Live now
Live now
Masquer
astuces-economiser-pendant-etudes
Jobs et études

Sept astuces pour économiser pendant tes études

10 fév 2018 2
La vie, ça coûte cher. Alors Mathilde a décidé de te présenter sept astuces pour limiter tes dépenses durant tes études.

Être étudiant·e, c’est aussi devoir gérer un budget. Un budget qui est souvent serré. Très serré. Très, très serré (oui, ça sent le vécu, je sais).

Ce qui explique que nous, étudiant·es, soyons l’incarnation même du radin ou de la radine.

Ok, peut-être pas tou·tes, mais avoue qu’on ne va pas chipoter sur quelques astuces pour économiser un peu. Voici donc quelques tips utilisables au quotidien !

Économise pendant tes études grâce au restaurant universitaire

Si ton établissement dispose d’un restaurant universitaire, fréquente-le allègrement !

Les repas y sont généralement bons, équilibrés et variés. Il y a beaucoup de choix, donc de fortes chances que tu trouves à te sustenter, même si tes goûts sont pénibles délicats.

Le tarif pour un repas complet (entrée-plat-dessert) est à 3,25€ pour les étudiant·es. À savoir que certains restaurants universitaires sont ouverts le midi et le soir.

Je résume : tu n’as pas à cuisiner ni à faire la vaisselle, tu as du choix dans les propositions, et le tout pour 3,25€. Alors sacrebleu, jette donc ce kebab à 5€, et fonce au resto U !

Économise pendant tes études grâce aux Agoraés

Restons sur le thème de la nourriture.

Il est possible que tu n’aies pas le budget pour des repas du restaurant universitaire. Si tu es en grande difficulté financière, sache que tu peux malgré tout trouver des solutions pour manger, et autant que possible, manger équilibré.

Parmi ces solutions, il y a les Agoraés. Ce sont des épiceries solidaires créées par et pour les étudiant·es. On peut y trouver les mêmes produits qu’en supermarché, pour des tarifs qui peuvent être jusqu’à 80% moins chers que dans le commerce.

Globalement, depuis 2011, 15 Agoraés ont été ouvertes, et on compte aujourd’hui pour environ 1 052 960€ de produits distribués en Agoraé, pour un prix réel de 5 264 800€.

Agorae Lyon - LCI - 21/10/11

Concrètement : c’est une bonne affaire.

Par ailleurs, les Agoraés font appel à des services civiques, donc si tu es tenté·e par un projet de ce type… Fonce !

À lire aussi : Que faire de mon avenir ? Le service civique volontaire, une pause pour construire tes projets

Économise pendant tes études grâce aux tarifs étudiants

Une habitude à prendre et à garder durant l’entièreté de tes études : TOUJOURS demander s’il y a un tarif étudiant. Dans n’importe quelle enseigne. Dès qu’il te faudra payer pour quelque chose, pose la question.

Car oui, les tarifs étudiants existent partout où on ne les attend pas : musées, cinémas, transports, mais aussi salons de coiffure, restaurants, cafés et autres snacks, lieux de loisirs… Et tant d’autres.

Alors crie-le haut et fort : TU ES ÉTUDIANT·E.

Sois-en fier·e !

Économise pendant tes études grâce aux prestations gratuites (ou presque)

Oui, j’ai bien écrit « gratuites ».

De nombreuses écoles ont besoin de volontaires pour permettre à leurs étudiant·es de s’entraîner à devenir de vrai·es professionnel·les, et ce, dans des domaines extrêmement variés.

Fanny t’avait déjà raconté comment elle s’était fait couper les cheveux dans une école de coiffure, ou encore lorsqu’elle avait testé une école de massage.

Sache que ce ne sont pas les seules écoles à chercher des volontaires !

Tu peux par exemple chercher du côté des lycées professionnels qui proposent des formations en restauration, et dans lesquels tu peux parfois venir déguster des plats gastronomiques pour des sommes astronomiquement… faibles.

Et si tu as tendance à te coincer le dos avec le stress des partiels, les écoles d’ostéopathie proposent également des prestations. Je peux te dire que j’ai déjà eu droit à une séance gratuite, et que ça n’a pas été pour me déplaire.

À lire aussi : Étudiantes, voici 7 astuces pour vous faciliter la vie !

Économise pendant tes études grâce aux Centres Médico-Psychologiques

En parlant santé, parlons aussi santé mentale. Tu peux traverser des petits coups de mou ou bien être affecté·e par une maladie mentale, sans pour autant avoir le budget pour consulter régulièrement un ou une psychologue.

N’hésite pas dans ce cas à contacter le Centre Médico-Psychologique (C.M.P pour les intimes) le plus proche de chez toi.

Les C.M.P sont des unités rattachées à des hôpitaux publics, ce qui permet à toutes leurs prises en charges d’être remboursées par la sécurité sociale.

Tu peux y rencontrer des infirmier·es, des psychologues, psychiatres, assistant·es sociaux, et parfois mêmes d’autres spécialistes comme des éducateurs ou éducatrices spécialisées, des orthophonistes, ergothérapeutes ou d’autres corps de métier.

