Quelles fournitures prévoir pour ton entrée à l’université ?

Tu vas rentrer à l'université, mais tu ne sais pas quelles fournitures emmener avec toi ? Pas de panique, voici une liste pour t'inspirer et t'organiser au mieux !

Quelles fournitures prévoir pour ton entrée à l’université ?

Tu prépares ton entrée à l’université. Tes demandes sur ParcourSup sont faites, tu t’es renseignée sur les bourses du CROUS, et tu as peut-être même trouvé un logement dans ta nouvelle ville universitaire.

Quelles fournitures pour aller à l’université ?

C’est alors que ton esprit, ce troll, te rappelle que la rentrée est dans quelques semaines à peine, et que tu n’as aucune idée de quelles fournitures tu es censée amener avec toi pour les premiers jours de cours.

Pas de panique: been there, done that, voici mes indispensables pour une bonne rentrée universitaire, qui te dépanneront d’ici à ce que tu aies une vraie liste de fournitures correspondant à ton cursus et à ton établissement.

Liste de fournitures à emmener à l’université pour tes premiers jours

Première question importante : es-tu plutôt team ordinateur à la fac, ou grattage de papier intensif ?

Selon tes préférences, je te laisse piocher dans la liste ci-dessous ce qui te convient le mieux.

L’ordinateur à l’université

L’ordinateur pour les études à l’université est encore assez controversé.

Les profs s’accordent généralement à dire qu’il peuple de plus en plus les amphis, mais se divisent sur son intérêt : est-il plus efficace, ou déconcentre-t-il ?

Si tu as envie de tenter le coup, pense à prendre ton chargeur avec toi, et à prévoir un max de batterie.

Les amphis ne sont pas tous remplis de prises électriques, souvent elles-mêmes prises d’assaut par les premiers étudiants à arriver.

Ton voisin de promo quand vos icônes « batterie faible » s'affichent en même temps

Si son autonomie n’est pas optimale, tu risques de te retrouver à recharger ton ordi à chaque intercours, et à baisser la luminosité et le nombre d’applications actives à chaque minute, pour tenir jusqu’à la fin du cours magistral.

Pense à synchroniser tes cours sur un Cloud et/ou un disque dur externe, afin de ne pas risquer de perdre tes précieuses notes à cause d’un bête bug ou d’une fausse manip.

Tu peux aussi emporter dans ta trousse une clef USB, bien pratique pour transmettre des documents, et qui te dépannera toujours.

Comment remplir ta trousse pour aller à l’université ?

Parlons justement de ta trousse. Point besoin de prévoir myriade de stylos, à moins que ce ne soit ton kif !

Autrement, en plus de cette clef USB, que je te recommande même si tu ne viens pas avec un ordi, il te suffit de prendre tes basiques.

Un stylo 4 couleurs, un crayon, un surligneur et banco.

C’est là le strict minimum, et si tu es adepte du stylo-plume-effaceur, c’est très bien aussi.

J’avais tendance à toujours prévoir un blanco, et un stylo de rechange « au cas où », mais probablement parce que je suis un peu zinzin et obsédée par le fameux « cas où ».

Mon crayon était généralement un critérium, histoire d’avoir une gomme intégrée. Même si j’en prévoyais une autre.

Au cas où.

Faut-il un agenda pour s’organiser à l’université ?

Concernant ce qui est agenda, tout dépend de ton organisation propre.

Effectivement, je te déconseille de ne faire confiance qu’à ta mémoire d’éléphant. Il y a souvent beaucoup d’infos à emmagasiner, surtout au début.

Concernant les « devoirs », ils consisteront de plus en plus en dossiers à rendre, aux intitulés et problématiques difficilement mémorisables.

Un semainier peut convenir, d’autant plus qu’il te permettra de noter tes cours ou bien tes rendez-vous. Particulièrement utile si tu prends un job étudiant et/ou que tu t’engages dans un réseau associatif.

Par ailleurs, certaines universités en fournissent à la rentrée. Attends peut-être le premier jour avant de t’en procurer un, pour éviter une dépense inutile, surtout si tu es près de tes sous.

Autrement, tu as les agendas classiques comme au lycée, ou encore la version connectée, via un Google Agenda ou une application dédiée. À toi de tester et de voir ce qui fonctionne le mieux.

Pour ma part, ça a changé d’une année sur l’autre, donc si à un moment ton organisation en te convient plus, n’hésite pas à la modifier !

Fournitures à l’université : peut-on prendre des cahiers ?

En réalité, concernant tes notes, tu t’organises comme tu veux ! J’ai vu des camarades de promo utiliser des bons vieux cahiers jusqu’à la fin de la licence, alors, pourquoi pas ?

Comment trier ses notes à l’université ? Classeur, trieur, pochettes ?

En tous cas, prévois quelque chose pour ranger et trier tes notes.

Là encore, je me suis organisée au cours du temps de différentes façons. J’ai commencé par écrire sur feuilles blanches d’imprimante en rangeant mes cours dans un trieur, puis dans un classeur.

