Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Le voyage de Lou (M.J. Hyland)

22 fév 2006

Le voyage de Lou, de Mary Hyland, aux éditions Actes Sud

Recommencer tout du début. Reprendre les choses à leur commencement et tout changer, améliorer, métamorphoser. C’est ce que se souhaite Lou, assise dans son vol Sydney-Chicago à côté d’une fervente partisane de la peine de mort. Faut dire qu’elle n’a pas eu un début terrible, Lou. Banlieue défavorisée de Sydney, parents à l’ouest, sœurs aînées shootées et inconséquentes, avides d’utiliser leur cadette comme cobaye : pas étonnant qu’elle veuille s’en éloigner à tout prix. Le QI exceptionnel de Lou, détecté par l’un de ses professeurs, lui donne la possibilité de reprendre une vie différente ailleurs. Lou s’y précipite et, grâce à un programme d’échange, s’envole pour les Etats-Unis.

Nouvelle famille, nouvelle vie, nouvelles conventions : nouvelle Lou ? Au fur et à mesure des questions que ces étrangers déstabilisants lui adressent, la jeune fille essaie de se construire une identité différente, de tracer une autre Lou à partir d’un passé inventé. Mais si on peut infléchir son avenir, il paraît difficile de se transformer soi-même juste en se délocalisant et en énonçant quatre-cinq mensonges. Lou en fait l’expérience douloureuse…

Le voyage de Lou, c’est avant tout un portrait d’adolescente. La finesse de Mary Hyland, dont c’est le premier roman, s’illustre à travers les contradictions de son héroïne : entre espoirs déçus et idéalisation forcenée, timidité maladive et prise de risque, rejet d’elle-même et rejet des autres. Lou se confronte au regard des autres, à leurs exigences, leurs préjugés, leurs attentes et leur désir. Elle se voudrait jeune fille modèle mais ne peut s’empêcher de faire des conneries, elle souhaite un joli ailleurs mais le compromet semaine après semaine.

On voudrait bien lui dire, la prévenir, on jette un coup d’œil effrayé au nombre de pages restantes en se disant que jamais l’auteur n’aura le temps de lui donner une happy end, et tout ça sonne terriblement réaliste.

Les Commentaires
2

Avatar de LADY BEAN
8 avril 2006 à 09h55
LADY BEAN
Bon et bien je crois que ça va rentrer mes futurs achats de livres...
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Livres

[Site web] Visuel horizontal Édito (22)
Société

PPDA : pourquoi la publication du livre « Le Prince noir » pose problème

Lifestyle

Changer les codes de la Saint-Valentin ? Mélodie, 23 ans, m’a donné sa vision du 14 février

Humanoid Native
[Site web] Visuel horizontal Édito (21)
Livres

Andréa Bescond : « c’est toujours aux victimes de faire tout le travail »

Pauline Leduc

05 fév 2023

pexels-pixabay-159711 (1)
Livres

Rentrée littéraire d’hiver : 3 romans à lire absolument

Pauline Leduc

02 fév 2023

murakami
Pop culture

Murakami, l’auteur de Kafka sur le Rivage et 1Q84 va sortir un nouveau roman le 13 avril

Maya Boukella

01 fév 2023

1
[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

[Site web] Visuel horizontal Édito (20)
Livres

Dans « Nos absentes », la journaliste Laurène Daycard redonne une voix aux victimes de féminicides

bitch-planet
Livres

6 dystopies féministes dans la lignée de The Handmaid’s Tale à découvrir d’urgence

patatouille
Livres

Patatouille, le livre jeunesse sur l’éducation des garçons loin des normes de la masculinité toxique

Maya Boukella

15 jan 2023

1
LeBookClub_ImageUne_V
Pop culture

Madmoizelle lance son BookClub !

[Site web] Visuel horizontal Édito (19)
Actu en France

Florence Porcel se débat toujours dans l’affaire PPDA et signe un essai sur la honte

Camille Lamblaut

06 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin