Live now
Live now
Masquer
Tran Mau Tri Tam / Unsplash
Règlement de comptes

Marine, 1 845 € par mois à deux « Je paie environ un tiers de nos dépenses communes »

Comment s’organiser financièrement quand dans son couple, l’un est étudiant et l’autre est salarié ? Quel contexte permet d’épargner quand on est boursière ? Voici quelques-unes des questions auxquelles s’attaque notre rubrique Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant, et par certains aspects… féministe ! Dans Règlement de comptes, des personnes viennent éplucher leur budget, nous parler de leur organisation financière (en couple ou en solo) et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Marine qui a accepté de répondre à nos questions.

  • Prénom : Marine
  • Âge : 18 ans
  • Métier : Étudiante en licence
  • Revenus mensuels : 465 € par mois de bourse du CROUS, et 1 200 € de salaire net pour son conjoint.
  • Vit avec : son conjoint, 2 chats et un lapin
  • Lieu de vie : un appartement de 80 m² à Nancy, dont son conjoint est locataire

Les revenus de Marine et son compagnon

Marine est boursière, et touche chaque mois 465 € de la part du CROUS. Une somme qu’elle estime correcte, dans la mesure où elle correspond à ses charges et lui permet d’étudier.

« Je pars du principe que si je peux subvenir à mes besoins, mes finances sont suffisantes. Avec 465 €, je peux mettre un peu d’argent de côté et gérer mes charges : je vis avec mon copain, mais mes parents ne vivent pas très loin de la fac, et j’ai des options pour me loger. »

Son conjoint, quant à lui, touche un salaire de 1 200 € par mois. Lui ne s’estime pas bien payé, et aimerait trouver un poste plus rémunérateur. Il touche aussi une prime d’activité de 180 € par mois.

À eux deux, ils gèrent un budget mensuel de 1 845€.

RDC_Marine_Revenus

L’organisation financière du couple

Les revenus de Marine et de son conjoint sont très différents, et ils doivent s’organiser en conséquence :

« Nous avons chacun notre compte. Ça nous permet de garder notre indépendance, et ce serait trop compliqué à gérer autrement, pour calculer qui paie combien.

Certaines de nos dépenses sont divisées au prorata de nos revenus (l’alimentation et les charges), tandis que d’autres, comme le loyer, sont assumées entièrement par mon copain. Nous payons chacun nos propres abonnements, et nos loisirs à côté. »

Un fonctionnement que le couple estime équitable, et qui est évolutif : chaque mois, ils refont leurs calculs et adaptent les dépenses de chacun.

« Quand on fait les courses, c’est toujours lui qui paie. Ensuite, je fais les comptes dans un cahier en enlevant ce qui n’est que pour moi, puis je fais un produit en croix pour calculer mon pro-rata. En fin de mois, je verse ce que je dois à mon mec. »

Pour eux, l’argent n’est jamais un sujet de dispute — c’est même plutôt une source de plaisanteries — et ils en parlent très facilement.

Les dépenses de Marine et son compagnon

L’appartement de 80 m² dans le centre-ville de Nancy dont ils sont locataires coûte 590 € par mois. Une somme entièrement payée par le compagnon de Marine : il y vivait déjà avant leur rencontre, et tout est à son nom.

À ces frais fixes s’ajoutent des factures pour l’eau, l’électricité, et les charges qui représentent 125 € par mois. Ils sont prélevés sur le compte du partenaire de Marine, et elle lui en rembourse un tiers, soit 39 €.

Ils ont récemment fait en sorte de faire baisser leur budget courses alimentaires : autrefois à 200 €, celui-ci est descendu à 130 €, dont Marine paie environ un tiers.

« On fait les courses en gros, pour essayer de craquer le moins possible. Une fois par mois, on va faire un énorme plein de courses dans un hypermarché, et une ou deux fois par mois, on s’achète des produits frais dans un supermarché discount. On dépense une soixantaine d’euros toutes les deux semaines. »

RDC_Marine_Depenses

Les dépenses de Marine

Après ces dépenses communes, il reste 383 € de budget à Marine pour ses dépenses personnelles et son épargne.

Elle compte environ 12 € d’abonnement téléphonique, 5 € de frais bancaires, et 18 € pour sa mutuelle santé. Son abonnement aux transports en commun lui coûte 17 € mensuels.

Elle paie environ 50 € par mois pour ses animaux de compagnie : son chat et son lapin, qui lui coûtent respectivement 15 et 35 €.

Elle estime chaque mois un budget de loisirs à 50 €.

