Greta sexualisée par ses opposants, une manoeuvre dégoûtante

Nouvelle attaque des plus nauséabonde contre Greta Thunberg. La militante suédoise de 17 ans a été représentée d'une manière sexuelle sur un logo d'une entreprise pétrolière canadienne.

Greta sexualisée par ses opposants, une manoeuvre dégoûtante

Détourner l’image de Greta Thunberg (qui est, je le rappelle, mineure) pour la sexualiser sur un logo : done.

Oui oui, tu m’as bien lue…

Cette initiative nauséabonde a été prise par la compagnie gazière et pétrolière canadienne X-Site Energy Services et révélée par le HuffPost canadien.

Un logo représentant Greta Thunberg en plein acte sexuel fait scandale

L’entreprise a créé un autocollant représentant l’activiste encore adolescente nue, de dos, les deux mains d’un individu la tenant par les nattes.

C’est ici d’une scène de relation sexuelle, pas forcément consentie, dont on parle.

Avec le prénom « Greta » apposé sous l’illustration, l’allusion ne fait aucun doute…

L’autocollant a été relayé sur Facebook par Michelle Narang, une habitante de la province d’Alberta, qui fournit les trois quarts du pétrole brut canadien :

Publiée par Michelle Lynn Narang sur Vendredi 28 février 2020

Sur Facebook, la Canadienne s’indigne :

« Je suis absolument dégoûtée que X-Site Energy Services ait pensé que les hommes et les femmes qui travaillent dur dans l’industrie de l’énergie allaient cautionner cette représentation d’une enfant clairement en train d’être violée.

J’ai téléphoné au directeur, Doug… Il est au courant et soutient ce message. Sa réponse a été :

— Ce n’est pas une enfant, elle a 17 ans. »

Le HuffPost canadien relève que l’autocollant aurait été conçu dans le but d’être collé sur les casques, mais n’aurait pas été distribué officiellement par l’entreprise. Un employé a reconnu du « matériel à visée promotionnelle ».

La ministre de la culture d’Alberta Leela Sharon Aheer ainsi que d’autres personnalités se sont indignées de cette nouvelle sur les réseaux sociaux :

« Cette représentation est absolument déplorable, inacceptable et dégradante. Ce n’est pas ce que notre province défend.

Peu importe qui est responsable, cette personne devrait avoir honte et s’excuser immédiatement. Je me tiens aux côtés des habitants d’Alberta contre cette horrible image. »

Peut-on arrêter les attaques abjectes envers Greta Thunberg ?

Non contente de créer des stickers écœurants sous-entendant qu’elle « baise », ou même viole le climat, l’entreprise X-Site Energy Services s’attaque à une enfant mineure.

Ce qui fait de cette illustration une image à caractère pédopornographique, selon la loi canadienne, qui définit ainsi tout contenu mettant en scène des personnes de moins de 18 ans.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que la militante suédoise fait l’objet d’attaques abjectes…

Lors de son passage à l’Assemblée Nationale, le 23 juillet 2019, Greta Thunberg avait été violemment prise pour cible par certaines personnalités de droite.

Elle fut traitée d’ « oracle », ou comparée à Nabilla faisant « un exposé au congrès mondial de neurochirurgie puisqu’elle a parlé de shampoing ».

Pour moi, une question demeure : quand prendra-t-on Greta au sérieux, quand lui opposera-t-on de réels arguments si l’on n’est pas d’accord avec elle, plutôt que de la discréditer sur son âge ?

Ou, pire, de créer des symboliques gerbantes et à la limite de la légalité ?

À lire aussi : Pourquoi ça m’émeut de voir Greta et Malala réunies

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Kathelvellon

En + de tout ce qui a déjà été dit :
- la société rétropédale en prétendant ne pas avoir mesuré que ça pouvait blesser : mais pourquoi l'auraient-ils fait alors ? faux-culs et minables, en + ! : https://edmonton.ctvnews.ca/we-will-do-better-x-site-energy-apologizes-for-greta-decal-1.4834983
- le dessin vient d'un modèle de tatouage (d'un goût douteux, peut-être, mais ne visant personne...) utilisé sans l'accord de l'artiste : https://www.unilad.co.uk/news/artist-who-designed-image-used-in-horrific-greta-thunberg-sexual-assault-sticker-speaks-out/
- lequel artiste se dit choqué par le détournement (pédophilie, absence de consentement) et menace de porter plainte : https://edmonton.ctvnews.ca/video?clipId=1914149
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!