Il s’agit d’une vraie prise en charge médicale et gratuite, alors n’attends pas que ton moral se fasse tout petit pour prendre contact avec un C.M.P !

Parfois, il peut y avoir une liste d’attente assez longue, il vaut mieux donc t’y prendre au plus tôt.

Mais si ta situation est urgente et que tu as réellement besoin d’une prise en charge immédiate, insiste en expliquant ta situation.

Tu es face à des professionnel·les de santé, qui sauront quoi faire, ou, le cas échéant, où t’orienter.

Économise pendant tes études grâce aux plannings familiaux

Les plannings familiaux peuvent aussi t’accueillir gratuitement, notamment pour des questions de santé liées à la sexualité.

Au sein de leurs locaux, tu pourras rencontrer des gynécologues, infirmier·es, et autres professionnels qui sont là pour te renseigner !

À lire aussi : Le Planning Familial & vous — Témoignages

Économise pendant tes études grâce aux soirées gratuites

Parce que pour être épanoui·e dans tes études, tu peux avoir besoin d’une vie sociale. Je sais, c’est fou.

Sache que nombreuses sont les associations étudiantes à proposer des événements festifs, culturels ou sportifs à tarif extrêmement réduit voire gratuitement !

C’est notamment grâce à cela que j’ai pu, durant mon cursus, aller à l’opéra plusieurs fois sans rien débourser.

Intouchables - Scène de l'opéra avec l'arbre qui chante (Scène culte)

Et s’il y a une soirée sympa mais un peu trop chère à ton goût ? C’est l’occasion de proposer tes services et de t’essayer au bénévolat.

À lire aussi : Faites du bénévolat, ça rend heureux !

En effet, en échange d’aide à l’organisation et au bon déroulement de la soirée, certaines associations te permettent d’y participer gratuitement. Un échange de bons procédés, somme toute.

Plus d’astuces pour faires des économies

Il existe de nombreux autres tips pour devenir un·e ninja des économies, que tu sois étudiant·e ou non.

J’en ai pratiqués certains, mais je ne prétends pas les connaître tous, alors n’hésite pas à me les faire connaître dans les commentaires (je suis toujours pauvre étudiante).

Et en attendant, n’oublie pas de mettre en route ton chauffe-eau et ta machine à laver pendant les heures creuses, ou encore de regarder les prix au kilo avant de faire un achat…

C’est cadeau, c’est ma maman qui m’a offert ces précieux conseils (et mon banquier l’en remercie).

Allez, partage ces astuces et rajoute les tiennes, plus besoin d’être radin·e !

À lire aussi : Étudiantes, voici 7 astuces pour vous faciliter la vie #2

Les Commentaires
2

Avatar de Laoragwen
10 février 2018 à 15h38
Laoragwen
je suis d'accord avec @Naurore , je fais moi-même mes courses, j'en ai pour en moyenne entre 1€ et 2€ par repas (oui, entrée, plat, fromage, dessert)
Je suis jamais aller au ru sauf exceptionnellement.
Effectivement c'est pas cher par rapport aux autres lieux publics, si tu veux y manger quelques fois (entre amis ou autre) mais sinon ça ne vaut pas du tout le coup....
6
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Jobs et études

Travail
bruce-mars-unsplash-travail reconversion professionnelle

Plus d’une femme sur deux aimerait changer de métier

Maëlle Le Corre

15 sep 2022

2
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Daronne
femme-riche

Les femmes célibataires sans enfants sont celles qui se sont le plus enrichies en 2019

Chloé Genovesi

05 sep 2022

Témoignages

J’ai décidé de quitter Paris pour élever des chèvres à la campagne

Une madmoiZelle

29 août 2022

1
Actu en France
Être prof ou élève trans à l’école reste galère, mais on progresse

Transidentité à l’école : des progrès restent à faire pour protéger élèves et enseignants trans

Charlotte Bernard

28 août 2022

Vie étudiante
Contre la précarité étudiante grandissante, l’Unef veut la création d’une allocation d’autonomie

Contre la précarité étudiante grandissante, l’Unef veut la création d’une allocation d’autonomie

Anthony Vincent

17 août 2022

6
Jobs et études
Photo fournie par Juliettz Cazes

« Travailler sur la mort, ça me connecte aux vivants » : avec le Bizarreum, Juliette Cazes vulgarise le funéraire

Aïda Djoupa

14 août 2022

1
Travail
Entretien-embauche-question-enfant

« Vous voulez des enfants ? » : que répondre à cette question (pétée) en entretien d’embauche ?

Clémence Boyer

10 août 2022

52
Actualité mode
Même les vêtements de chantier des femmes manquent de poches

Les femmes qui travaillent sur des chantiers manquent de poches, et c’est alarmant pour leur sécurité

Anthony Vincent

04 août 2022

14
Santé
[Site web] Template Produit – Paysage (41)

Une étude révèle les chiffres glaçants de la hausse des accidents du travail chez les femmes

Maya Boukella

29 juil 2022

4
Travail
switch-collective-competence-reorientation-pro
Sponsorisé

Votre travail ne vous comble plus ? Et si vous preniez l’été pour vous poser les bonnes questions

La carrière s'écrit au féminin