« J’utilise cette somme pour me faire plaisir : je peux m’acheter quelques vêtements sur Vinted, ou profiter d’un restaurant avec mon copain. En plus de ça, pour anticiper les cadeaux de Noël ou d’anniversaire de mes proches, j’épargne 10 ou 20 € par mois. »

Le rapport à l’argent de Marine et de son conjoint

Sur la question des loisirs, Marine et son compagnon ont des manières de faire assez différentes. Lui compte plutôt 100 € de dépenses plaisir par mois :

« Il est dépensier et aime bien profiter de son argent. On est très différents là-dessus, je préfère économiser et avoir moins de loisirs. »

Il aimerait réduire son budget transports, assez élevé puisqu’il travaille dans une autre région : 273 € d’abonnement de train par mois, remboursé à moitié par son entreprise, soit 136,5 € à sa charge.

Leurs derniers craquages ?

« Une machine à café qui moud les grains à 250 €, dont il rêve depuis des années. Pour ma part, c’est l’adoption en refuge d’un chat à 140 €, suite au décès de mon précédent chat. »

L’épargne de Marine

Chaque mois, Marine arrive ainsi à épargner environ 200 €. Ils lui servent à constituer une épargne de précaution, indispensable à son sens :

« Je considère que l’argent est important dans la vie. Je suis issue d’une famille pauvre, et je suis une vraie fourmi, qui essaie d’économiser le plus possible pour pouvoir pallier les imprévus, notamment. Mes parents ne pourront pas m’aider si j’ai un problème, et il faut donc que je puisse me constituer un filet de sécurité !

Économiser ne m’empêche pas de dépenser pour me faire plaisir, faire plaisir à mon copain ou à mes animaux, et je ne m’interdis pas de dépasser de quelques euros le budget que je me fixe. J’ai déjà une épargne de 2 000 €, et je ne suis jamais à découvert. »

Pour gérer ses dépenses, elle utilise une application qui lui permet de garder un œil sur ses comptes, et de noter ses achats.

« Ça m’aide à me calmer : si je ne sors pas ma carte bleue, je ne dépense rien… Mais quand elle est sortie, je ne peux plus la ranger ! »

Crédit photo : Tran Mau Tri Tram / Unsplash

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
19

Avatar de Marre des
29 octobre 2022 à 10h09
Marre des
@Wopwoop habitant pas loin de Nancy, pour le centre ville et cette surface ce n'est vraiment pas cher comme loyer. D'où mon commentaire au dessus: Il est vraiment tombé sur une bonne affaire à mon avis (ou alors c'est un logement social)
Pour ma part les agences m'ont tous envoyé sur les roses (pour garder un langage fleuri) mais j'ai trouvé un privé qui m'a donné ma chance.
(comme je ne peux pas mettre de smiley sinon le post ne veut pas s'afficher, mon message ne se veut pas froid.)
1
Voir les 19 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

Femme avec une afro vue d'en bas
Règlement de comptes

Allyson, 2 010 € par mois : « Je suis tous les mois à découvert »

Aïda Djoupa

01 déc 2022

Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
Kevin Wolf Unsplash
Règlement de comptes

Marine, 2 257€ par mois : « Pour les courses, je fais les poubelles »

Aïda Djoupa

24 nov 2022

51
Jeffery Erhunse / Unsplash
Règlement de comptes

Aimée, 2 422€ par mois : « Je donne de l’argent à ma mère pour qu’elle se fasse plaisir »

Aïda Djoupa

17 nov 2022

14
Chad Madden / Unsplash
Règlement de comptes

Cynthia, 2 044 € par mois en Angleterre : « Avec l’inflation à 9,4 %, j’ai réduit tout ce que je pouvais »

Aïda Djoupa

10 nov 2022

14
Migs Reyes / Unsplash
Règlement de comptes

Sarah, son mari et leurs 3 enfants, 5 301 € par mois : « Moi, c’est les factures, lui, c’est les crédits et les grosses dépenses »

Aïda Djoupa

20 oct 2022

39
Brooke Cagle / unsplash
Règlement de comptes

Justine, 1 630 € par mois : « Les métiers du social ne sont pas reconnus à leur juste valeur »

Aïda Djoupa

06 oct 2022

11
Roselyn Tirado Unsplash
Règlement de comptes

Fiona, 2 100 € par mois en micro-entreprise : « Mon objectif n’est pas de me tuer au travail »

Aïda Djoupa

29 sep 2022

15
Andrea Piacquadio / Pexels
Règlement de comptes

Tiphaine, 4 475 € par mois : « Je vois une psy pour parler d’argent »

Aïda Djoupa

22 sep 2022

214
femme en train de conduire
Règlement de comptes

My-Lan, 2 168 € par mois : « Mon célibat contribue au fait que je n’économise pas »

Aïda Djoupa

08 sep 2022

35
Karolina Grabowska / Pexels
Règlement de comptes

Bravo, 3 070 € par mois : « Je ne comprends rien aux impôts »

Aïda Djoupa

01 sep 2022

74

Témoignages

1 2 3 4 5 6 7 8 9