Ensuite, j’ai utilisé des chemises cartonnées, une par cours, et c’est l’organisation que j’ai préférée. C’était rangé, sans avoir à chaque fois à tout remettre dans une pochette plastique ou à perforer !

Ça m’évitait aussi de trimballer tous mes cours dans mon sac et de me péter le dos…

Quelles feuilles utiliser à la fac ?

Concernant les feuilles, j’ai donc commencé avec des feuilles d’imprimantes auxquelles j’ajoutais manuellement les marges qui me convenaient le mieux.

Mais à nouveau, tu fais ce que tu veux. Les feuilles simples ou doubles sont toujours aussi pratiques qu’au lycée.

De mon côté, je suis vite passée aux blocs de feuilles (gros carreaux, mais encore une fois c’est personnel) détachables.

Je trouvais ça pratique car transportable, avec suffisamment de réserve, et solide, lorsqu’il s’agissait d’écrire un peu à l’arrache dans un coin d’amphi, une fesse seulement posée sur le banc.

Le mieux est de trouver ce qui est le plus agréable et pratique pour toi, à la fois pour écrire et pour réviser.

Si tu aimes la sobriété des feuilles blanches, be my guest. Si ton truc c’est les couleurs dans tous les sens, chope-toi des feuilles aux tons joyeux !

Surtout, écoute-toi, teste, et vois ce qui est le plus efficace.

Si tu prends toutes tes notes à la main, prévois un peu large en papier : tu auras probablement de nombreux et longs cours, aux contenus hyper denses.

Potentiellement, prévois des pochettes plastiques pour rassembler les feuilles d’un même cours et les protéger, ou si tu utilises des classeurs. Moi, je mettais mes cours par séquence dans des pochettes plastiques, dans des chemises en carton…

Au cas où.

(Ça les a quand même sauvés de la pluie plusieurs fois.)

Enfin, si tu es fana des fiches de révision, tu peux te constituer un petit stock de fiches bristol (ou équivalent). Elles pourront aussi te servir de lexique, par exemple.

Le téléphone portable, une fourniture pour l’université sous-estimée

Le jour où un prof nous a dit d’apporter notre portable en cours, j’ai été super surprise. Mais en fait, ton smartphone, si tu en as un, peut être un super outil !

J’ai utilisé le mien pour fouiller les dictionnaires (études de langues obligent), pour réserver des bouquins à la bibliothèque universitaire, faire une recherche rapide ou visualiser le tableau dont tel prof me parlait.

Ça m’a aussi permis de prendre en photos des diapositives pleines de références, de citations, ou que je n’avais pas le temps de prendre en notes. Idem pour tous types de bibliographies.

Je photographiais chaque document sur papier libre, « au cas où » je risque de le perdre.

Les autres fournitures à avoir en entrant à l’université

La liste ci-dessus n’est pas exhaustive, et est bien entendu adaptable. Il s’agissait simplement de mes indispensables pour aller en cours.

Si tu es comme moi et que tu aimes prévoir, je peux te conseiller également de te munir de quelques trombones à glisser dans ta trousse, par exemple. Une règle (même petite) n’est pas de trop non plus.

J’avais également toujours avec moi des mini post-it, pour marquer les pages de cours ou de bouquins qui me semblaient pertinentes, si possible à la citation près. Ça donnait un rendu… Coloré.

View this post on Instagram

Please help me 😥

A post shared by Matchilde (@mathilde.trg) on

J’adorais travailler comme ça.

Tu peux aussi prévoir une bouteille d’eau pour rester bien hydratée (et donc plus concentrée et efficace), ou un thermos en hiver, avec ton thé ou ton café.

Ce que j’ai retenu, surtout, et tu dois l’avoir compris, c’est qu’il n’y a pas de mauvaise méthode. Il y en a simplement qui te conviendront plus ou moins, et cela évoluera même probablement en fonction du temps, voire en fonction de tes cours !

Alors n’hésite pas à tester jusqu’à trouver ce qui est le plus efficace pour toi.

Et si tu as des astuces ou d’autres indispensables, viens les indiquer dans les commentaires, ça permettra probablement au suivantes de s’équiper au mieux !

Pour plus de conseils

Les lectrices de madmoiZelle sont formidables ! Pour plus d’astuces et de témoignages, va lire les commentaires sur le forum. Tu trouveras plein d’idées et suggestions pour bien t’organiser !

À lire aussi : Enfin de VRAIS conseils de VRAIS étudiants pour la rentrée à l’université

Mathilde Trg

Mathilde Trg

Relectrice « zéro faute » hors-pair, Mathilde est aujourd’hui l’interlocutrice des maisons d’édition désireuses de faire connaitre leurs œuvres sur madmoiZelle. Elle est aussi obsédée par les e dans l’o (œ) que par Orelsan (à toi de juger ce qui est le plus grave), et prononce les noms espagnols avec l’accent.

Tous ses articles

Commentaires

meloboe

Prise de notes à la main, toujours. Ca force à reformuler et donc COMPRENDRE! Le nombre d'étudiants que je voyais tout noter et demander sans fin aux professeurs de répéter...ils n'avaient pas compris le principe de la "prise de note". Cela force l'esprit de synthèse, et facilite la mémorisation!!
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!