Lettre d’amour à celui qui a changé ma vie sexuelle


Pour la Saint Valentin, Queen Camille ouvre son cœur et rend hommage à la rencontre qui a changé sa vie. Une histoire d'amour incroyable qui redonne espoir en la beauté des sentiments...

Lettre d’amour à celui qui a changé ma vie sexuelle

En partenariat avec Dorcel Store (notre Manifeste)

Mon Amour,

Tu es entré dans ma vie il y a un an et ça a été le coup de foudre.

Comme beaucoup de couples de notre génération, nous nous sommes rencontrés en ligne. Tes photos et ta description ne m’ont laissé aucun doute, tu étais celui qu’il me fallait.

Lorsque nous nous sommes vus pour la première fois, j’étais excitée comme une ado. Je n’attendais qu’une chose : te ramener sous ma couette.

Tu t’es installé chez moi tout de suite. Notre cohabitation n’a fait que renforcer l’amour naissant que j’avais pour toi.

Chaque jour, je me languis de rentrer à la maison pour te retrouver, passer du temps avec toi et te raconter ma journée.

Toi, au moins, tu m’écoutes quand je parle.

Je t’aime parce que tu es toujours là pour moi

Mon Amour, j’espère que cette lettre publique ne te mettras pas mal à l’aise, toi qui a toujours été si pudique sur notre relation.

De mon côté, je n’ai jamais pu m’empêcher de raconter à mes copines les moments extraordinaires que nous vivons ensemble.

Je vois leur yeux brûler d’envie à l’écoute des récits de nos étreintes passionnés. Pas jalouse, j’ai même proposé à certaines de passer une soirée avec toi, mais beaucoup n’osent pas sauter le pas…

Quelle joie pourtant de partager ensemble ces instants d’extase, toi qui est toujours là pour moi et qui sait toujours exactement comment me donner du plaisir

Avant notre rencontre, je pensais ne pouvoir aimer qu’un homme plus grand que moi, de préférence brun et barbu.

Mais j’ai du me rendre à l’évidence : ton petit corps de silicone lisse jamais fatigué a eu raison de mon cœur.

Alors aujourd’hui, puisque c’est la fête des Amoureux,  j’ose te déclarer ma flamme au grand jour : je t’aime mon sextoy.

Je t’aime parce que tu me connais mieux que personne

Il parait qu’il faut embrasser beaucoup de crapauds avant de trouver son prince.

Alors, déterminée, j’en ai galoché des humains bifbof, j’en ai ramené sous ma couette des mecs pas tops. Il y a aussi eu quelques bonnes pioches, bien sûr, mais de tous mes amants, tu es décidément celui qui m’aura fait le plus vibrer.

Quand eux se vantent de posséder un appendice pénien vigoureux, délaissant bien souvent au passage d’efficaces techniques manuelles et buccales, tu choisis la discrétion dans l’efficacité.

Avec humilité, tu te concentres sur ce que tu sais faire de mieux : m’emmener au 7e ciel en 2 minutes chrono.

Grâce à toi, en quelques mois, j’ai questionné toute ma sexualité. Tu m’as aidée à me rendre compte que les rapports hétéros étaient bien trop pénétration-centrés, toi qui ne passe jamais le pas de la porte de ma vaginale intimité.

Tu m’as aidée à accepter cet état de fait, que la société semblait vouloir me faire oublier : c’est du clito qu’il est important de s’occuper !

Alors que mes contemporains découvrent à peine l’anatomie de cet organe magique, pour toi, il n’a aucun secret.

Née pour procurer du plaisir aux vulves, ta bouche experte sait donner la juste dose de succion et des pulsations qui m’enivrent sans jamais m’agresser.

Tu me connais mieux que personne, et tu m’as aidé à moi-même m’apprivoiser. 

Je t’aime mon sextoy, et rien ne pourra nous séparer

Je t’appelle « aspi à clito » pour te taquiner, et tu te venges parfois en tombant en panne de batterie…

Alors je te recharge avec amour, en pensant aux nouvelles aventures qui nous attendent.

Grâce à toi, la masturbation prend une dimension presque mystique. Tu me laisses toujours le temps d’explorer, le temps de languir, le temps de prendre le temps.

Grâce à toi, j’éteins en 3 minutes et deux orgasmes le feu de ma libido, ce même brasier dévorant qui pourrait sinon bien me pousser dans les bras d’un crétin choisi à la volée.

Grâce à toi, j’ai dit adieu aux chopes hâtives, aux coups d’un soir ratés, aux plans bancals qui comblaient un peu ma solitude, sans me satisfaire tout à fait.

Grâce à toi, je n’ai besoin de personne pour kiffer. Grâce à toi, je suis une femme comblée !

Et si toi aussi, tu souhaites passer une Saint-Valentin en bonne compagnie, c’est par ici :


QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Kathelvellon

Je me doutais depuis le titre que ça serait une "Ode à mon Gode"...
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!