Live now
Live now
Masquer
Lizzo en déesse grecque sur une amphore, clip de Rumors
Body positive

Lizzo célèbre sa prise de poids sur Instagram, et emmerde les normes grossophobes au passage

Lizzo a pris du poids, Lizzo est trop belle, et Lizzo le dit. Dans un monde moins grossophobe, ça devrait couler de source… Mais dans le nôtre, c’est un message chargé d’enjeux politiques.

Faut-il encore présenter Lizzo ? Non contente d’ambiancer nos playlists en enchaînant les bangers, d’être une inspiration vestimentaire et de faire des solos de flûte traversière de folie, la pop star est aussi très présente sur les réseaux sociaux, où elle partage des morceaux de son quotidien (et ses meilleurs pas de danse) avec ses millions d’abonnés.

Les messages d’amour de soi de Lizzo

Mais chaque fois que Lizzo se montre, il y a un enjeu.

Car la pop star est une femme noire et grosse qui ne s’excuse pas d’exister, et qui revendique sa beauté dans un monde qui voudrait lui faire croire qu’elle n’en a pas le droit. Que son corps, et tous ceux qui ne correspondent pas à un idéal blanc, mince et valide méritent d’être cachés, détestés, et transformés… Sous peine d’un retour de flamme qui peut être violent, particulièrement sur les réseaux sociaux.

Bien consciente de ces normes qui pèsent sur elle, la chanteuse n’a de cesse depuis ses débuts de promouvoir un message body positive d’amour de soi radical en rappelant que, dans un monde qui nous ne nous aime pas, s’aimer (ou essayer de le faire) est un acte de résistance.

« S’aimer dans un monde qui ne nous aime pas demande une conscience de soi incroyable, et un détecteur à conneries qui peut percer les standards sociétaux rétrogrades. Si vous avez réussi à vous aimer aujourd’hui, je suis fière de vous. Si vous n’avez pas réussi, je suis fière de vous aussi. C’est difficile. »
« S’aimer dans un monde qui ne nous aime pas demande une conscience de soi incroyable, et un détecteur à conneries qui peut percer les standards sociétaux rétrogrades. Si vous avez réussi à vous aimer aujourd’hui, je suis fière de vous. Si vous n’avez pas réussi, je suis fière de vous aussi. C’est difficile. »

« J’ai pris du poids. Je suis TROP BELLE. »

Dans une vidéo postée il y a deux jour, Instagram a eu la joie de voir la chanteuse danser en body marron sur la chanson Rodeo de City girls. En légende, la phrase suivante : « I gained weight. I look TF GOODT », qu’on pourrait traduire par « J’ai pris du poids. Je suis TROP BELLE. »

Parce que le poids est un chiffre qui varie au cours de l’existence et n’a rien à voir avec la valeur quelconque d’une personne, qu’elle soit morale ou esthétique, malgré la violence des discriminations structurelles envers les personnes grosses.

Merci à Lizzo de le répéter avec autant de constance (et de nous éblouir à chaque post !).

Crédit photo : Lizzo – Rumors / Capture d’écran Youtube

Les Commentaires
6

Avatar de alextine1703
7 janvier 2022 à 15h08
alextine1703
@Léahahah l'histoire de la santé c'est surtout un problème plus large. On commence seulement à comprendre que l'obésité n'est pas pas un facteur de mauvaise santé. Ce qu'il l'est c'est le mode de vie. Or, tu peux être gros.se et avoir un mode de vie sain.
Comme je connais des gens avec un imc parfait mais qui ne mangent que des burger, fume et ne font aucune activité sportive.
Du coup, il faudrait arrêter de montrer du doigt les personnes grosses comme si elles avaient un manque de volonté et de motivation et que cela avait des conséquences sur leur santé. J'ai un imc qui me place en obésité, j'ai des problèmes cardiaques de naissance. Je fais du sport dans les limites du raisonnable en éviter de martyriser mon coeur davantage, je mange sainement mais je ne peux faire mieux.
Je n'ai pas toujours été obèse, j'ai même été maigre. Mais la société m'ayant calé l'image de la femme mince dans la tête, j'ai pourri mon corps à coup de régime et de sport intense (là ça a pourri mon coeur).
Ce que je veux dire, c'est que c'est facile de tirer sur les personnes grosses. Mais on a pas choisi, on ne mange pas des burger et des pizza devant netflix ou en jouant à la console.
Donc oui, aujourd'hui je me réjouis de mon poids parce que mon corps fait ce qu'il peut. Et je pourrais jamais perdre 20 kilos en faisant du cardio car j'aurais fait un infarctus avant.
Désolée d'être partie dans tous les sens mais ça me tient à coeur
1
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Body positive

Body positive
Quand-Twitter-change-du-fiel-grossophobe-en-velours-vert-citron

C’est l’histoire d’une joaillière qui change le fiel grossophobe d’une journaliste en velours

Anthony Vincent

10 jan 2022

2
Body positive
kate-winslet-mare-of-easttown

Kate Winslet, estomaquée par les réactions à son apparence dans Mare of Easttown, espère une révolution

Maëlle Le Corre

24 déc 2021

3
Santé
jacob-elordi-euphoria

Jacob Elordi (Euphoria) ne veut plus être objectifié : « on n’en parle pas vraiment quand ça touche des hommes »

Eva Levy

24 déc 2021

Body positive
crazy-ex-girlfriend-vert

Votre mère est obsédée par votre poids ? Voici pourquoi

Mymy Haegel

22 déc 2021

22
Body positive
Capture d'écran du documentaire Bootyful de Rokhaya Diallo

On a pu voir le docu de Rokhaya Diallo sur les fesses, #Bootyful : alors, ça bounce ?

Body positive
verg

Ces comptes Instagram viennent vous réconcilier avec vos vergetures

Camille Abbey

14 déc 2021

Grossesse
feat-ashley

« Mes vergetures ressemblent à l’arbre de vie » : la belle ode d’Ashley Graham à son corps enceint

Camille Abbey

06 déc 2021

Sport
Photo Didier Bonin

On vous emmène dans un cours de strip tease visant à… piétiner le patriarcat

Mathis Grosos

28 nov 2021

Société
Justin Bieber filtre

Le filtre Insta qui « rend gros » à coups de donuts, plus cringe que drôle

Eva Levy

23 nov 2021

Société
Podcast Matière Grasse

Abonnez-vous à Matière Grasse, le podcast anti-grossophobie de Gras Politique

Eva Levy

16 nov 2021

La vie s'écrit au féminin