps moteurs qui nécessitent des ajustements : des indications en braille dans la ville, des interprètes en langue des signes, des signaux auditifs au passage piéton… sont autant de mesures qui facilitent la vie des personnes malvoyantes, non-voyantes, sourdes ou encore muettes.

À lire aussi : CamClash, épisode 2 : harcèlement de rue, tabagisme et handicap au programme

Les Commentaires
15

Avatar de mb93
23 septembre 2015 à 12h02
mb93
Je vis en Bulgarie. Je ne suis pas atteinte de handicap mais je galère dans la rue car à part deux ou trois rues piétonnes à Sofia, le lot quotidien ici c'est pavés branlants, cassés, trous, travaux entamés et jamais terminés et j'en passe. J'ai croisé en tout deux fauteuils en trois semaines dans la capitale. Et franchement quand je vois le mal que j'ai à marcher en étant valide ça me fait de la peine pour les gens handicapés rien que de penser au fait qu'ils ne peuvent même pas sortir de chez eux.
1
Voir les 15 commentaires

Plus de contenus Actu en France

amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

5
sexo
Sponsorisé

Accrochez-vous à vos draps, le nouveau Womanizer vient de sortir !

Humanoid Native
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

WhatsApp Image 2022-11-24 at 18.06.52
Société

Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022

Psychologue-gratuit-cheque-psy-etudiant
Actu en France

Pédopsychiatrie : les professionnels de la Seine-Saint-Denis sonnent l’alarme 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Sophie Ardenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire
Actu en France

Sophie Adenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

2
Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

sofiane
Actu en France

L’acteur Sofiane Bennacer est accusé de viols et de violences sur des ex-compagnes

Maya Boukella

23 nov 2022

1
le consentement
Actu en France

Le Consentement : le livre de Vanessa Springora adapté dans une pièce de théâtre puissante

Maya Boukella

23 nov 2022

1
Une statue allégorique de la justice © WilliamCho de la part de PixaBay via Canva
Actu en France

Quand le gouvernement demande d’accélérer les classements sans suite pour diminuer la pile des affaires non traitées

Camille Lamblaut

18 nov 2022

pedocriminalite
Actu en France

Comment la France et le monde luttent contre le fléau de la pédocriminalité ?

La société s'écrit au féminin