3 livres sur les études, pour te projeter vers la rentrée

Et si les études n'étaient qu'une fiction ? Conforte-toi dans cette idée en découvrant ces 3 romans et nouvelles qui parlent de l'école !

3 livres sur les études, pour te projeter vers la rentrée

Ça y est, tu as toutes tes fournitures pour rentrer à l’université, et tu te tournes les pouces dans ton logement étudiant ? Ou bien tu ne parviens pas à te faire à l’idée que les vacances vont sur leur fin, et tu préfères vivre la rentrée à travers des personnages fictifs ?

Quel que soit ton sentiment, voici trois romans et nouvelles qui parlent de l’école, pour voir les études d’un autre œil.

Les Imposteurs, les étudiants audacieux de John Grisham

Mark, Todd et Zola sont trois étudiants en école de droit, aux États-Unis. À leur entrée dans l’établissement, ils pensaient pouvoir rendre le monde meilleur grâce à leurs études.

Aujourd’hui en dernière année, ils s’aperçoivent que leur école n’est qu’une usine à fric, arnaquant les étudiants. Que les débouchés sont instables, voire inaccessibles. Qu’ils ne seront jamais capables de rembourser leurs prêts étudiants, alors que leurs conseillers commencent à leur réclamer de l’argent.

Frappés par un drame, ils cessent d’aller en cours, décident de vivre leurs vies.

Oui, mais c’est sans compter sur leurs dettes pharamineuses. Les trois étudiants vont donc devoir faire preuve d’ingéniosité pour échapper à « la grande arnaque des écoles de droit », quitte à devoir eux-même devenir arnaqueurs professionnels.

En dehors de l’intrigue, comme toujours bien menée par John Grisham, j’ai beaucoup aimé me plonger dans l’univers des études de droit aux États-Unis.

J’entends parler depuis longtemps des conséquences négatives de leur système d’enseignement, notamment des prêts étudiants. Le tout, sans parvenir à me figurer ce à quoi cela peut ressembler.

Ce livre m’a permis d’en avoir une image qui, si elle est romancée, me permet de mieux concevoir ce système, moi qui suis habituée à un enseignement supérieur peu cher (ou presque).

Procure-toi Les Imposteurs pour 23€ à la Fnac · sur Amazon · en librairie !

Remémore-toi tes meilleurs profs avec Le Cercle des Poètes Disparus

Il est fort probable que tu aies vu le film, ou alors tu entends régulièrement des gens s’égosiller « ô capitaine, mon capitaine » sans rien biter.

Eh bien le film éponyme a donné lieu à la parution de ce livre, qui relate la même histoire, donc.

Cette histoire est celle d’un collège du Vermont, dans les années 60. Il offre à ses étudiants une éducation stricte, et ses mœurs ne sont pas malléables.

Arrive néanmoins un nouveau professeur, ancien élève dudit collège, M. Keating. Passionné de littérature et pédagogue peu orthodoxe, il changera la vie de ses étudiants, partageant avec eux sa passion, sa curiosité… et ses aspects loufoques.

J’ai toujours été émue par cette histoire, parce que j’ai un rapport au professorat très puissant. Certain·es de mes enseignantes ont joué un rôle crucial dans ma construction et mon existence.

Pour moi, Le Cercle des Poètes Disparu est quelque part dans le même esprit que ce que j’ai pu vivre. Je suis toujours un peu émue de revoir le film, et j’aimerais beaucoup découvrir l’histoire par écrit.

J’imagine qu’à nouveau, elle me fera repenser, émue, à l’enseignante qui m’a aidée à découvrir ma vocation !

Procure-toi Le Cercle des Poètes Disparus pour 6,40€ à la Fnac · sur Amazon · en librairie !

La Langue des Papillons, la nouvelle sur l’école qui a déchiré mon cœur

Évoquons justement les enseignants et enseignantes qui ont changé notre vie. Tu vas vite voir à quel point ce titre m’a chamboulée, bouleversée, émue à tous les niveaux.

Manuel Rivas est un poète, écrivain et journaliste espagnol. Il a écrit de nombreux recueils de nouvelles, notamment La Langue des Papillons et autres nouvelles.

Et c’est sur celle qui a donné son titre au recueil que j’aimerais m’attarder. Elle raconte l’histoire de Pardal, un petit garçon dans une famille d’artisans de l’Espagne des années 1930.

Il n’est encore jamais allé à l’école, terrifié par l’image qu’il en a. Au point que le premier jour de classe, il se fait pipi dessus, littéralement, devant tous les camarades de classe, et donne à l’enseignant son surnom au lieu de son prénom, confus par la peur.

Mais l’enseignant va apprendre à apprivoiser ce petit moineau (traduction littérale de « pardal »), et créer avec lui un lien unique.

Malheureusement, le contexte de la guerre qui mènera à l’arrivée de Franco au pouvoir en Espagne va venir dramatiquement s’immiscer dans cette relation.

Le titre a été adapté en film, qui à mon avis ne lui fait pas hommage — hormis sa scène finale. Voilà pourquoi je t’invite plutôt à le découvrir à l’écrit, et à pleurer toutes les larmes de ton corps comme je le fais à chaque fois que je relis cet ouvrage.

Procure-toi La Langue des Papillons et autres nouvelles pour 7,40€ à la Fnac · en librairie !

Et toi, quels sont les titres autour de l’école ou des études qui t’ont chamboulée ? Dis-moi tout en commentaires !

À lire aussi : 5 choses que j’ai apprises au lycée alors que c’était pas au programme

Mathilde Trg

Mathilde Trg

Relectrice « zéro faute » hors-pair, Mathilde est aujourd’hui l’interlocutrice des maisons d’édition désireuses de faire connaitre leurs œuvres sur madmoiZelle. Elle est aussi obsédée par les e dans l’o (œ) que par Orelsan (à toi de juger ce qui est le plus grave), et prononce les noms espagnols avec l’accent.

Tous ses articles

Commentaires

Mathilde Trg

@lakshmi Avec plaisir ! J'espère que le café s'est bien passé. Et si tu ne connais pas, je t'invite à regarder Las 13 rosas !
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!