Live now
Live now
Masquer
safer plage marseille appli anti harcelement
Féminisme

Marseille expérimente une appli anti-harcèlement à la plage

Testée tout le mois d’août à Marseille, l’application Safer Plage veut dissuader les harceleurs, et permettre aux victimes ainsi qu’aux témoins d’émettre un signalement et d’obtenir rapidement un soutien.

On le sait : le harcèlement ne prend pas de vacances et s’invite sans vergogne sur votre serviette de plage, alors que vous aviez prévu de vous dorer tranquillement la pilule.

Lancée cet été par la ville de Marseille, une application vise à lutter contre le harcèlement sexiste et sexuel sur les plages de la cité phocéenne. L’initiative vient de la mairie et a été pensée en collaboration avec plusieurs associations locales. Intitulée Safer Plage, l’app est en cours d’expérimentation pendant tout le mois d’août sur la plage du Prado et pourrait être étendue l’été prochain à toutes les plages marseillaises.

Elle est téléchargeable gratuitement. Le fonctionnement est très simple : destinée aux témoins comme aux victimes, elle permet d’émettre un signalement grâce à un bouton d’urgence. Le signalement anonyme est reçu au poste de secours de la plage, où des agentes sont présentes et sont en contact avec la police. L’alerte est géolocalisée et leur permet une intervention rapide auprès de la victime.

Un barnum a été installé afin de mettre à disposition des ressources contre le harcèlement et pouvoir échanger avec des représentantes d’associations féministes.

Un message est aussi diffusé au haut-parleur toutes les deux heures.

alessio-lin-unsplash
Alession Lin via Unsplash

Une initiative contre le harcèlement nécessaire (mais est-elle suffisante ?)

En juin 2021, un sondage Yougov réalisé pour Bumble montrait que presque la moitié des 18-24 ans ont été confrontées à du harcèlement alors qu’elles étaient à la plage, et plus d’un tiers des femmes ayant entre 25 et 34 ans rapportent avoir subi des faits similaires.

Cela se traduit par des remarques, des insultes, des regards insistants, mais aussi de la drague non sollicitée.

Une application est-elle suffisante pour enrayer un phénomène qui a cours bien au-delà de la plage et qui est encore banalisé dans l’ensemble de la société ? La mairie de Marseille et les associations partenaires comptent sur son aspect dissuasif.

Côté utilisatrices, on note déjà quelques limites à l’initiative comme le relève Libération : certaines ont laissé « leur portable à la consigne » pour éviter les vols, d’autres voudraient plutôt une présence humaine que de s’en remettre à un outil numérique.

Enfin d’autres notent que c’est toujours aux mêmes d’être vigilantes et de penser à des stratégies pour se protéger, alors même que la plage devrait être un lieu paisible où l’on peut enfin penser à autre chose. « Ce sont les femmes qui sont agressées et c’est encore à elles de télécharger une application et de donner l’alerte… C’est dingue !  Mais à quel moment on s’occupe de sensibiliser les hommes ? »

Que ce soit dans des bars, en vacances ou dans un cadre festif, force est de constater que les femmes se retrouvent toujours à multiplier les moyens et les outils pour faire face à de potentielles agressions… sans que la même énergie soit déployée pour que les hommes cessent d’agresser et de violer.

Et vous, que pensez-vous de cette application ? Un moyen efficace de lutter contre le harcèlement ou un gadget de plus ?

À lire aussi : Ce que la baisse du topless à la plage révèle sur le sexisme en France

Crédit photo : Application Safer Plage

Les Commentaires
2

Avatar de B8zzy
8 août 2022 à 15h55
B8zzy
Marseille est irrécupérable, trop délaissée depuis des années...
A la plage on m'a volé mes sandales, mes sandales !! Je devais rentrer en bus, j.ai dû attendre qu'on vienne me chercher...
Je dois y retourner en fin de semaine pour 10 jours j'ai déjà des palpitations
4
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Féminisme

femme-nue
Chère Daronne

Je suis victime de revenge porn, mais c’est moi qui « ne me respecte pas » selon les potes de ma meuf

Chère Daronne

18 jan 2023

21
Monique_Wittig_ph._Colette_Geoffrey
Féminisme

Pourquoi les féministes d’aujourd’hui doivent redécouvrir l’oeuvre radicale de Monique Wittig

Maëlle Le Corre

08 jan 2023

2
Miss France
Féminisme

Le concours Miss France contrevient-il au droit du travail ? La justice a tranché

Maëlle Le Corre

06 jan 2023

sex workers rights
Féminisme

Pourquoi lutter contre les violences faites aux travailleuses du sexe est un enjeu féministe

Maëlle Le Corre

17 déc 2022

39
disabled_people_for_future
Société

« Il faut que les valides sachent remettre en question leurs privilèges »

Aïda Djoupa

03 déc 2022

14
assemblee nationale IVG premiere lecture
Féminisme

IVG : les députés votent l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution

Maëlle Le Corre

24 nov 2022

2
pexels-mart-production-violences conjugales
Féminisme

Mon copain m’a frappée : comment réagir, que faire quand on est victime de violences dans son couple ?

Chloé P.

23 nov 2022

44
nous toutes 2021
Féminisme

Où manifester ce samedi 19 novembre contre les violences faites aux femmes avec Nous Toutes ?

Maëlle Le Corre

18 nov 2022

Megan Fox dans Jennifer's Body
Cinéma

Bimbo non grata : comment la carrière de Megan Fox illustre l’avant-après #MeToo

Anthony Vincent

31 oct 2022

13
Une femme portant une couronne de fleurs au milieu d’un champ d’herbe, Oleg Gekman via Canva
Féminisme

Non, la tendance incitant à se « reconnecter à son féminin sacré » n’a rien de féministe

La société s'écrit au féminin